Batterie de Bois-d'Arcy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batterie de Bois-d'Arcy
Image illustrative de l'article Batterie de Bois-d'Arcy
Description
Type d'ouvrage Fort Séré de Rivières 1re génération
Dates de construction 1874-1877
Ceinture fortifiée Paris
Utilisation protection de Paris
Utilisation actuelle Archives du Film du CNC
Propriété actuelle Ministère de la Culture
Garnison
Armement de rempart en pierres de taille
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Protection  Inscrit MH (1991)
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 48° 48′ 24″ N 2° 02′ 02″ E / 48.806538, 2.03393948° 48′ 24″ Nord 2° 02′ 02″ Est / 48.806538, 2.033939  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Batterie de Bois-d'Arcy

La batterie de Bois-d'Arcy[1] est l'une des batteries militaires construits à la fin du XIXe siècle pour assurer la défense de Paris, situé dans la commune de Bois-d'Arcy, dans le département des Yvelines, en France[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'entrée de la batterie se trouve au 7 de la rue Alexandre Turpault, à côté de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy.

Historique[modifier | modifier le code]

Construite entre 1874 et 1878 dans le système Séré de Rivières, la batterie de Bois-d'Arcy est destinée à renforcer le maillon ouest des fortifications de Paris. La batterie, appelée alors fort de Bois d'Arcy a abrité l'école de formation Météo qui dépendait du secrétariat auprès de l'aviation civile. Jean Paul Sartre y a suivi les cours Dans les années 1960, la batterie est mise à la disposition du ministère des Affaires culturelles. Après 1969, le Centre national de la cinématographie en prend la responsabilité officielle et administrative ; il y installe les Archives françaises du film[3]

La batterie a été inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 15 février 1991[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Thiébaud, « La Batterie de Bois-d'Arcy », Mairie de Bois-d'Arcy (consulté le 17 septembre 2012).
  2. a et b « Batterie de Bois-d'Arcy », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. Sébastien Le Pajolec, « Les archives françaises du film à Bois-d'Arcy », Institut Pierre-Renouvin,‎ 19 octobre 2007 (consulté le 23 juin 2012).