Eagles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis The Eagles)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eagles (homonymie).
Eagles
Description de cette image, également commentée ci-après
Le groupe en concert en 2008.
Informations générales
Surnom The Eagles
Pays d'origine Los Angeles, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock, country rock, folk rock, soft rock
Années actives De 1970 à 1980
De 1994 à 2016
Labels Asylum
Geffen Records
Lost Highway Records
Universal
Site officiel eaglesband.com
Composition du groupe
Membres Don Henley
Joe Walsh
Timothy B. Schmit
Bernie Leadon
Deacon Frey
Anciens membres Don Felder
Randy Meisner
Glenn Frey († janvier 2016)

Les Eagles est un groupe californien formé en 1970, aux influences country et bluegrass, pionnier du country rock. Le son des Eagles, est connu sous le nom de West Coast Sound.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe Eagles a été formé à Los Angeles en 1970 par Glenn Frey et Don Henley après s'être rencontrés dans le groupe d'accompagnement de Linda Ronstadt.

À ses débuts, le groupe est constitué de quatre membres : Randy Meisner (chant/basse) ex-Poco, Bernie Leadon (chant/guitare/banjo), Don Henley (chant/batterie) et son fondateur Glenn Frey (guitare, piano et chant).

Le premier album du groupe sort en 1972 sous le titre de The Eagles. Ce premier album rencontre un très grand succès, notamment grâce au titre Take It Easy, écrit et composé par Jackson Browne et Glenn Frey.

Leur second album, Desperado, sort l'année suivante et contient outre la pièce-titre, Tequila Sunrise. Cet album fut enregistré à Londres dans les studios de Chris Blackwell "Island Studios" à Basing Street. Assez de matériel phonographique sont en réserve dans ce studio pour réaliser un autre album.

En 1974, les Eagles enrôlent un nouveau guitariste, Don Felder qui, au départ, devait jouer seulement sur une chanson, Good Day in Hell pour le slide-guitar, mais le groupe fut si impressionné qu'ils embauchent alors le nouveau venu. Le groupe enregistre alors un troisième album, On the Border, qui aura un tel succès qu'à lui seul il fait connaître le groupe de part et d'autre de l'Atlantique[réf. nécessaire]. Il contient, entre autres titres, la pièce Already Gone.

L'année suivante (1975) paraît leur quatrième album, One of These Nights, avec comme titre phare Lyin' Eyes. Peu de temps après la sortie de l'album, Bernie Leadon décide de quitter le groupe. Il est dès lors remplacé par Joe Walsh, l'ex-guitariste de James Gang.

Le groupe a fait la couverture du magazine Rolling Stone le 25 Septembre 1975, et le 28 Septembre le groupe a rejoint Linda Ronstadt, Jackson Browne, et Toots and the Maytals pour un concert devant 55.000 personnes au Stade Anaheim[1].

En 1976 sort le plus connu de tous les albums du groupe, Hotel California. Certains[Qui ?] pensent que la chanson éponyme de l'album a certainement été inspirée par une pièce de Jethro Tull, écrite par Ian Anderson, We Used To Know sur l'album Stand Up publié en 1969. Mais l'écoute consécutive de ces deux chansons permet seulement de remarquer la similitude de la musique.

En 1979, après le départ du premier bassiste Randy Meisner, remplacé par Timothy B. Schmit ex-membre de Poco, le groupe enregistre un sixième album qu'il croit alors être son dernier, The Long Run. Les tensions apparues dans le groupe ont fini par le dissoudre. Don Henley disait alors que le groupe ne se reformerait que lorsqu'« il gèlera en enfer » (Hell Freezes Over). Sur cet album, Tim Schmit écrit avec Don Henley et Glenn Frey, leur plus belle ballade I can't tell you why, sans oublier la chanson In the city de Joe Walsh.

En 1994, soit quatorze ans après la séparation du groupe, celui-ci fait toujours parler de lui grâce à son titre phare Hotel California. Ce succès pousse le groupe à se reformer pour une tournée et un nouvel album, Hell Freezes Over, qui est constitué de quatre nouvelles compositions et des plus grands succès du groupe en version live. Un titre d'un album solo de Don Henley y apparaît également (New-York Minute) ainsi qu'une nouvelle version acoustique de leur plus grand succès, Hotel California très appréciée des fans du groupe.

