Cannabis sativa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Cannabis.

chanvre cultivé, chanvre, cannabis

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chanvre (homonymie), Cannabis et Cannabis (drogue).

Le Chanvre cultivé (Cannabis sativa L.)[1] est une plante herbacée annuelle de la famille Cannabaceae, désormais considérée comme l'unique espèce du genre botanique Cannabis, mais divisée en plusieurs phénotypes pouvant être décrits comme sous-espèces et variétés. L'espèce provient des régions équatoriales et a la particularité d'avoir une forte croissance. Cette plante est connue pour ses effets psychotropes sous le nom de « cannabis », mais elle a aussi une utilisation commerciale et industrielle en tant que chanvre. C'est l'une des plus anciennes plantes cultivées[2]. Elle a pu être utilisée dans des domaines très divers, en tisane ou épice dans les plats magrébins ou pour les multiples applications qu'elle permet : tissus, construction, cosmétique, isolation phonique et isolation thermique, huiles, cordages, litières, combustibles, papeterie, alimentation humaine, alimentation animale, agrocarburants, matériaux composites en association avec des matières plastiques, etc.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Pour les botanistes, Cannabis sativa est une espèce du genre botanique Cannabis à laquelle les scientifiques ont attribué l'épithète spécifique sativa (forme féminine de Sativus, sativa, sativum, qui signifie « cultivé » en latin[3]) comme c'est le cas d'autres espèces de plantes cultivées.

Cette plante peut avoir trois noms vulgaires (dans le sens de vulgarisation scientifique) en français : chanvre, chanvre cultivé ou cannabis[4].

Dans certaines régions de France métropolitaine, cette espèce est aussi appelée chènevis, comme la graine de la plante[4]. À la Réunion, on l'appelle zamal, mot issu du malgache jamala à la prononciation identique, et localement amale, chanvre ou gandia[5].

Pour être qualifié de « chanvre industriel », et pouvoir ainsi être légalement cultivé en France, le chanvre cultivé doit être d'une variété dont la teneur en THC est inférieure ou égale à 0,2 %[6].

Après rouissage des tiges, la paille du chanvre cultivé, donne la fibre de chanvre (périphérie de la tige) et la chènevotte (partie centrale et moelleuse). Une fois cardée, la fibre donne la laine de chanvre.

Par extension, la fibre obtenue à partir de cette espèce cultivée, ou des espèces sauvages voisines, est appelée aussi du chanvre tout court[7].

L'expression « chanvre indien » est de préférence utilisée pour désigner les formes tropicales à forte teneur en THC et destinées à fournir les fleurs utilisées pour la préparation du hachisch[7]. Le Cannabis sativa est aussi appelé plus simplement haschish (ou hashish), herbe ou marijuana[8] quand il se réfère au chanvre récréatif plus qu'à la botanique.

Deux sous-espèces sont couramment désignées par leur seule épithète spécifique, « sativa » ou « indica »[9],.

Liste des sous-espèces, variétés et formes[modifier | modifier le code]

Différence de taille entre les principales sous-espèces de chanvre

Selon Catalogue of Life (11 mars 2013)[10] :

  • sous-espèce Cannabis sativa subsp. indica (Lam.) E. Small & Cronquist
  • sous-espèce Cannabis sativa subsp. sativa

Liste de taxons acceptés ou synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (11 mars 2013)[11] :

  • sous-espèce Cannabis sativa subsp. indica (Lam.) E. Small & Cronquist
  • sous-espèce Cannabis sativa subsp. intersita (Soják) Soják
  • sous-espèce Cannabis sativa subsp. spontanea Serebr.
  • variété Cannabis sativa var. gigantea Alef.
  • variété Cannabis sativa var. indica (Lam.) E. Small & Cronquist
  • variété Cannabis sativa var. indica (Lam.) Wehmer
  • variété Cannabis sativa var. kafiristanica (Vavilov) E. Small & Cronquist
  • variété Cannabis sativa var. kif A. DC.
  • variété Cannabis sativa var. macrosperma (Stokes) Asch. & Graebn.
  • variété Cannabis sativa var. monoica Hol.
  • variété Cannabis sativa var. praecox Serebr.
  • variété Cannabis sativa var. ruderalis (Janisch.) S.Z.Liou
  • variété Cannabis sativa var. ruderalis Janisch.
  • variété Cannabis sativa var. sativa
  • variété Cannabis sativa var. spontanea Vavilov
  • forme Cannabis sativa fo. afghanica Vavilov
  • forme Cannabis sativa fo. chinensis (Delile) A. DC.
  • forme Cannabis sativa fo. pedemontana A. DC.

Description de l'espèce[modifier | modifier le code]

Article principal : Cannabis.

