Bousine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bousine est une petite cornemuse sans bourdon, du sud de la Normandie, peut-être arrivée d'Islande au XIIIe siècle[1].

Bousine (attesté dans la chanson de Roland vers 1100) signifiait à l'origine « trompette, instrument à vent ».

Le mot remonte au latin bucina « cornet de bouvier » « trompette » (cf. buccin), peut-être croisé avec un mot d'origine germanique de la famille du néerlandais buis et flamand buyse « tube, tuyau ».

Le terme est aussi attesté sous la forme bousine ou bouzine en gallo au sens de « vessie d'un animal » par analogie et en angevin au sens de « cornemuse »[2].

Elle fait aussi partie de la famille des cornemuses normandes, avec la loure et la haute loure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les architectes odinistes des cathédrales. Les chanoinesses et les évêques odinistes dans les diocèses saxons-normands, Fascicules de I à VII, de Maurice Erwin Guignard, à Bonneval & Chartres.
  2. étymologie de bousine