Captain Biceps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article concerne la bande dessinée. Pour la série télévisée, voir : Captain Biceps (série télévisée).
Captain Biceps
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain Biceps

Image illustrative de l'article Captain Biceps

Alias Elmer Rateau
Sexe Masculin
Activité(s) Justicier / Super Héros

Créé par Zep et Tébo
Série(s) Captain Biceps

Captain Biceps est le super-héros parodique de la série de bandes dessinées qui porte son nom, dessinée par Tébo sur des scénarios de Zep. Chaque album se vend à 70 000 exemplaires et le héros est déjà publié en Allemagne, Espagne, Italie, Afrique du Sud, Europe de l'Est et en Chine[réf. nécessaire].

Origines[modifier | modifier le code]

Diffusées dans le mensuel Tchô !, les planches de Captain Biceps sont ensuite compilées dans un album de bande dessinée. Chaque planche représente une caricature de super-héros de comics, avec ses super-pouvoirs et des super-vilains pour ennemis. Le héros se bat et triomphe d'un méchant, dans une conclusion le plus souvent absurde. La présentation est calquée sur les comics traditionnels, avec un logo, un titre (Captain Biceps contre Super Vilain) et un slogan (Captain Biceps, plus terrifiant que la peur... et plus mortel que la mort).

Au début, quand Tebo et Zep ont présenté leurs premières planches à l'éditeur, celui-ci n'a pas aimé en pensant que ceci ne faisait marrer qu'eux, mais il a accepté de les publier pour leurs faire plaisir. Le succès fut quasi-immédiat et les auteurs reçurent de nombreuses planches dessinées par des lecteurs, ce qui les laissa penser que leur bande dessinée plaisait et ils décidèrent donc de continuer.

Historique du personnage[modifier | modifier le code]

Captain Biceps (dont l'identité « ordinaire » est Elmer Rateau) est un personnage tout en muscle, à la mâchoire carrée et proéminente. Le personnage est doté d'une musculature surnaturelle, mais ne brille pas par son intelligence. Son costume est rouge, avec de grosses étoiles jaunes (évoquant avec d'autres couleurs le costume de Captain America). Dans sa jeunesse, on le représente comme allant à l'école des Super-Héros, où on apprend à utiliser ses pouvoirs, confectionner son costume et combattre les méchants.

Amis[modifier | modifier le code]

On le voit parfois discuter avec certains « grands » super-héros. Il tente, avec plus ou moins de succès, des flirts avec des super-héroïnes, mais le personnage est tourné en dérision et n'arrive donc jamais à les séduire.

  • Hyperman (Superman) qui aide Captain Biceps lorsqu'il est en fâcheuse posture.
  • Superménage-woman qui l'aidera a vaincre l'Etonnant Homme-Araignée (Spiderman)

Assistant[modifier | modifier le code]

Comme Hyperman a Hyperboy, Batman a Robinet, Captain Biceps a besoin d'un assistant. Il y aura:

  • Carnage Boy (décédé dans le stage de combat)
  • Genius Boy (tué accidentellement par Captain Biceps contre Squale-Man)
  • Sifflet-Boy (tué par l'Alien)
  • Biceps Boy (tué par Alaktra)
  • Speed Kid (décédé, vu dans le cimetière)
  • Gilet Boy (décédé, vu dans le cimetière)
  • Biceps Dog (abandonné)
  • Biceps Kid (vivant)

Famille[modifier | modifier le code]

Sa mère est une petite femme rondelette autoritaire et infantilisante. Elle est un archétype de la maman :

  • Envahissante (« Elmer, t'as oublié de mettre un slip propre »)
  • Dominatrice (« Pilou, tu ranges ta chambre tout de suite ! »)
  • Protectrice (« Je t'ai fait des chaussettes, sans acrylique à cause de tes pieds qui transpirent »)

Opposants[modifier | modifier le code]

