Conan le Barbare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conan le Barbare (homonymie).
Conan le Barbare
Alias Conan le Cimmérien
Pouvoirs Maitre d'armes épée, force impressionnante, sens hyper développés, instinct animal
Affiliation Kull, Red Sonja

Créé par Robert E. Howard
Première apparition Weird Tales (décembre 1932, USA)
Éditeur(s) Gnome Press/ Lancer Books / Marvel Comics

Conan le Barbare ou Conan le Cimmérien est un personnage de fiction, dont la première nouvelle a été écrite par Robert E. Howard en 1932, et dont les histoires ont été initialement publiées au cours des années 1930 dans le pulp Weird Tales. C'est avec ces récits (et ceux de Kull, le roi barbare, trois ans auparavant) que Howard a donné naissance à la forme moderne du genre littéraire de l'heroic-fantasy.

Aperçu[modifier | modifier le code]

illustration de Margaret Brundage d'une nouvelle de Conan "Les Mangeurs d'hommes de Zamboula" dans Weird tales

Les aventures de Conan se déroulent dans un passé mythique, créé par Howard, appelé l'« Âge hyborien ». Cet univers est inspiré de ses lectures, notamment les récits mythologiques tels que racontés par l'auteur américain Thomas Bulfinch. L'âge hyborien se situe entre la chute de l'Atlantide et l'essor des anciennes civilisations que l'on connaît (Sumer, l'Égypte antique, la Grèce antique, etc.).

Conan est un barbare originaire de Cimmérie, une contrée lugubre que Howard liait à la Cimmérie historique, mais ces Cimmériens étaient les ancêtres des Gaëls irlandais. Les nouvelles de Conan, au nombre d'une vingtaine, sont hautes en couleur, un savant mélange de récits épiques, historiques, sur lesquels se greffent des influences lovecraftiennes.

Howard disait de Conan que c'était un aventurier et qu'il écrivait les histoires de Conan comme un aventurier les raconterait : dans le désordre le plus total. Plusieurs de ces récits sont devenus des classiques du genre, parmi lesquels la Tour de l'Éléphant, la Reine de la Côte Noire, les Clous Rouges ou bien encore Au-delà de la Rivière Noire. Si plusieurs histoires de Conan sont légères et agréables à lire, les meilleurs récits du cycle sont empreints d'un pessimisme assez profond, Howard étant persuadé de la futilité de la civilisation, entreprise humaine vouée à la décadence et à la destruction (une thèse qu'il développe dans Au-delà de la Rivière Noire et Les Clous Rouges).

Howard abandonna le personnage de Conan en 1935 et devait mourir l'année suivante. Le personnage tomba peu à peu dans l'oubli jusqu'à ce que Lyon Sprague de Camp s'en empare et l'accapare, se déclarant coauteur de la série de par ses pastiches et l'ordre arbitraire — non voulu par Howard — qu'il imposa à la série. Il récrivit en outre en profondeur certains textes de son prédécesseur.

Avec des pastiches qui dépassèrent bientôt en nombre les récits originaux de Howard, la série devint une parodie de ce qu'elle était sous la plume de son créateur, Conan se transformant en une sorte de barbare analphabète aux muscles hypertrophiés, entouré d'héroïnes aussi stupides que dénudées. Cette situation dura jusqu'à la fin du XXe siècle, jusqu'à la publication des textes originaux de Howard, sans les modifications apportées par Sprague de Camp et Lin Carter. Ils sont ainsi parus au Royaume-Uni, aux États-Unis, et ont commencé à paraître en France en 2007 aux éditions Bragelonne sous la direction de Patrice Louinet.

Conan a été adapté en bande dessinée, en films, en dessins animés, en jeu de rôle et en jeu de plateau.

L'univers de Conan le barbare[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Âge hyborien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie du monde imaginaire de Conan le barbare :

  • Préhistoire pré-cataclysmique, époque à laquelle vécut Kull, un barbare atlante devenu roi de Valusie (20 000 av. J.C.)
  • Cataclysme engloutissant « Atlantis et les cités étincelantes »
  • Âge hyborien, époque de Conan le cimmérien
  • Grande invasion picte
  • Âge « contemporain », époque de Bran Mak Morn et de l'Empire romain

Œuvres composant l'univers de fiction[modifier | modifier le code]

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

Couverture de Weird Tales (Mai 1934) décrivant Conan et Bêlit
Lettre de refus des 3 premières nouvelles de conan

La plupart des aventures de Conan ont d'abord été éditées en français à la suite de la diffusion du premier long métrage. Mais si les textes originels mettant en scène le personnage de Conan furent des nouvelles signées Robert E. Howard pour le magazine Weird Tales, Conan le barbare a également connu des adaptations plus tardives, sous forme de romans ou de nouvelles signées par d'autres auteurs. On citera le travail de Lyon Sprague de Camp et de Lin Carter, tous deux responsables d'une anthologie en huit volumes des aventures de Conan (dont celles de leur plume) et du classement chronologique des nouvelles.

