Arthur et les Minimoys (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arthur et les Minimoys.

Arthur et les Minimoys est une série de romans pour enfants de Luc Besson et Céline Garcia, adaptée au cinéma par Luc Besson.

Livres[modifier | modifier le code]

Ils sont publiés aux Éditions Intervista.

Arthur et les Minimoys (2002)[modifier | modifier le code]

Il a beau n'avoir que 10 ans, Arthur est en proie à une foule de problèmes : un méchant commerçant veut faire démolir la maison de sa grand-mère, celle où il passe ses vacances, et Arthur n'a personne pour l'aider. Ses parents ne se sont jamais préoccupés de lui, son grand-père a disparu il y a trois ans... le seul appui sur lequel il puisse compter est celui d'Alfred, son chien fidèle. Mais une découverte dans la bibliothèque de son grand-père va peut-être lui permettre de passer de l'autre côté et d'obtenir l'aide des Minimoys.

Arthur et la Cité interdite (2003)[modifier | modifier le code]

Les péripéties d'Arthur, Selenia et Bétamèche se continuent sur toute l'étendue des Sept Terres à la recherche du grand-père d'Arthur. Lui seul sait où se trouve le trésor qui permettra à son petit-fils de déjouer les plans de Davido. Mais Maltazard le Maudit va faire tout son possible pour empêcher nos trois héros d'atteindre leur but. Sera-t-il possible à Arthur de trouver son grand-père à temps, de conquérir le cœur de la princesse Selenia et de garder sain et sauf le peuple des Minimoys.

Arthur et la Vengeance de Maltazard (2004)[modifier | modifier le code]

« Au secours ! » Ce cri d'alarme écrit sur un grain de riz et laissé par une araignée messagère donne l'alerte à Arthur : « Les Minimoys sont en danger. Il n'y a plus une seconde à perdre ! » C'est juste à ce moment-là que le père d'Arthur décide de partir plus tôt que prévu et attend avec impatience au volant de sa voiture. Arthur n'a que le temps de prévenir son grand-père Archibald pour qu'il réponde à sa place à l'appel au secours... mais imaginer Sélénia en danger est difficile à supporter. Avec la complicité de son chien Alfred, Arthur échappe à la surveillance de ses parents et retourne en pleine nuit chez ses grands-parents. Malheureusement un nuage s'approche dangereusement de la lune à minuit, l'heure à laquelle ses rayons doivent atteindre le télescope d'Archibald et ouvrir la porte vers le monde des Minimoys.

Arthur et la Guerre des deux mondes (2005)[modifier | modifier le code]

Maltazard le Maudit a réussi à ouvrir la porte pour s'introduire dans l'autre monde, tout disposé à le conquérir. Devant la menace, Arthur et ses amis vont essayer toutes sortes d'astuces pour éviter que le méchant réussisse, mais ce peut être quelque chose de difficile lorsque l'on ne mesure que deux millimètres.

Films[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Équipe technique Arthur et les Minimoys
(2006)
Arthur et la Vengeance de Maltazard
(2009)
Arthur 3 : La Guerre des deux mondes
(2010)
Titre international Arthur and the Invisibles Arthur and the Revenge of Maltazard[1] Arthur 3: The War of the Two Worlds[2]
Réalisateur Luc Besson
Scénaristes Luc Besson
Céline Garcia Céline Garcia
Patrice Garcia
Producteurs Neil Canton
Emmanuel Prévost
Monteurs Karim Benhammouda Julien Rey
Yann Hervé
Vincent Tabaillon
Photographie Thierry Arbogast
Musique Éric Serra
Date de sortie Drapeau de la France 13 décembre 2006 2 décembre 2009 13 octobre 2010
Durée 103 minutes 94 minutes 100 minutes
Budget 65 200 000 [3] 63 240 000 €[4] 68 830 000 €[5]
Genres aventure, comédie, fantastique
Pays d'origine Drapeau de la France France
Sociétés de production EuropaCorp
Avalanche Productions
Apipoulaï
Canal+ (participation)
Sofica Europacorp
Distributeur Drapeau : France EuropaCorp Distribution

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = version française / VA = version anglophone

Personnages Arthur et les Minimoys
(2006)
Arthur et la Vengeance de Maltazard
(2009)
Arthur 3 : La Guerre des deux mondes
(2010)
Arthur Freddie Highmore
Barbara Kelsch (VF et capture de mouvements) Yann Loubatière (VF)
Princesse
Sélénia
Madona (VA) Selena Gomez (VA)
Mylène Farmer (VF)
Daisy, la grand-mère d'Arthur Mia Farrow
Frédérique Tirmont (VF)
Prince Bétamèche Jimmy Fallon (VA)
Cartman (VF)
Archibald, le grand-père d'Arthur Ron Crawford
Michel Duchaussoy (VF)
Rose, la mère d'Arthur Penny Balfour
Valérie Lemercier (VF) Frédérique Bel (VF)
Armand, le père d'Arthur Doug Rand Robert Stanton
Jean-Paul Rouve (VF)
le Roi des Minimoys Robert De Niro (VA) David Gasman (VA)
Jacques Frantz (VF)
Maltazard David Bowie (VA) Lou Reed (VA)
Alain Bashung (VF) Gérard Darmon (VF)
Darkos Jason Bateman (VA) Matthew Gonder (VA) Iggy Pop (VA)
Marc Lavoine (VF)
Max Snoop Dogg (VA)
Rohff (VF)
Miro Harvey Keitel (VA) Paul Bandey (VA)
inconnu Patrice Dozier
Davido Adam LeFevre (VA)
José Garcia (VF)
le passeur Emilio Estevez (VA)
Dick Rivers (VF)
Replay Fergie (VA)
Fred Testot (VF)
Snow will.i.am (VA)
Omar Sy (VF)

