The Maccabees

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Maccabees

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

The Maccabees au Sziget Festival de Budapest en 2011

Informations générales
Pays d'origine Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock indépendant
Années actives Depuis 2004
Labels Fiction Records


Fierce Panda Records

Site officiel www.themaccabees.co.uk
Composition du groupe
Membres Orlando Weeks
Hugo Harry William White
Felix White
Rupert Jarvis
Sam Doyle
Anciens membres Robert Dylan Thomas

The Maccabees est un groupe britannique de rock indépendant formé en 2004 dans le South London (Londres). Il est composé d'Orlando Weeks au chant, d'Hugo Harry William White à la guitare, de Felix White à la guitare et au chant, de Rupert Jarvis à la basse et de Sam Doyle à la batterie. Depuis 2010, ils sont accompagnés sur scène par Will White au synthétiseur et à l'échantillonneur.

Après deux ans et demi de répétitions et de concerts un peu partout au Royaume-Uni, The Maccabees sort un EP intitulé Toothpaste Kisses avant qu'un premier album studio lui succède en 2007 (Colour It In), publié par le label Fiction Records. Deux autres albums suivent en 2009 (Wall of Arms) et en 2012 (Given to the Wild) sur le même label.

Historique[modifier | modifier le code]

Colour It In (2007–2009)[modifier | modifier le code]

The Maccabees en 2007.

Leur premier single X-Ray est publié par Promise Records le 28 novembre 2005, ce qui lui permet de passer à la radio le soir sur Xfm London. L'exposition est faible mais ils sortent quand même un deuxième single, Latchmere, en avril 2006 sur le label Fierce Panda Records. Évoquant le Latchmere Leisure Centre de Battersea[1], la chanson est proposée à l'écoute par Steve Lamacq sur la BBC Radio 1 puis le clip, réalisé par Hugh Frost et Samuel Bebbington, effectue quelques passages sur MTV2 après sa mise en ligne sur YouTube.

Grâce à ça, le groupe signe chez Fiction Records. Comme une copie de leur premier album studio, Colour It In, se retrouve sur le site internet du New York Times, ils le rendent également disponible en téléchargement le 16 décembre sur iTunes. La version au format CD ne sort que le 14 mai 2007 au Royaume-Uni et le 22 aux États-Unis. Le single First Love est le premier du groupe à faire son entrée au UK Singles Chart où il s'y classe à la quarantième position[2]. Le single suivant, About Your Dress, s'y classe trente-troisième[2]. L'album, aidé par une critique relativement positive, prend la vingt-quatrième place du classement des ventes britanniques[2].

Ce succès commercial permet à The Maccabees d'accompagner Bloc Party sur sa tournée américaine[3]. Ils effectuent ensuite quelques dates au Royaume-Uni en octobre 2007 dont la première partie de Maxïmo Park le 13 à la Brixton Academy[4] et un concert à guichets fermés au Roundhouse le 16 à Londres[5].

En mai 2008, le groupe présente deux nouvelles chansons (No Kind Words et Young Lions) qui figureront sur leur futur opus lors de l'émission In New Music We Trust de Steve Lamacq sur la Radio 1. Quelques morceaux avaient déjà été testés lors de concerts outre-Manche les jours précédents, puis lors des festivals de Londres : l'Offset[6] et l'Underage[7].

Wall of Arms (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Le groupe confirme en février 2009 lors de l'émission de Zane Lowe sur la BBC Radio 1 que Wall of Arms est le titre du prochain album. Peu de temps après cette annonce, le 1er mars, la chanson No Kind Words est mise en ligne gratuitement sur leur site officiel. Mais quinze jours plus tard, Steve Lamacq passe Love You Better sur la Radio 1, laissant supposer qu'il est le premier single physique de l'album. Le 27 mars, le clip du morceau est disponible sur le site clashmusic.com[8] avant que le CD ne soit publié un mois plus tard. Il se classe 36e dans les charts de singles britanniques[2]. La semaine suivante, Wall of Arms est mis en vente et entre directement à la treizième position des classements de ventes. L'accueil qui lui est réservé est bon puisque le NME lui attribue une note de 8/10[9], tandis que l'Artrocker en fait « l'album n°1 de 2009 » avec It's Blitz! des Yeah Yeah Yeahs.