À noter que la qualité des œuvres des continuateurs était pour le moins inégale, et qu'il était parfois difficile de savoir là où s'arrêtait Howard et là où commençait le travail de ses « collaborateurs posthumes », comme ils aimaient à s'appeler.

Article détaillé : Liste des histoires de Conan.

Premières éditions en français[modifier | modifier le code]

Les aventures du Cimmérien sont parues en France dans des volumes contenant les nouvelles de Robert E. Howard, augmentées des versions des écrivains Lyon Sprague de Camp et Lin Carter, dans un ordre chronologique des récits propre à ces deux auteurs :

Comme ce fut le cas pour les éditions anglo-saxonnes, ces volumes ont été publiés, lors de leur réédition chez J'ai lu, avec des couvertures illustrées par Frank Frazetta dont les peintures saisissantes représentant le personnage de Conan sont restées célèbres.

Les titres suivants ont été écrits après la mort de Robert E. Howard par d'autres auteurs.

  • Conan le barbare : roman de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter d'après un scénario de John Milius et Oliver Stone (Conan the Barbarian - 1981 et 1982 pour l'édition française)
  • Conan le destructeur : roman de Robert Jordan (Conan the Destroyer - 1984 et 1984 pour l'édition française)
  • Conan le vengeur : roman de Björn Nyberg en collaboration avec Lyon Sprague de Camp (Conan the Avenger - 1955 et 1968 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan l'aquilonien : recueil de nouvelles de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter (Conan of Aquilonia - 1977 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan l'explorateur : roman de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter (Conan of the Isles - 1968 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan le boucanier : roman de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter (Conan the Buccaneer - 1971 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan le justicier : roman de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter (Conan and the Spider - 1980 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan le brigand ou Conan et l’épée de Skelos : roman de Andrew J. Offutt (Conan, the Sword of Skelos - 1979 pour l'édition originale ; 1983 et 1995 pour les éditions françaises)
  • Conan le sabreur : recueil de nouvelles de Lyon Sprague de Camp, Lin Carter et Björn Nyberg (Conan the Swordsman - 1978 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan le libérateur : roman de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter (Conan the Liberator - 1967 et 1979 pour l'édition originale ; 1983 pour l'édition française)
  • Conan l'indomptable : roman de Steve Perry (Conan the Indomitable - 1985 pour l'édition originale ; 1994 pour l'édition française)
  • Conan le valeureux : roman de John Maddox Roberts (Conan the Valorous - 1985 pour l'édition originale ; 1995 pour l'édition française)
  • Conan le triomphant : roman de Robert Jordan (Conan the Triumphant - 1983 pour l'édition originale ; 1996 pour l'édition française)
  • Conan le rebelle : roman de Poul Anderson (Conan the Rebel - 1980 pour l'édition originale ; 1982 pour l'édition française)

Nouvelle édition en français de l'œuvre de Robert E. Howard[modifier | modifier le code]

Les récits de Conan écrits par Robert E. Howard — et par lui seulement — ont été rééditées en France en 2007, aux éditions Bragelonne, débarrassés des ajouts apocryphes. Cette intégrale est placée sous la direction du Français Patrice Louinet, qui avait déjà dirigé cette édition pour les éditions Del Rey Books aux États-Unis et au Royaume-Uni.

On peut noter que ces éditions intégrales de Conan ont été suivies par la réédition par la même équipe d'autres personnages et d'autres cycles de Robert E. Howard, tels que Solomon Kane, Bran Mak Morn, Kull, une anthologie de nouvelles « orientales » et une anthologie de nouvelles fantastiques.

Films[modifier | modifier le code]

Le projet de départ des films des années 80 sur Conan avait pour ambition de créer une série récurrente (à la façon des James Bond). Le succès ayant été relatif et, suite aux difficultés financières du producteur Dino De Laurentiis, il n'y eut qu'une seule suite à Conan le Barbare (Conan le Destructeur).

Adaptation de plusieurs nouvelles de Howard, écrite par John Milius en collaboration avec Oliver Stone ; musique de Basil Poledouris.
Musique de Basil Poledouris.

Trois autres films inspirés par les nouvelles de Howard s'apparentent aux films de Conan :

Le 26 octobre 2012, la production d'un nouveau film The Legend of Conan a été annoncée dans lequel Arnold Schwarzenegger reprendra le rôle titre.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Conan a fait l'objet de plusieurs adaptations en bande dessinée chez Marvel Comics puis chez Dark Horse Comics. En France, les séries américaines ont été publiées aux éditions Lug et aux éditions Arédit/Artima, puis aux éditions Panini Comics.

Les premières traductions françaises étaient des petits formats « démon » (BD noir et blanc réservée aux adultes).

Article détaillé : Conan le barbare (comics).