Les opposants du Captain Biceps sont nombreux et les auteurs piochent dans les grands classiques du genre. Ils reprennent alors les plus connus des éditions DC Comics et Marvel, mais avec un nom détourné (ou parodies de personnages de Manga, de Films, de Littératures ou de Légendes urbaines) :

Ou alors, ils inventent des super-vilains en se basant sur les codes du genres, notamment :

  • Pacific Man
  • Végétal Man
  • Glu Man Le Terrible
  • Le Crapaud
  • Le Putois
  • Écolo-Man
  • Red Guitar
  • Doktor Otto
  • Absorb-Man
  • Fille-Man
  • Le Fantôme
  • La Mouche
  • Captain Latex
  • Déguelasse-Man
  • Bébé-Man
  • Gladiateur-Man
  • Docteur Nuisible (l'ennemi juré de Captain Biceps)
  • Dog-Man
  • Dentiste-Man
  • GrokuMan
  • Transpiro
  • Akupunkturman
  • Échasses-Man (fait partie des Naze-Men)
  • Mister Papier (fait partie des Naze-Men)
  • Cambouis-Man (fais partie des Naze-Men)
  • Girafe-Man (fait partie des Naze-Men)
  • L'Homme-Trombone (fait partie des Naze-Men)
  • Oisillon-Mon (fait partie des Naze-Men)
  • Captain Cyber Biceps (Androïde créé par le Docteur Nuisible)
  • La Cape
  • Captain Pétanque
  • Le Pleurnicheur
  • Blindé-Man
  • Bouzillator
  • L'Effroyable Maître des Slips
  • Combustion Man
  • Le Bâilleur
  • La Créature des Égouts (Le Tentacule)
  • Atomik Mémé
  • Le Mexicain
  • Rébus-Man L'Inquiétant
  • Scotch-Man
  • Liquid-Man
  • Chips-Man (fait partie des Comestibles-Men)
  • Captain Petits-Pois (fait partie des Comestibles-Men)
  • Spaguetti-Man (fait partie des Comestibles-Men)
  • Chou-à-la-crème-Man (fait partie des Comestibles-Men)
  • Le Hérisson
  • Tuvheumondoi
  • Le Souffleur
  • Giga-Woman (l'amour de sa vie)
  • Orgaen-Man
  • Calin-Man
  • Marguerite-Man
  • WC-Man
  • Démembrator
  • Supercanongirl
  • Le Crabe
  • Pileux-Man
  • Laid-Man
  • Cruel-Man
  • Furoncle-Man
  • La Créature des Égouts (Hygiène-Boy)
  • Squale-Man
  • Le Renifleur
  • Requin-Marteau-Man (fait partie de l'équipe de Squale-Man)
  • Poisson-Globe-Man (fait partie de l'équipe de Squale-Man)
  • Anémone-Man (fait partie de l'équipe de Squale-Man)
  • Méduse-Man (fait partie de l'équipe de Squale-Man)
  • Le Bulot (fait partie de l'équipe de Squale-Man)
  • Flocon-de-neige-Man

Albums[modifier | modifier le code]

Tébo, au festival de Bande dessinée de Mandelieu en 2008

Tous sont dessinés par Tébo et scénarisés par Zep. Ils sont publiés aux éditions Glénat.

  • 2004 : L'invincible (Captain Biceps tome 1)
  • 2005 : Le redoutable (Captain Biceps tome 2)
  • 2006 : L'invulnérable (Captain Biceps tome 3)
  • 2007 : L'inoxydable (Captain Biceps tome 4)
  • 2011 : L'intrépide (Captain Biceps tome 5)
  • 2014 : Le retour du poing de la justice (Captain Biceps tome 6)

Adaptation télévisuelle[modifier | modifier le code]

En 2009, les combats de Captain Biceps seront diffusés à la télévision. C'est le studio Futurikon qui se charge d'animer le super-héros dont les exploits seront déclinés en 78 épisodes de 8 minutes, pour France 3 et Télétoon.

Lien externe[modifier | modifier le code]