Timon de Phlionte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Timon.

Timon de Phlionte (vers 325 av. J.-C. - 235 av. J.-C.) était un philosophe sceptique héritier de la pensée de Pyrrhon, considéré comme le théoricien de Pyrrhon, organisant l'école sceptique là où son maître n'avait fait que donner l'exemple par sa manière de vivre. Il eut Aratos de Soles pour disciple.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du citoyen de Phlionte Timarque, il est né vers 325 av. J.-C. Il est d'abord danseur, avant de partir pour Mégare, où il devient le disciple de Stilpon de Mégare ; puis il revient dans sa patrie, se marie, et déménage à Élis pour y suivre les cours de Pyrrhon. Il enseigne en Chalcédoine, y fait fortune et revient s'établir à Athènes, où il meurt en 235 av. J.-C..

Il ne faut pas le confondre avec Timon d'Athènes, surnommé le Misanthrope, mis en scène par Lucien, auquel Plutarque fait allusion dans sa Vie d'Alcibiade, et qui a inspiré la pièce de Shakespeare Timon d'Athènes. C'est lui que Victor Hugo appelle incorrectement Timon androphobe dans l'Âne.

Œuvres attribuées à Timon de Phlionte[modifier | modifier le code]

  • Banquet funèbre d'Arcésilas (voir Arcésilas de Pitane)
  • Les Iambes
  • Les Images
  • Les Silles (Les railleries)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fragments[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

  • Long et Sedley, Les Philosophes hellénistiques, t. I.