Les tensions ont disparu et le groupe affirme très ironiquement au début de leur tournée qu'« il ne s'est jamais séparé, il a simplement pris quatorze ans de vacances ». Un DVD suivra cette tournée, avec les morceaux du dernier album, mais aussi d'autres titres des carrières solo de Don Henley (The Heart Of The Matter) et Joe Walsh (Help Me Through The Night). Mais encore une fois, les problèmes internes ressurgissent et Don Felder finira par être évincé du groupe. Le groupe est donc désormais constitué de Glenn Frey, Don Henley, Joe Walsh et Timothy B. Schmit.

Après de nombreuses années de silence, le groupe signe un double album, Long Road Out of Eden, dont la sortie en octobre 2007 accompagne leur retour sur scène.

Membres[modifier | modifier le code]

Steuart Smith a été engagé par le groupe Eagles en 2001 après le départ de Don Felder, expulsé du groupe cette année-là. Il partage les lignes principales de guitares avec Joe Walsh. En plus de jouer sur scène avec le groupe, il a coécrit plusieurs chansons du nouvel album des Eagles Long Road Out of Eden, sorti en 2007, partageant également les droits de productions avec les quatre membres et le batteur Scott Crago. Steuart joue également en tant que musicien sur les tournées solo de Don Henley, et joue occasionnellement sur des concerts de Glenn Frey.

Glenn Frey décède le 18 janvier 2016 à New York des suites d'une pneumonie issue des complications d'une polyarthrite rhumatoïde.

Ils se sont reformés en 2017 pour repartir sur la route avec Deacon Frey, le fils de Glenn, à la guitare, aux claviers et au chant ainsi que Vince Gill à la guitare et au chant, avec Don Henley, Timothy B. Schmit et Joe Walsh.

Timeline[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • Eagles Live (1980)
  • Hell Freezes Over (1994)
  • Farewell 1 Tour - Live From Melbourne (2005)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Their Greatest Hits (1971–1975) (1976)
  • The Eagles Greatest Hits, Vol. 2 (1982)
  • The Best of the Eagles (1984)
  • The Very Best of The Eagles (1994)
  • Selected Works: 1972-1999 (2000) - Coffret 4 CD
  • The Very Best of The Eagles - The Complete Greatest Hits (2003) - 2 CD
  • Eagles (2005) - Coffret 7 CD + 1 CD Single.
  • The Studio Albums 1972-1979 (2013) - Coffret 6 CD contient les albums studio enregistrés entre 1972 à 1979.
  • Their Greatest Hits Volumes 1 & 2 (2017) - Renferme les 2 premières compilations de 1976 et 1982.

DVD[modifier | modifier le code]

  • Hell Freezes Over (1994)
  • Farewell 1 Tour - Live From Melbourne (2005)
  • History of the Eagles : The Story Of An American Band (2013)

Linda Ronstadt[modifier | modifier le code]

  • Linda Ronstadt (1971) - Glenn Frey, Don Henley, Bernie Leadon et Randy Meisner jouent sur l'album.
  • Don't Cry Now (1973) - Glenn, guitare électrique et pedal steel sur 2 chansons. Linda reprend Desperado des Eagles.
  • Heart like a wheel (1974) - Glenn guitare acoustique, Don batterie et Timothy B. Schmit basse sur You Can Close Your Eyes.
  • Hasten Down The Wind (1976) - Don Henley chœurs sur Hasten Down The Wind.
  • Simple Dreams : (1977) - Don Henley chœurs sur Blue Bayou.

Site Officiel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eliot, Marc. “To the Limit: The Untold Story of the Eagles”. Da Capo Press. 2004. Page 119. <https://books.google.com/books?id=o_EjE6-iyQoC&q=1975+rolling+stone+cover+anaheim#v=snippet&q=1975%20rolling%20stone%20cover%20anaheim&f=false> consulté le 15 décembre 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]