Jeux de rôle[modifier | modifier le code]

En tant qu'œuvre fondatrice du médiéval-fantastique, Conan le barbare a fortement influencé les jeux de rôle dans leur ensemble. Cependant trois jeux sont plus spécifiquement consacrés à l'Âge Hyborien :

  • Conan Roleplaying Game de David Cook : édité par TSR en 1985.
  • GURPS Conan de Curtis M. Scott : édité par Steve Jackson Games en 1989. Traduit en français en 1994 (éditeur Siroz).
  • Conan, le jeu de rôle : édité par Mongoose Publishing. La première édition date de janvier 2004. Cette première édition, une fois revue et corrigée en juillet de la même année, a été relancée sous le nom de Atlantean Edition (« édition atlante »), dont il y eut aussi, en 2005, une version de poche (« pocket edition »). Une deuxième édition, la dernière jusqu'à présent, vit finalement le jour en novembre 2007. L'édition atlante (la version revue et corrigée de la première édition) fut traduite en France par Ubik en 2007.

Jeux de société[modifier | modifier le code]

Plusieurs jeux de société ont été publiés sur Conan. Age of Conan est un jeu stratégique qui simule l'affrontement d'armées sur le continent Hyborien, Conan étant un électron libre susceptible d'apporter des bonus à l'un des camps en présence. Conan n'est pas joué par un joueur en particulier, mais la mécanique de jeu permet aux joueurs de pouvoir le contrôler lors d'un tour selon un système d'enchères.

Conan le jeu de cartes est un jeu de quêtes, de défis et de bluff, mais dans lequel on ne joue pas Conan, qui apparaît néanmoins sur certaines cartes.

Conan: Hyborian Quests est un jeu de plateau avec figurines qui sera publié en août 2015 par Monolith et Asmodee, après un lancement sur la plateforme de financement participatif Kickstarter. C'est le seul jeu de société, à ce jour, qui permettra de jouer Conan. Le jeu se jouera de 2 à 5 et oppose l'Ennemi, le personnage qui contrôle les forces du mal, à Conan et ses compagnons (2 ou 3 compagnons). Les joueurs déplacent leurs figurines sur un plateau (plusieurs plateaux sont prévus) et jouent des scénarios en une heure. Le jeu est directement inspiré des romans et nouvelles de Howard, et non pas les films, les romans non écrits par Howard ou les BD.

Télévision[modifier | modifier le code]

Dessin animé[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Conan l'Aventurier  : série d'animation, plutôt destinée au jeune public, retraçant la vie de Conan et diffusée sur M6.
  • Conan: Red Nails est un film d'animation produit en 2010, réalisé par Victor Dal Chele, scénario de Steve Gold & Timothy Dolan d'après Robert E. Howard dans Weird Tales en 1936.

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Parodies[modifier | modifier le code]

Terry Pratchett a parodié Conan avec ses personnages du Disque-monde Cohen le Barbare et Hrun le Barbare. Une parodie de Weird Al Yankovic a fait de Conan un bibliothécaire, rebaptisé logiquement « Conan the Librarian ».

L'auteur français Pierre Pelot lui a également consacré un cycle parodique du nom de Konnar et Compagnie. Celui-ci met en scène les aventures de « Gilbert le Barbant » et se compose de cinq volumes à ce jour. Ce cycle a été regroupé dans un volume unique, Konnar le Barbant, la collection intégrale, aux éditions Bragelonne en 2006. (ISBN 2-35294-002-8)

Dans Captain Biceps, l'un des innombrables adversaires que le personnage titre affronte est « Konar le barbare », un individu stupide et brutal ressemblant vaguement à Conan qui vient du lointain pays de Bröl, où il est le prince des barbares sanguinaires, et où son nom veut dire « la hache qui a tranché 10 000 têtes ».

Dans le Donjon de Naheulbeuk, une saga audio inspirée de divers jeux de rôles ainsi que de quelques autres œuvres de fiction, l'un des personnages, simplement nommé « Le Barbare », est une parodie de Conan, faisant référence notamment au personnage tel que dépeint par le film de John Milius. De plus celui-ci jure volontiers par Crom, tout comme Conan. À noter aussi les allusions à Thulsa Doom, dans le magasin du donjon, quand la magicienne du groupe y trouve une robe de l'archimage Tholsadûm, et au peuple cimmérien, au marché de Chnafon, où le barbare demande une « hache Cimmérienne à double affûtage ».

Le dessinateur Coucho le caricature à plusieurs reprises dans Déconan le Barbaresque dans le journal Pilote. L'ensemble de la série a été publiée en 1979 dans l'album Déconan le barbaresque avec Jean Pailler aux éditions Dargaud (ISBN 2-20501-491-9).

Divers[modifier | modifier le code]

  • La bactérie Deinococcus radiodurans est surnommée « Conan the Bacterium ».
  • « Connard le barbant » est une contrepèterie célèbre.
  • Domine, un groupe de Heavy Metal a composée une chanson sur Conan le Barbare qui reprend les airs de la bande originale du film composée par Basil Poledouris nommée The Aquilonia Suite sur son album Emperor Of Black Runes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]