La Carling Brixton Academy, lieu de clôture de la tournée pour l'album Wall of Arms.

Le 6 juillet 2009, Can You Give It, troisième et dernier single de l'album, sort avec en face-B, une version de la chanson reprise aux côtés de Dodworth Colliery Band[10]. Le clip associé à la chanson est tourné lors de la Cooper's Hill Cheese-Rolling and Wake, dans le Gloucestershire[11],[12]. Au cours de l'été, ils jouent dans plusieurs festivals, comme le Glastonbury Festival le 26 juin[13], le V Festival le 10 juillet[14] et le Reading and Leeds Festivals les 28 et 29 août[15],[16] et concluent la tournée pour leur second album par un concert à la Brixton Academy le 3 octobre[17]. Au cours de celui-ci, les membres du groupe arrivent au milieu de la foule et font appel à un orchestre de cuivres pour les accompagner sur l'intégralité des chansons de leur deuxième opus et une grande partie du premier. Felix White déclare durant le spectacle que la Brixton Academy est « le meilleur lieu de concert qui existe au monde »[18]. Le Guardian vante la performance de The Maccabees lors de cette soirée[19].

En novembre, le groupe travaille avec le rappeur Roots Manuva sur une version retravaillée de la chanson No Kind Words. Renommée Empty Vessels pour l'occasion, elle comprend de nouvelles paroles et bien évidemment le chant du rappeur. Zane Lowe en fait la promotion sur la Radio 1 le 11 novembre avant que le single ne soit disponible sur iTunes à partir du 24. The Maccabees accepte ensuite de faire partie du NME Awards Tour pour l'année 2010 aux côtés de Bombay Bicycle Club, The Big Pink et The Drums[20].

Given to the Wild (2010–aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

En août 2010, The Maccabees commence à tester de nouvelles chansons, telles que Child à Brighton le 26[21] et Forever I've Known aux Reading and Leeds Festivals[22],[23]. Ces deux nouveaux morceaux laissent penser que le groupe souhaite produire un son plus sombre et plus profond. Après presque un an en studio, le groupe revient sur scène le 8 août 2011 à Portsmouth où ils jouent plusieurs nouvelles chansons[24].

Le 4 octobre, le groupe annonce sur son blog la sortie de son troisième album, Given to the Wild, pour le 9 janvier 2012[25]. Un mois plus tard, le 15 novembre, le premier single de celui-ci, Pelican, est diffusé par Zane Lowe sur la BBC Radio 1 puis mis en ligne sur YouTube au format audio[26]. Quant à l'album, il reçoit des critiques très favorables puisqu'il obtient un score de 72 % sur Metacritic[27] et se place en quatrième position des ventes d'albums après une semaine au Royaume-Uni[2], soit le meilleur classement pour un album du groupe[28].

Le 12 septembre 2012, l'album est nommé pour le Mercury Music Prize[29]. Début 2013, le groupe est présent dans plusieurs catégories des NME Awards 2013 : « Meilleur groupe britannique », « Meilleur groupe sur scène » et « Meilleur album » pour Given to the Wild[30]. The Maccabees remporte cette dernière catégorie[30].

Autour du nom[modifier | modifier le code]

Le nom a été trouvé au hasard lors d'une recherche aléatoire dans la Bible[31]. Malgré ce nom à connotation religieuse, aucun des membres n'est pratiquant. D'ailleurs l'athéisme est un thème souvent abordé dans les paroles, notamment sur les chansons All in Your Rows et Wall of Arms.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Orlando Weeks : chant (depuis 2004)
  • Hugo Harry William White : guitare (depuis 2004)
  • Felix White : guitare, chant (depuis 2004)
  • Rupert Jarvis : basse (depuis 2004)
  • Sam Doyle : batterie (depuis 2008)

