Connectique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La connectique regroupe toutes les techniques liées aux connexions physiques des liaisons électriques ainsi que des transmissions de données, c'est-à-dire les connecteurs et prises.

La connectique est omniprésente dans nos vies que ce soit pour relier nos appareils électriques à des prises d'alimentation électrique ou pour relier les différents éléments de nos systèmes informatiques, nos systèmes audio ou vidéo.

Le défi des manufacturiers et des ingénieurs est de maximiser la standardisation des connexions tout en conservant la fonctionnalité de ces connexions. La maximisation de la standardisation réduit les coûts et facilite la vie des consommateurs mais cette standardisation ne doit pas se faire au détriment de la puissance et de la fonctionnalité des appareils.

Électrotechnique[modifier | modifier le code]

Le Connecteur industriel ou d’électrotechnique est un type de connecteur pouvant tolérer de fortes contraintes. Ces connecteurs sont utilisés dans le monde industriel dans de nombreuses installations comme les chaines de production, les robots, les transports ou dans l'énergie. Ces connecteurs ont la particularité d'être extrêmement robuste et tolérer de fortes tensions.

Prises[modifier | modifier le code]

Il existe différents types de prises électriques de puissance, répondant à différentes normes. Leur but est d'assurer la transmission correcte d'un courant certain, sans arc électrique, ni résistances parasites, tout en garantissant la sécurité de la personne qui effectue la connexion. Très souvent les prises comportent un conducteur de sécurité (la terre), lequel est connecté en premier et déconnecté en dernier.

Les prises de puissance peuvent être spécialisées par certains critères techniques. Par exemple certaines prises utilisées en extérieur seront étanches, d'autres utilisées dans des environnements explosifs contiendront des chambres de confinement pour limiter le risque d'explosion créé lors d'une connexion à chaud, d'autres ont tout simplement des parties servant à maintenir le câble solidaire mécaniquement de la prise pour ne jamais exercer une force de traction sur la partie connexion électrique.

Désormais même les points lumineux des logements et bureaux doivent être munis de connecteurs de sécurité.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Connecteurs d'alimentation[modifier | modifier le code]

  • Prise électrique, utilisée en bout de câble pour alimenter les appareils fonctionnant avec un courant alternatif
  • Connecteurs courant continu
  • Connecteur d'appareillage, principalement utilisé pour alimenter les appareils portatifs
  • MagSafe

Cosses[modifier | modifier le code]

  • Une cosse est sertie sur les fils multibrins, la cosse est conçue pour assurer une qualité de connexion maximale, tout en assurant un montage et un démontage sans problème. Sans cosse ou embout des brins peuvent sortir de la connexion et provoquer des courts-circuits avec les autres bornes.
  • Certains modèles : Faston et Tube, offrent en plus un montage ainsi qu'un démontage ultra-rapides.

Borniers[modifier | modifier le code]

Borniers à vis, pour fil nu ou muni de cosse. Plusieurs types de borniers existent :

  • Bornier pour fixer, avec serrage du fil ou de la cosse, sous une plaque serrée par une vis, voir avec serrage directement sous la tête de la vis.
  • Bornier mobile isolé extérieurement, comprenant un tube en laiton muni de deux vis permettant de connecter ensemble plusieurs fils. Ce type de bornier est sécable à la demande, il permet des liaisons volantes que l'on protège par des boîtes en plastique. Ces borniers mobiles sont aussi appelés « domino », ou « sucre » par les électriciens.
  • De plus en plus souvent on utilise des bornes sans vis (type wago), la connexion est assurée par une lame ressort qui bloque le fil monobrin ou multibrin, contre une forme spéciale empêchant le retrait et assurant le contact électrique.

Connectiques spécifiques[modifier | modifier le code]

Électronique[modifier | modifier le code]

Picots et fiches femelles associées.


Connecteurs de données[modifier | modifier le code]

Micro-informatique[modifier | modifier le code]

Le domaine de la connectique est particulièrement développé en micro-informatique, les connecteurs y sont extrêmement diversifiés.

