Castagnettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Castanets (PSF).jpg

Les castagnettes (en espagnol, « petite châtaigne ») sont un instrument de musique à percussion idiophone, typique du folklore espagnol (castañuela), portugais (castanholas) et italien (maroni).

Les castanyolasses rectangulaires se rencontrent encore aux Baléares.

Facture[modifier | modifier le code]

Castagnettes

Elles sont généralement fabriquées en bois dur ou en ivoire et consistent en deux coquilles surmontées d'une « oreja » (oreille), percées, suivant les modèles, de deux ou trois trous, reliées entre elles par un cordon, dont les faces creuses s'entrechoquent.

Les deux castagnettes ne sont pas creusées de manières égales dans leur concavité, ce qui donne un son différent. La hembra (femelle), est plus aiguë, tandis que la macho (mâle), possède un son plus grave, ce qui permet des variations de leurs sonorités, lorsqu'elles s'entrechoquent.

Les castagnettes d'orchestre sont montées sur manches ou sur planches, montées sur charnières. Les premières sont secouées, les deuxièmes sont percutées de la main, .

Les castagnettes françaises sont deux bouts de bois que l'on se coince entre deux doigts et qu'on secoue pour les entrechoquer et produire un son similaire aux castagnettes espagnoles.

Jeu[modifier | modifier le code]

Elles peuvent se jouer de plusieurs manières :

  • classique, elles sont mises aux pouces, la main droite joue avec les 4 doigts en commençant par le petit doigt et la main gauche uniquement avec les deux doigts du milieu, la main droite fera une carretilla.
  • populaire, elles seront aux majeurs ; on les claque simultanément dans les deux mains en faisant 2 allers et retours.

Un morceau de Carmen Amaya, « Alegrias », permet d'entendre nettement la différence de son entre la « hembra » et la « macho ».

dans Mary Poppins de Disney, un des musiciens de la scène de l'hippodrome joue des castagnettes françaises.

Voir aussi[modifier | modifier le code]