Accompagnement sur les tournées[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Robert Dylan Thomas : batterie (2004-2008)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NME Album Reviews – The Maccabees: Colour It In », sur nme.com,‎ 27 avril 2007 (consulté le 5 octobre 2012)
  2. a, b, c, d et e (en) « Discographie Maccabees », sur officialcharts.com (consulté le 5 octobre 20112)
  3. (en) « The Maccabees Setlist at Tower Theatre, Upper Darby, PA, USA », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  4. (en) « The Maccabees Setlist at Carling Academy Brixton, London, England », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  5. (en) « The Maccabees Setlist at Roundhouse, London, England », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  6. (en) « Lineup Offset Festival 2008 », sur virtualfestivals.com (consulté le 5 octobre 2012)
  7. (en) « Lineup Underage Festival 2008 », sur virtualfestivals.com (consulté le 5 octobre 2012)
  8. (en) « Maccabees Video Exclusive », sur clashmusic.com,‎ 27 mars 2009 (consulté le 5 octobre 2012)
  9. (en) « NME Album Reviews – Album review: The Maccabees », sur nme.com,‎ 28 avril 2009 (consulté le 5 octobre 2012)
  10. (en) « Download the Maccabees and the Dodworth Colliery Band », The Guardian,‎ 8 juillet 2009 (lire en ligne).
  11. (en) « Can You Give It (Exclusive Brand New Video) », sur youtube.com (consulté le 5 octobre 2012)
  12. (en) « The Official & Only Authoritative Site Of Cheese Rolling At Coopers Hill In Gloucestershire », sur cheese-rolling.co.uk,‎ 19 janvier 2012 (consulté le 5 octobre 2012)
  13. (en) « The Maccabees Setlist at Glastonbury Festival 2009 », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  14. (en) « The Maccabees Setlist at T In The Park 2009 », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  15. (en) « The Maccabees Setlist at Leeds Festival 2009 », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  16. (en) « The Maccabees Setlist at Reading Festival 2009 », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  17. (en) « The Maccabees Setlist at O2 Academy Brixton, London, England », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  18. (en) « The Maccabees play the 'best gig' of their lives in London », sur nme.com,‎ 4 octobre 2009 (consulté le 5 octobre 2012)
  19. (en) Ian Gittins, « The Maccabees », The Guardian,‎ 5 octobre 2009 (lire en ligne)
  20. (en) « Maccabees, Bombay Bicycle Club, Big Pink, Drums for Shockwaves NME Awards Tour », sur nme.com,‎ 9 novembre 2009 (consulté le 5 octobre 2012)
  21. (en) « The Maccabees Setlist at Concorde 2, Brighton, England », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  22. (en) « The Maccabees Setlist at Leeds Festival 2010 », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  23. (en) « The Maccabees Setlist at Reading Festival 2010 », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  24. (en) « The Maccabees Setlist at Wedgewood Rooms, Portsmouth, England », sur setlist.fm (consulté le 5 octobre 2012)
  25. (en) « The Maccabees Blog – "Given to the Wild" Released 9th January », sur themaccabees.tumblr.com,‎ 1er mars 1994 (consulté le 5 octobre 2012)
  26. (en) « The Maccabees – Pelican (Official Audio) », sur youtube.com,‎ 15 novembre 2011 (consulté le 5 octobre 2012)
  27. (en) « Given to the Wild Reviews, Ratings, Credits, and More at Metacritic », sur metacritic.com (consulté le 5 octobre 2012)
  28. (en) « Radio 1 – Chart – The Official UK Top 40 Albums Chart », sur bbc.co.uk,‎ 24 février 2007 (consulté le 5 octobre 2012)
  29. (en) « The Maccabees: Given to the Wild - 2012 Shortlist », sur mercuryprize.com (consulté le 5 octobre 2012)
  30. a et b (en) « The Rolling Stones, Tame Impala, Haim and MIA lead NME Awards nominations – vote now! », sur nme.com (consulté le 19 février 2013)
  31. (en) « Talking Shop: The Maccabees », sur news.bbc.co.uk,‎ 7 janvier 2008 (consulté le 5 octobre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]