MagSafe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Magsafe
Connecteur MagSafe sur un MacBook Pro 15".
Connecteur MagSafe sur un MacBook Pro 15".
MagSafe
Type Connecteur pour ordinateur portable
Historique de production
Auteur Apple Inc.
Date de création 2006
Spécifications
Brochage
Broche 1 0V
Broche 2 V+ @ 14.5 / 16.5 / 18.5 V DC
Broche 3 Broche de controle de la charge
Broche 4 V+ @ 14.5 / 16.5 / 18.5 V DC
Broche 5 0V

MagSafe ou Universal MagSafe est un connecteur d'alimentation électrique développé par Apple, destiné à tous les ordinateurs portables à processeur Intel de la marque (MacBook, MacBook Pro, MacBook Air). Ce connecteur a été présenté lors de l'annonce des premiers MacBook Pro le 10 janvier 2006.

MagSafe est une technologie brevetée, ce qui empêche la production d'alimentations de ce type par des entreprises tierces.

Principe du connecteur[modifier | modifier le code]

Ce connecteur est magnétique au lieu d'être clipsé, par sécurité ; si quelqu'un se prend les pieds dans le câble la prise se débranche pour éviter de l'abîmer ou de faire tomber l'ordinateur portable.

Il se compose de 5 broches ceinturées par un bloc magnétique. La broche du centre (identifiée par le numéro 3) est juste une broche d’alignement. Elle doit faire contact avec l’ordinateur si on veut que le courant soit délivré. Ce dernier est acheminé par les 4 autres broches (1,2,4,5). Il n’y a donc pas de sens pour le connecteur. La diode est un témoin de charge (orange pour en charge, vert si chargé) et elle est disposée sur les 2 faces. Le bloc magnétique (en gris sur le schéma) permet le maintien du connecteur en place.

Le point faible de ce connecteur réside dans les ressorts de rappel des contacts. Si un de ces ressorts devient défectueux, la charge du Mac ne se fait plus. Des problèmes sont apparus également avec le cordon (celui-ci se déchirait). Il semble que sur les dernières versions, Apple ait corrigé ces problèmes.

À noter que ce connecteur peut présenter des contraintes lorsqu'il est en contact avec des pièces métalliques. Celles-ci pourraient par hasard permettre de relier les contacts entre eux et provoquer un court-circuit. D'ailleurs, Apple a breveté fin 2008 une technologie MagSafe dotée d'un système électromagnétique qui pourrait éviter les contraintes occasionnées avec le modèle actuel.

Vidéo : Connexion et retrait du connecteur MagSafe.
Connecteur original MagSafe en « T ».
Le connecteur MagSafe en « L » et en aluminium.

Différentes versions du connecteur[modifier | modifier le code]

MagSafe[modifier | modifier le code]

Le MagSafe mâle original est en forme de « T » et en plastique. Lors de la sortie du MacBook Air en janvier 2008, la forme particulière de l'ordinateur nécessite un MagSafe mâle en « L », plus fin. Il est toutefois possible d'utiliser un modèle original, qui est parfaitement compatible, mais qui nuit à la stabilité de l'ordinateur en le soulevant de son support.

Au cours de l'année 2009, Apple remplace sur toute la gamme le premier design en « T » par un nouveau design en « L », cette fois-ci en aluminium. Là encore une totale compatibilité est maintenue, ces trois designs différents de la prise mâle pouvant s'utiliser avec l'unique design de prise femelle.

Depuis octobre 2013 seuls deux produits encore commercialisés par Apple continuent à utiliser le MagSafe : le MacBook Pro 13" non retina et le Thunderbolt Display.

MagSafe 2[modifier | modifier le code]

Lors de la présentation des MacBook Pro retina en juin 2012, Apple inaugure un nouveau design de prise femelle : le MagSafe 2, conçu pour accompagner l’amincissement de la gamme d'ordinateurs portables. En effet le MagSafe original est devenu trop gros pour pouvoir loger sur la tranche toujours plus fine des ordinateurs Apple. Le MagSafe 2, qui reprend exactement le principe de la première version, est donc simplement moins haut mais plus long.

Le connecteur mâle compatible revient à la forme de « T » des débuts mais est cette fois en aluminium. C'est pour le moment l'unique connecteur mâle MagSafe 2.

Apple propose à la vente un adaptateur MagSafe femelle vers MagSafe 2 mâle pour pouvoir utiliser son ancien équipement avec les nouveaux ordinateurs.

MagSafe à induction[modifier | modifier le code]

Pour recharger l'Apple Watch, Apple a créé une version circulaire qui fonctionne par induction[1]. Sur le même principe, la base est aimantée.

Produits équipés de MagSafe[modifier | modifier le code]

Chargeurs[modifier | modifier le code]

Le MagSafe servant à la recharge des Mac, il a donné son nom aux chargeurs Apple qui l'utilisent. Apple livre avec chaque ordinateur un chargeur adapté à la puissance qu'il nécessite :

  • adaptateur secteur MagSafe 45 W pour le MacBook Air ;
  • adaptateur secteur MagSafe 60 W pour les MacBook et MacBook Pro 13 pouces ;
  • adaptateur secteur MagSafe 85 W pour les MacBook Pro 15 et 17 pouces.

Ces trois chargeurs sont déclinés en versions MagSafe et MagSafe 2. La taille du transformateur (et donc du chargeur) est croissante en fonction de la puissance délivrée mais, pour un connecteur donné, n'importe quel chargeur est compatible avec n'importe quel Mac.

Il est ainsi tout à fait possible de faire fonctionner un MacBook Air réclamant 45 W avec un chargeur 60 ou 85 W, du moment que les deux matériels disposent du même connecteur MagSafe. La situation inverse impose quelques restrictions même si elle reste possible : on peut alimenter un MacBook Pro 15", utilisant au maximum 85 W, avec un chargeur de MacBook Air. Cependant si l'activité de l'ordinateur nécessite plus que les 45 W que le chargeur peut fournir, le portable ira puiser le complément dans sa batterie. Toutefois, pour un usage modéré de l'ordinateur ou une simple charge de la batterie, c'est une solution viable.

Écrans Apple[modifier | modifier le code]

Depuis Octobre 2008 les écrans Apple LED Cinema Display, puis les Thunderbolt Display, permettent la recharge des portables Apple via un connecteur MagSafe.

Apple Watch[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques de puissance de charge et de batterie ne sont pas encore annoncées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Apple mécontente de l’autonomie de l’Apple Watch », sur MacPlus,‎ 10 septembre 2014 (consulté le 10 septembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]