Critique[modifier | modifier le code]

En France, Arthur et les Minimoys récolte une moyenne de 3,3/5 sur le site AlloCiné, pour 25 titres de presse recensés[6]. Sur le même site, il obtient la moyenne de 3,1/5 de la part des spectateurs, pour 15 512 notes enregistrées[7]. Aux États-Unis, le 1er film obtient seulement 21% d'opinions favorables, pour 90 critiques, sur l'agrégateur Rotten Tomatoes[8].

En France, Arthur et la vengeance de Maltazard récolte une moyenne de 3,1/5 sur le site AlloCiné, pour 17 titres de presse recensés[9]. Sur le même site, il obtient la moyenne de 1,5/5 de la part des spectateurs, pour 3 556 notes enregistrées[10]. Aux États-Unis, le 2e film obtient seulement 14% d'opinions favorables, pour 7 critiques, sur l'agrégateur Rotten Tomatoes[11].

En France, Arthur 3 : La Guerre des deux mondes récolte une moyenne de 2,9/5 sur le site AlloCiné, pour 12 titres de presse recensés[12]. Sur le même site, il obtient la moyenne de 2,6/5 de la part des spectateurs, pour 1 994 notes enregistrées[13]. Aux États-Unis, le 3e film obtient seulement 20% d'opinions favorables, pour 5 critiques, sur l'agrégateur Rotten Tomatoes[14].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le 1er film est un énorme succès en France avec 6 396 989 d'entrées 890 351 à Paris[3]. Les deux volets suivants dépassent les 3 millions mais ne réitèrent pas le score du 1er film.

Aux États-Unis, suite aux résultats mitigés du 1er film, le distributeur The Weinstein Company décide ne pas sortir en salles les deux autres films. Auparavant Harvey Weinstein avait voulu remonter le 1er film pour le marché américain, et ainsi enlever environ 10 minutes.

Au Royaume-Uni, les 2e et 3e films ont été combinés en un seul film intitulé Arthur and the Great Adventure, sorti le 24 décembre 2010.

Film Recettes
Monde Monde
Recettes
Drapeau des États-Unis États-Unis - Drapeau du Canada Canada
Entrées
Drapeau de la France France
Budget
Arthur et les Minimoys
(2006)
113 022 170 $[3] 15 131 330 $[3] 6 396 989 entrées[3] 65 200 000 $[3]
Arthur et la Vengeance de Maltazard
(2009)
51 133 824 $[4] non sorti[4] 3 912 389 entrées[4] 63 240 000 $[4]
Arthur 3 : La Guerre des deux mondes
(2010)
30 698 619 $[5] non sorti[5] 3 127 246 entrées[5] 68 830 000 $[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur et la Vengeance de Maltazard est également sorti sous le titre Arthur and the Invisibles 2 dans certains pays anglophones et sous le titre Arthur and the Great Adventure au Royaume-Uni.
  2. Arthur 3 : La Guerre des deux mondes est également sorti sous le titre Arthur and the Invisibles 3 dans certains pays anglophones.
  3. a, b, c, d, e et f Box-office Arthur et les Minimoys - JP's box-office.com
  4. a, b, c, d et e Box-office Arthur et la vengeance de Maltazard - JP's box-office.com
  5. a, b, c, d et e Box-office Arthur et la guerre des deux mondes - JP's box-office.com
  6. « critiques presse Arthur et les Minimoys », sur AlloCiné.fr (consulté le 9 mai 2014)
  7. « critiques spectateurs Arthur et les Minimoys », sur AlloCiné.fr (consulté le 9 mai 2014)
  8. (en) « Arthur and the Invisibles (2006) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 9 mai 2014)
  9. « critiques presse Arthur et la vengeance de Maltazard », sur AlloCiné.fr (consulté le 9 mai 2014)
  10. « critiques spectateurs Arthur et la vengeance de Maltazard », sur AlloCiné.fr (consulté le 9 mai 2014)
  11. (en) « Arthur and the Invisibles 2: Arthur and the Revenge of Maltazard (2011) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 9 mai 2014)
  12. « critiques presse Arthur 3 : La Guerre des deux mondes », sur AlloCiné.fr (consulté le 9 mai 2014)
  13. « critiques spectateurs Arthur 3 : La Guerre des deux mondes », sur AlloCiné.fr (consulté le 9 mai 2014)
  14. (en) « Arthur and the Invisibles 3: Arthur and the War of Two Worlds (2011) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 9 mai 2014)