Philostrate de Lemnos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philostrate.

Philostrate (en grec ancien Φιλόστρατος / Philóstratos, en latin Lucius Flavius Philostratus), surnommé Philostrate de Lemnos, est un sophiste romain de langue grecque de la première moitié du IIIe siècle.

Sa vie est très mal connue. Son père s'appelait Nervianus et il était neveu de Philostrate d'Athènes par sa mère. On sait par un passage de son oncle (Vies des sophistes, II, 30) qu'il fêta ses 24 ans sous le règne de Caracalla (211-217), ce qui le fait donc naître vers 190. Les Héroïques ont dû être écrits sous Sévère Alexandre (222-235). On l'appelle parfois « Philostrate l'Ancien » pour le distinguer de Philostrate le Jeune son petit-fils (bien qu'il ne soit pas le premier des Philostrate).

Parmi ses œuvres énumérées dans la Souda, il reste :

  • les Images ou Tableaux (grec Εἰκόνες / Eikones, latin Imagines) : recueil de 64 descriptions de tableaux qui se trouvaient dans un portique à Naples, en deux livres ; non pas vraiment critique d'art, mais modèles de composition rhétorique dans le genre de la description ;
  • les Héroïques (Ἡρωικά) ou Dialogue sur les héros (Ἡρωικός) : dialogue à Éléonte, au bord de l'Hellespont, entre un vigneron et un marchand phénicien de passage sur les héros de la guerre de Troie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Éditions
  • Philostrate, La Galerie de tableaux, traduction d'Auguste Bougot (1881) révisée et annotée par François Lissarrague, Les Belles Lettres, coll. « La roue à livres », Paris, 1991.
  • (de) M. P. J. Refhues, Über der jüngern Philostrat und seine Gemäldebeschreibung, Tübingen, 1800, 8.
  • La suite de Philostrate : Les Images, ou Tableaux de platte peinture du jeune Philostrate. - La Description de Callistrate, de quelques statues antiques tant de marbre comme de bronze. - Les Héroiques de Philostrate , trad. Blaise de Vigenère, Paris, Langellier, 1602. sur Gallica — Les héroïques p. 167


Études
  • Suzanne Saïd, Monique Trédé et Alain Le Boulluec, Histoire de la littérature grecque, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Premier Cycle »,‎ 1997 (ISBN 2130482333 et 978-2130482338), p.430-432.
  • Michel Costantini, Françoise Graziani et Stéphane Rolet (dir.), Le défi de l'art. Philostrate, Callistrate et l'image sophistique, 2006, Presses Universitaires de Rennes. (ISBN 2-7535-0257-9) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]