Sur la carte mère[modifier | modifier le code]

Connecteurs: 1:Souris PS/2 2:Clavier PS/2 3:RJ45 4:USB 5:port COM 6:port LPT 7:VGA 8:MIDI 9:Audio mini jack

Autres connecteurs internes[modifier | modifier le code]

Connecteur IDE femelle

Connecteurs externes[modifier | modifier le code]

  • USB pour la connexion de différents périphériques (principalement les disques durs externes, clé USB, claviers, souris, appareil photo, caméra, etc...) réalisé par Intel
  • FireWire destiné à connecter des disques durs externes
  • RJ45 pour les réseaux Ethernet et les prises téléphoniques (norme CEI 60603-7, appliquée en France depuis fin 2003)
  • la gamme D-sub, notamment utilisée jusqu'au début des années 2000 sur micro-ordinateurs pour les ports série et parallèle
  • eSata pour la connexion des disques durs externes external SATA
  • Light Peak est une future connectique en cours de réalisation par Intel sur commande de Apple (source non sure) capable de connecter tous les périphérique
  • Connecteur fibre optique pour les équipements raccordés en fibre optique

Connecteurs audio[modifier | modifier le code]

Connecteurs vidéo[modifier | modifier le code]

Connecteurs de télécommunications[modifier | modifier le code]

Connecteur RJ et son adaptateur ancienne norme française.
  • Prise de téléphone, la petite prise est une RJ11 standard européen actuel de connectique des téléphones; la grosse prise s'appelle prise en T cette dernière n'était utilisée qu'en France jusqu'en 2003, elle est encore très présente dans les habitations.

Connectique professionnelle[modifier | modifier le code]

Bien qu'un certain nombre de professionnels utilisent une marque pour parler d'un connecteur (un Cannon, un Socapex, un Lemo, un Harting, un Musa, un Deutsch ...) cette dénomination est à bannir. En effet, même s'ils sont à l'origine d'un connecteur, les fabricants ont - pour assurer leur diffusion - transformé leurs spécifications en normes. Ainsi, les spécifications ont été ouvertes aux autres fabricants et actuellement il y a quasiment toujours plusieurs fournisseurs pour un même modèle.

Autre abus de langage fréquent, utiliser le nom du protocole au lieu du nom du connecteur. Cet usage est également à proscrire car si l'application majoritaire d'un connecteur est de véhiculer un protocole informatique sur un protocole physique, on peut tout à fait utiliser ce même connecteur pour d'autres applications. Ainsi l'Attachment Unit Interface (AUI) est véhiculé sur un DA-15, mais ce même connecteur peut être utilisé sur un satellite ou dans un avion pour d'autres protocoles.

Il faut donc s'astreindre à utiliser une nomenclature claire pour parler d'un connecteur.

Cette nomenclature va la plupart du temps détailler 5 critères :

  • la taille de l'enveloppe mécanique (le shell)
  • le type de l'enveloppe mécanique : prise (plug) ou embase (socket)
  • le nombre et l'arrangement des contacts
  • le type de contacts : mâle (pins) ou femelle (socket)
  • le détrompage (keying)

Les connecteurs utilisés en Europe occidentale sont pour la plupart issus de normes américaines aussi les tailles (de l'enveloppe mécanique, des contacts, de l'espacement entre contacts ou du pas de vis) sont des valeurs basées sur les unités de mesures américaines (en pouces). De même la taille des fils prévus pour entrer dans les contacts est exprimée en gauge. Par contre les connecteurs suivant les normes russes sont eux totalement en système métrique.

On peut distinguer deux grandes familles de connecteurs : les connecteurs circulaires et les connecteurs rectangulaires.

Les connecteurs circulaires ont la plupart du temps un verrouillage à vis ou à baïonnette mais il en existe également en verrouillage push-pull (connecteurs largables)

Exemples de connecteurs circulaires :

Les connecteurs rectangulaires (comprenant quelques modèles carrés) ont la plupart du temps un verrouillage par des vis latérales ou par un clips latéral

Exemples de connecteurs rectangulaires :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Palette[modifier | modifier le code]