WAGO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 17′ 59″ N 8° 55′ 18″ E / 52.2996, 8.92178 ()

WAGO Kontakttechnik GmbH & Co. KG

Description de l'image  WAGO-Logo.png.
Création 1951
Dates clés 2001
Forme juridique GmbH & Co KG
Slogan Innovative Connections
Siège social Drapeau d'Allemagne Minden (Allemagne)
Activité Bornes électriques, Composants pour Automatismes
Effectif 4600
Site web www.wago.com
Chiffre d’affaires ca. 387 millions d'euros
Le siège de l'entreprise à Minden, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

WAGO, inventeur de la connectique à ressort, est un groupe allemand fabriquant des bornes pour appareillage électrique et le bâtiment, et des composants pour automatismes.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise a été fondée en 1951 en tant qu'entreprise familiale et conduite longtemps par le partenaire Wago-Gruppe, Wolfgang Hohorst. L'entreprise a été certifiée ISO 14001 en 2004. Elle comporte 4 600 employés, dont environ 2 600 en Allemagne.

Implantations en Allemagne[modifier | modifier le code]

Site de production de Minden

  • Fondée en : 1951
  • Site principal du groupe WAGO : gestion des affaires, centre de développements, distribution et administration, production WAGO AUTOMATION

Site de production de Sondershausen

  • Démarrage de la production : 1991
  • Centre logistique, commercialisation, développement et la production « Electrical *Interconnections »

Centre logistique de Sondershausen

Implantation en Suisse[modifier | modifier le code]

Domdidier CH-1564

  • Fondée en : 1977
  • Production de bornes pour circuits imprimés, Produits selon spécification du client
  • Effectifs : > 500
  • Surface des bureaux et de la production : 15 600 m²

Implantation en France[modifier | modifier le code]

Site principal - WAGO Contact France
83 rue des Chardonnerets
95947 Roissy CDG (Tremblay-en-France)

  • Fondée en : 1971
  • Production de système de précâblage pour automates, Assemblages spécifiques, Boîtes prééquipées
  • Effectifs : > 110
  • Surface des bureaux et de la production : 2 600 m²
  • Dispose d'un Bureau d'études et d'un atelier d'assemblage et de production
  • Agence secondaire du Sud-Est basée à Lyon

Autres usines[modifier | modifier le code]

L'entreprise possède des usines dans les pays suivants :

  • Pologne
  • États Unis
  • Chine
  • Inde
  • Japon.

WAGO est réparti dans le monde entier en 28 sociétés, 9 sites de production, ainsi que des représentations commerciales libres et a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires mondial de 386 millions d'Euros consolidé[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Les champs d'activité se subdivisent en bornes pour appareillage électrique et en automatismes. WAGO est surtout connu pour être parmi les premiers à commercialiser les bornes à ressorts, sans vis donc, qui permet d'avoir un contact permanent sur le fil électrique.

Produits en automatismes[modifier | modifier le code]

La naissance des produits dit « électroniques » chez WAGO date de 1995. Là est signé un partenariat avec une entreprise d'électronique allemande, qui a besoin d'un spécialiste en bornes pour ses cartes d'entrées sorties d'automate. WAGO fournit donc son savoir-faire. En contrepartie, cette entreprise donnera son savoir-faire en électronique au bout de six ans. C'est donc en 2001 que WAGO sort ses automates qui ont un look similaire. À partir de cette date, WAGO développe de son côté ses produits qui n'ont en commun que le bus interne de dialogue : le K-Bus.

Le principe de WAGO en automatisme est de vouloir coller au plus près des besoins des automaticiens en proposant des produits compatibles avec d'autres marques. WAGO ne s'appuie que sur des protocoles existants, qui appartiennent soit à une marque, soit au monde libre, comme CANOpen par exemple.

À son catalogue, WAGO a deux types d'automates :

  • les « coupleurs » qui n'ont aucune autonomie, et sont plutôt considérés comme des entrées sorties déportées
  • les « contrôleurs » qui sont de vrais automates programmables grâce au logiciel allemand CoDeSys ; ces automates, comme la plupart des automates actuels, utilisent le langage de programmation CEI 61131-3 qui a l'avantage d'être indépendant d'une marque.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :