Hotel California (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hotel California.
image illustrant une chanson de rock
Cet article est une ébauche concernant une chanson de rock.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hotel California
Single de Eagles
extrait de l'album Hotel California
Face B Pretty Maids All in a Row
New Kid in Town (France)
Victim of Love (Portugal)
Sortie Février 1977
Durée 6:30
Genre Rock
Auteur Glenn Frey, Don Henley
Compositeur Don Felder
Producteur Bill Szymczyk (en)
Label Asylum Records
Elektra Records
Warner Bros. Records

Singles de Eagles

Pistes de Hotel California

Hotel California est une chanson américaine du groupe Eagles composée par Don Felder, Don Henley, Glenn Frey et sortie en 1977[1]. Elle est classée no 1 au Billboard Hot 100, no 49 parmi les 500 plus grandes chansons de tous les temps selon Rolling Stone[2], deux fois disque d'or et une fois disque de platine (soit plus de 1,5 million d'exemplaires vendus)[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Origine, Histoire[modifier | modifier le code]

Cette chanson ressemble fortement à celle de Jethro Tull, écrite par Ian Anderson, We Used to Know, sur l'album Stand Up publié en 1969[4],[5]. Dans un entretien au San Francisco Chronicle du , Don Henley raconte que la chanson capturait l'esprit de l'époque, qui était une période de grands excès dans cette région et dans le business de la musique en particulier. Plus tard, il parlera d'une « perte d'innocence ».

Il existe plusieurs interprétations quant aux paroles de la chanson. L'une d'elle serait une métaphore pour l'industrie musicale de Los Angeles : c'est une prison dorée dans laquelle entre un artiste pour ne plus jamais pouvoir en ressortir. Une autre interprétation propose que l'Hotel California n'est pas un hôtel, mais un établissement spécialisé dans le traitement des dépendances aux drogues couru par les rock stars de l'époque[6]. Elle figure sur l'album du même nom (premier morceau de l'album), qui est le premier sans Bernie Leadon et avec Joe Walsh.

Cette chanson dure environ 6 minutes et 30 secondes dont environ 2 minutes 10 pour le célèbre solo de guitare (selon Guitar World[7]). Initialement composée par Felder en mi mineur, elle fut enregistrée en si mineur, afin de correspondre à la tessiture de Don Henley.

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a été reprise de nombreuses fois.

  • Majek Fashek à repris la chanson du Groupe des Eagles.Souvent attribuée à Bob Marley.
  • Ahmet Koç (tr) en version instrumentale interprétée avec l'instrument turc, le baglama sur son album Paradox ;MAj
  • Don Henley des Eagles, en solo ;
  • Nancy Sinatra dans son album California Girl sorti le 30 avril 2002 ;
  • Les Gipsy Kings dans une version flamenco en 1988, présente dans le film The Big Lebowski ;
  • Le groupe californien SkaDaddyZ (en) avec une version ska ;
  • The Cat Empire dans une version francophone nommée L'Hotel de Californie ;
  • Vocal Sampling (groupe cubain) dans une version a cappella ;
  • Sylvain Cossette, en 2008, dans son album 70's ;
  • Vama Veche, une reprise appelée Welcome to the hotel cismigiu ;
  • Moonraisers pour une nouvelle version reggae en 1998 ;
  • Le Naheulband, utilisant la mélodie de Hotel California sur l'album Machins de taverne (2003) où « Welcome to the Hotel California » devient « Bienvenue dans la forêt de Lothlórien » ;
  • Les rappeurs français Gomez et Dubois, pour une reprise parodique intitulée « Hôtel Commissariat » sur leur album « Flics & Hors-la-loi » en 2003 ; à la guitare, Slim Pezin pour le solo ;
  • Les musiciens du Buena Vista Social Club et The Killers, dans la compilation Rhythms Del Mundo Classics ;
  • Le chanteur de Reggae Max Romeo, pour une reprise en 1999 dans son album Something is Wrong ;
  • le groupe Alabama 3 (en) sur l'Album Noir (vol. 3) de La Musique de Paris Dernière ;
  • En 2011, le chanteur de r'n'b Frank Ocean, du collectif hip-hop OFWGKTA, reprenant la base de la chanson mais en modifiant les paroles dans son titre American Wedding ;
  • Le chanteur kabyle Oulahlou dans son album Araw t-lelli, en 2006 ;
  • The Moog Cookbook, dans leur album Ye Old Spaceband en 1997 ;
  • Le groupe Emblem3 (en) lors de leurs tournée Bandlife et ensuite une version studio ;
  • Camille et Kennerly Kitt, reprise à la harpe sur l'album Harp Attack 2 en février 2015.
  • Le groupe américain Our Last Night, en une version plus rock voire métal, disponible sur YouTube, depuis juillet 2016 ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paroles originales et traduction sur le site Paroles-Musique.com.
  2. [1]
  3. (en) « Gold Certification », sur riaa.org, Recording Industry Association of America,‎ (consulté le 30 décembre 2009)
  4. (en) « Songwriter Interviews », sur www.songfacts.com (consulté le 28 juillet 2014)
  5. (en) « Was Hotel California based on a Jethro Tull song? », sur www.youtube.com,‎ (consulté le 28 juillet 2014)
  6. L'histoire secrète d'Hôtel California article sur le site Le Figaro.fr publié le 19 janvier 2016. Cet article décrypte la chanson en la rattachant aux obsessions addictives de ses auteurs.
  7. [2]) de Don Felder et Joe Walsh