Alphée de Mytilène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alphée de Mytilène (Ἀλφείος Μυτιληναῖος) semble avoir vécu au temps d'Auguste[1]. Il est l'auteur d'une douzaine d'épigrammes qui ont été conservées dans l'Anthologie grecque, et dont certaines semblent référer à l'époque où il a vécu. Dans la septième épigramme, il dit de l'empire romain qu'il couvre presque la totalité du monde connu ; dans la neuvième il parle de la reconstruction de la ville de Troie ; dans la dixième, il fait allusion à une épigramme d'Antipater de Sidon, qui a vécu durant la seconde moitié du Ier siècle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marguerite Yourcenar, La Couronne et la lyre, Gallimard, NRF, 1979, p. 373.