Randy Meisner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Randy Meisner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint
Lana Rae Meisner (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Label
Genre artistique
Site web
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meisner.

Randy Herman Meisner, est un bassiste et chanteur américain, né le , surtout connu comme membre fondateur du groupe rock The Eagles. Cet article a été traduit du Wikipedia anglophone consacré à cet artiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Meisner est né à Scottbluff dans le Nebraska. Il a débuté en 1961 avec un groupe appelé « The Dynamics », puis The Drivin’ Dynamics). En 1965 il part en Californie avec un groupe appelé The Poor. À l'âge de dix ans, il voit Elvis Presley chanter dans le cadre de l'émission The Ed Sullivan Show, il a la piqûre et il sait alors ce qu'il fera plus tard, il sera musicien et de là lui est venu son intérêt pour la guitare. Sa mère, Emilie Meisner (née Haun), chantait toujours dans la maison alors que son père, Herman, était un professeur de violon. Alors qu'il étudiait à l'école Scottsbluff High School, un de ses professeurs lui a suggéré d'apprendre la basse, il se souvient qu'il aimait le R&B et particulièrement les bassistes de Motown, qui l'ont toujours inspiré. Il ne peut lire la musique, mais aussitôt qu'il apprend une ligne de basse, elle s'intègre naturellement, tout cela lui vient naturellement.

Le début de sa carrière 1961-1968 Il chante et joue la basse d'abord avec un groupe local, The Dynamics, qui changeront de nom pour The Drivin' Dynamics. Leur première apparition publique se passe dans une salle de danse au Little Moon Lake, près de Henry au Nebraska en Décembre 1961. Ils joueront là-bas régulièrement durant toute l'année suivante, puis vers la fin de 1962, ils réalisent leur premier disque qui consiste en un maxi single de 4 chansons. Il sera produit et distribué localement à seulement 500 copies, on y retrouve entre autres, une interprétation d'une chanson de Sam Cooke You Send Me chantée par Randy. En Août 1965, The Drivin' Dynamics signent un contrat d'enregistrement avec la firme Sully Records basée à Amarillo au Texas, ils produisent trois chansons dont deux chantées par Randy, one of these days et So fine. Cette dernière sera distribuée en single et enregistre de bonnes ventes dans la région ainsi que dans le sud des Etats-Unis. Au début 1966, Randy part s'établir en Californie et se joint à un autre groupe appelé The Soul Survivors, plus tard rebaptisé The Poor. Comme le dira Randy plus tard, "C'était une existence de misère, je n'avais pas de voiture, je devais marcher tout le temps, je vendais le journal Los Angeles Free Press', dans la région de Sunset et Highland, ce qui me rapportait 5 dollars par jour. Ils avaient comme gérants Charlie Greene et Brian Stone, qui géraient aussi les carrières de Buffalo Springfield et Sonny & Cher. The Poor ont produits quelques singles sur différents labels, Loma, York et Decca Records en 1966 et 1967, avec toutefois peu de succès. Les disques Loma Records étaient une filiale de la maison mère Warner Bros et possédait des bureaux dans le même immeuble. En Février 1967, The Poor enregistre She's Got the Time, She's Got the Changes écrite par Tom Shipley, plus tard du duo Brewer & Shipley, alors qu'il œuvrait pour A&M Records. Ils ont aussi produits trois autres singles avec un producteur local, Barry Friedman aussi connut sous le sobriquet "Frazier Mohawk", aux Gold Star Studios. Ils jouent la pièce Study in Motion #1 qui se retrouve à faire partie de la Bande Sonore du film Hell's Angels On Wheels avec Jack Nicholson en 1967. Durant l'été, The Poor est engagé pendant deux semaines au Salvation Club de New-York, en première partie des concerts de Jimi Hendrix. Quoiqu'ils aient pu jouer là-bas à quelques reprises, ce ne fut pas l'opportunité qu'ils souhaitaient et ils durent menacer leur manageur pour obtenir assez d'argent pour se payer des billets d'avion afin de revenir à Los Angeles. En 2003, le label Rev-Ola a produit un album du groupe The Poor qui inclut une chanson écrite par Randy intitulée Come Back Baby.

Poco et The Stone Canyon Band 1968 - 1970 En Mai 1968, après avoir auditionné aux côtés de Gregg Allman et Timothy B. Schmit, Randy se joint au groupe Poco aux côtés de deux ex-membres de Buffalo Springfield, Richie Furay et Jim Messina. Il enregistre leur tout premier album Pickin' Up the Pieces mais quitte aussitôt après sa parution en parut en Mai 1969. Son départ résulte de sa colère d'être exclu, à l'insistance de Richie Furay, de la participation aux sessions de mixage final de l'album, Messina et Furay étant seuls à y être présents. Son image fut exclue du dessin de la pochette du disque et remplacée par un chien, si ses parties de basses et ses interventions dans les chœurs furent laissées intactes dans le mixage final, ses parties de chant furent effacées et remplacées par la voix du batteur George Grantham.

En Avril 1969, Randy rejoint Rick Nelson et forme avec lui The Stone Canyon Band, il persuade alors Nelson et le producteur John Boylan d'engager ses vieux potes de "The Poor", le guitariste Allen Kemp et le batteur Pat Shanahan, Tom Brumley (anciennement du groupe de Buck Owens) à la pedal steel complète la formation. Randy apparaît sur deux albums du groupe In Concert at the Troubadour, 1969 sorti en Janvier 1970 et Rudy The Fifth parut en Novembre 1971, ainsi que dans le documentaire de la tournée de 1969 du groupe Easy to Be Free réalisé par David Nelson, le frère de Rick. Ce film a éventuellement été montré à la télévision américaine en 1973. Randy a aussi coproduit l'album In concert at The Troubadour', avec Rick Nelson. Et quoiqu'il n'ait pas joué sur l'album suivant Garden Party, il a tout de même participé à l'écriture d'une chanson I Wanna Be With You. Il joue aussi la basse sur deux chansons de l'album Sweet Baby James de James Taylor sorti en Février 1970, Country Road et Blossom.

Après une longue et difficile tournée en Europe avec Rick Nelson et The Stone Canyon Band, Randy retourne au Nebraska au printemps 1970, où il commence à travailler chez un détaillant de tracteurs John Deere, Frank Implement. Le soir, il joue avec un groupe appelé Gold Rush qui inclut le chanteur et multi instrumentaliste Stephen A. Love qui jouerait éventuellement avec New Riders of the Purple Sage. Plus tard dans l'année, sous les encouragements de Rick Nelson avec qui il avait gardé contact, Randy retourne à Los Angeles pour poursuivre sa carrière, ainsi en plus de jouer avec les groupes "Gold Rush" et "The Stone Canyon Band", il a aussi effectué du travail comme musicien de studio avec John Stewart et Waylon Jennings. Au courant de l'été 1971, il est recruté par John Boylan pour accompagner la chanteuse Linda Ronstadt, c'est ainsi qu'il fit la rencontre de Don Henley, Glenn Frey et Bernie Leadon avec lesquels il formerait les Eagles.


Liens externes[modifier | modifier le code]