Cannabis sativa est une plante toxique équatoriale, native des contreforts de l'Himalaya, qui peut atteindre en quelques mois une hauteur de plusieurs mètres (jusqu'à plus de 6 mètres[réf. nécessaire]). Les folioles de ses feuilles sont fines. La tige cannelée est souple et creuse. Son cycle de vie est plus long que celui des autres sous-espèces, sans doute à cause de la photopériode des régions équatoriales.

Les semenciers travaillent par exemple à la création de cultivars sélectionnés génétiquement et qui constituent le chanvre industriel cultivé légalement [12]. Le but est de réhabiliter la filière chanvre afin de répondre aux nouveaux défis énergétiques et environnementaux. Ces cultivars font l'objet d'un programme de sélection génétique intensif afin de minimiser leur teneur en Tétrahydrocannabinol (THC) qui lui confère ses propriétés psychotropes. À l'inverse, on peut observer chez Cannabis sativa L. subsp. sativa les concentrations en THC les plus élevées. Ce type de plante donne alors un effet euphorisant lorsqu'elle est séchée, et prête à être consommée.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Usages[modifier | modifier le code]

Cette plante est cultivée pour ses feuilles, ses fleurs, ses fibres, ses graines oléagineuses et sa résine. Les feuilles broyées donnent la marijuana, la résine des sommités fleuries, le haschich ou shit.

Agriculture et industrie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chanvre.
Cordage en chanvre
Cordage en chanvre.

Cette espèce a largement été utilisée dans le passé, et l'est encore à l'époque actuelle, pour les multiples applications qu'elle permet : tissus, construction, cosmétique, isolation phonique et isolation thermique, huiles, cordages, litières, combustibles, papeterie, alimentation humaine, alimentation animale, agrocarburants, matériaux composites en association avec des matières plastiques

Usage thérapeutique ou récréatif[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Cannabis médical et Cannabis (drogue).

Les fleurs (et dans une moindre mesure, les feuilles, les tiges et les graines) contiennent des composés chimiques psychoactifs et physiologiquement actifs appelés cannabinoïdes qui sont consommés à des fins récréatives, des fins médicinales et spirituelles.

Ainsi l'espèce est connue comme plante médicinale qui peut lutter notamment contre les effets secondaires lors d'une chimiothérapie anticancéreuse, tuer des cellules cancérigènes, stimuler l'appétit des séropositifs[réf. nécessaire], etc. Ses propriétés psychotropes en font une drogue dont l'usage est illicite dans de nombreux pays, bien que le danger sanitaire soit moindre que de nombreuses autres drogues[réf. nécessaire]. En effet, le cannabis est un stupéfiant qui peut entraîner une dépendance psychique. Son utilisation chronique donne progressivement un affaiblissement physique et intellectuel[8].

Cannabis sativa dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Sativa est un prénom ou un pseudonyme féminin[13], porté notamment par des actrices pornographiques américaines comme Sativa Rose ou Sativa Verte[14].

Le groupe de metal néo-zélandais 8 Foot Sativa, formé en 1998, porte un nom qui évoque des plants de « 8 pieds » de haut de cette plante[15]. De même que des groupes comme Sinsemilia ou autres noms inspirés des lignées de cannabis, par exemple la chanson de Jimi Hendrix, intitulée Purple Haze et écrite en 1966, qui évoque la variété hybride Purple Haze.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Maladies et Nuisances du Chanvre' de R.C.Clarke, J.M.McPartland & D.P.Watson - descriptif du chanvre cultivé
  2. http://web.archive.org/web/20080723143556/http://www2.dpi.qld.gov.au/hemp/16241.html
  3. Sativa dans le Dictionnaire Gaffiot, latin-français, 1934.
  4. a et b Cannabis sativa L. sur Téla Botanica, consulté en mars 2013
  5. Cannabis sativa L. dans Référence Tela Botanica (La Réunion) : Cannabis sativa L. (fr) (consulté le 11 mars 2013)
  6. Que faut-il savoir pour cultiver du chanvre ? sur le site Alter'énergies, consulté en mars 2013
  7. a et b Définitions lexicographiques et étymologiques de « chanvre » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  8. a et b Cannabis sativa, dans Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  9. (en) R.C.Clarke, J.M.McPartland & D.P.Watson, Hemp Diseases and Pests, Management and Biological Control', Édition CABI, 2000. Lire en ligne p. 3-4.
  10. Catalogue of Life, consulté le 11 mars 2013
  11. Tropicos, consulté le 11 mars 2013
  12. Par exemple au Canada : Liste des cultivars approuvés pour la récolte de 2011
  13. Pour les articles sur les personnes portant ce prénom, consulter la liste générée automatiquement. Note : Cette liste comporte des éléments sans rapport avec le prénom.
  14. (en) http://www.imdb.com/name/nm2340078/ : notice « Sativa Verte » du site IMDb.
  15. (en) https://itunes.apple.com/nz/artist/8-foot-sativa/id78614238 Consulté le 29 avril 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :