Cuillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir cuillère (homonymie).
Tenue usuelle des cuillères lorsqu'utilisées comme instrument de percussion.

Les cuillers ou cuillères sont, jouées par deux, un instrument de musique idiophone, c'est-à-dire un instrument de percussion (ou de concussion) résonnant par lui-même. Il s'agit à l'origine de véritables cuillers détournées de leurs fonctions.

On les retrouve dans bien des pays d'Europe centrale, d'Amérique du Nord ou d'Asie centrale depuis le XVIIIe siècle. Elles sont utilisées dans les musiques traditionnelles, folkloriques et dans le folk ou le bluegrass.

Facture[modifier | modifier le code]

On utilise une paire de cuillers en bois ou en métal. Parfois des grelots (Kaşık), ou deux manches agrémentés de grelots, ornent la cuiller. Celle-ci devient alors un instrument spécialement destiné à la musique (lozhky).

Jeu[modifier | modifier le code]

Le musicien les insère (dos contre dos) entre les doigts (pouce et index et index et majeur) et les secoue en rythme. La technique rejoint celle des castagnettes ou des kartals. On peut y adjoindre divers résonateurs : bouche (plus ou moins ouverte), d'autres cuillers (jusqu'à quatre ou cinq). On peut aussi les frapper contre des parties du corps (jambe, genoux, doigts, notamment).

Appellations[modifier | modifier le code]

  • Cuillères (France, Canada, Suisse) en métal
  • Cucharas (nom espagnol, Cuba, etc.) en bois
  • Kaşık (Turquie) en bois
  • Kasike (Bosnie) en métal
  • Holzlöffel (Suisse) en bois
  • Lozhky (Russie) en métal
  • Muong (Viêt Nam) en métal
  • Saukstai (Lituanie) en bois
  • Spoons (Royaume-Uni, États-Unis) en métal

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]