Prise en T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adaptateur prise en T / RJ11
Schéma de connexion
prise en T murale, ouverte, sans les fils de connexion

La prise F-010 ou prise en T, surnommée ainsi du fait de sa forme semblable à la lettre T, est le type de connecteur téléphonique historique en France. On l'appelle parfois conjoncteur PTT du nom de l'ancienne administration des postes et télécommunications (PTT) ou encore prise gigogne quand elle permet d'en empiler plusieurs l'une sur l'autre[1]. Elle a été installée sur les installations terminales de France Télécom jusqu'à la fin 2003. Depuis, les nouvelles installations sont équipées de prises 8P8C à la norme CEI 60603-7 appelées incorrectement RJ45. Cette prise est aussi communément appelée « prise 8 plots » (en référence au nombre de contacteurs).

En dehors de la France, ces prises sont utilisées en Algérie, Andorre, Bhoutan, Burkina Faso, Tchad, Comores, République du Congo, Djibouti, Égypte, Guinée équatoriale, Gabon, Grenadines, Côte d'Ivoire, Madagascar, Mali, Mauritanie, Maurice, Monaco, Maroc, Niger, Rwanda, Somalie et Togo.

Description[modifier | modifier le code]

La prise en T permet notamment le branchement des téléphones, modems, filtres ADSL, fax, etc.

En 2012, cette connectique est toujours utilisée chez la plupart des particuliers et dans certaines entreprises.

Cependant, les connexions entre les box ADSL et les terminaux utilisés pour la téléphonie sur IP se fait généralement par des prises 6P2C au standard RJ11 d'origine nord-américaine. Il existe donc des adaptateurs permettant de passer du RJ11 à la prise en T. Ils se présentent sous la forme d'une prise en T dans laquelle est installé un connecteur femelle RJ11.

La prise en T est décrite dans les Spécifications techniques d'interface de France Telecom[2].

Brochage[modifier | modifier le code]

position Paire Couleurs Utilisation Notes
1 1 Pair 1 wire A gris fil a
2 1 Pair 1 anti tintement incolore anti-tintement ou fil de shunt obsolète avec numérotation multi-fréquence (DTMF)
3 1 Pair 1 wire B blanc fil b
4 x not used marron non utilisé

Peut être :

  • Ligne 2 b : 3ème patte du module d'essai ligne 2 (relié à 8)
  • Ligne 1 b : relié à 3 en l’absence de connecteur mâle
5 x not used bleu non utilisé

Peut être :

  • Ligne 1 a : 3e patte du module d'essai ligne 1 (relié à 1)[3]
  • Ligne 1 a : relié à 1 pour imiter les S63[4]
  • Ligne 2 a : relié à 6 en l’absence de connecteur mâle.
6 2 Pair 2 Wire A jaune fil a
7 2 Pair 2 anti tintement violet anti-tintement ou fil de shunt obsolète avec numérotation multi-fréquence
8 2 Pair 2 Wire B orange fil b

À partir de 1990, les prises « 6 plots » obsolètes, sont remplacées par des prises « 8 plots », permettant de brancher une seconde ligne téléphonique directement dans le même conjoncteur.

Dans les connecteurs femelles à 6 plot, un dispositif (débrayable) permet de mettre en contact les bornes 3 & 4 et 5 & 6 en l'absence de connecteur mâle. C'était le cas de la prise où était habituellement branché le téléphone, déclarée prise principale. Cette prise pouvait donc ne pas être la première de l’installation. Dans cette prise, les bornes 1 et 5 était reliés par un strap, un condensateur de 2,2µF était connecté au bornes 4 & 6. Lorsque le poste était débranché, le condensateur était alors relié à la ligne. Ce condensateur permettait de boucler la ligne afin de permettre les tests même lorsque aucun téléphone n'était branché. Ce montage à par la suite été remplacé par les « modules RC ». À cause du strap, le fil relié à la borne 5 se comporte alors comme une antenne et perturbe fortement le signal ADSL, en cas d'utilisation d'un modem ADSL il est impératif de remplacer ce système par un module RC.

Module RC[modifier | modifier le code]

Le module RC (ou balise d'essai) permet d'effectuer des tests sur la ligne même lorsque les terminaux sont débranchés. Il doit être installé en entrée de ligne. Il est fréquemment recommandé de supprimer ce module[5] alors qu'en son absence il est impossible pour France Télécom de tester la ligne, surtout lorsque la seule charge électrique de la ligne est un modem ADSL qui du fait de son impédance élevée correspond électriquement à une ligne ouverte. Sa suppression intempestive et de plus en plus fréquente à entrainé France Télécom à modifier les DTI (Dispositif de Terminaison Intérieure) de manière à rendre le Module RC indémontable.

Les caractéristiques sont R=20 kΩ et C=2,2 µF et il est connecté entre le fil a et le fil b (condensateur coté fil "a").

Il existe une ancienne version de module RC dite « 3 pattes ». Dans ces modules les deux bornes extérieures sont reliées entre elles, ce qui une fois monté équivaut à un strap entre les bornes 1 et 5. Le fils relié à la borne 5 se comporte alors comme une antenne et perturbe fortement le signal ADSL. Il suffit de couper la patte relié à la borne 5 pour que les perturbation cessent.

Lorsque la suppression d'un module RC 2 patte entraîne une amélioration la cause est en général le rétablissement d'un contact oxydé. Dans de très rare cas le module peut être défectueux, le plus souvent suite à un foudroiement mais dans ce cas d'autres appareils sont également détruits, il faut alors remplacer le module.

Anti-tintement[modifier | modifier le code]

L'anti-tintement sert à inhiber le détecteur d'appel (sonnerie) s'il est sensible à la numérotation par ouverture de boucle (décimale). Dans ce cas la sonnerie est connectée entre le fil a et le fil de shunt. L'inhibition se fait en shuntant (court-circuit) le fil de shunt avec le fil a.

Références[modifier | modifier le code]

  1. À l'époque pour installer un fax ou un Minitel en plus du téléphone
  2. [PDF] France Télécom, Interface d'abonné analogique, STI 1, édition 8.
  3. Module d'essai, sur le site goctruc.free.fr
  4. S63, reproduction de l'étiquette, sur le site teaser.fr
  5. Ce module ne doit être supprimé qu'avec l'accord de FT et si c'est la seule solution pour qu'une liaison ADSL fonctionne correctement pour des liaisons a plus de 2km du central

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]