Terre & Nature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Terre&Nature
Le Sillon Romand, le foyer et les champs

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Format Berlinois
Fondateur Albin Schorro
Date de fondation 1er juin 1898
Ville d’édition Lausanne

Propriétaire Groupe Gassmann
Rédacteur en chef Alexander Zelenka
ISSN 1422-3619
ISSN (version électronique) 1664-9850
OCLC 690605645
Site web terrenature.ch

Terre&Nature est un hebdomadaire suisse imprimé à Lausanne, autrefois publié sous le nom de "Sillon romand". Ses rubriques principales sont: l'agriculture, le terroir, la nature, les loisirs, le jardin et les animaux. Propriété d'Edipresse puis Tamedia, il a été racheté par le groupe de presse biennois Gassmann en 2012. La rédaction principale de "Terre&Nature" est basée à Lausanne. Le journal collabore avec plusieurs photographes et rédacteurs indépendants, experts dans leur domaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le journal Le Sillon Romand, le foyer et les champs, ancêtre de Terre&Nature[1], paraît pour la première fois le chez A. Dully[2] à Yverdon. C'est rapidement l'Imprimerie du Léman, à Lausanne qui se charge de l'impression des numéros de ce bimestriel. Son éditeur est Albin Schorro et le journal est tiré à 6 000 exemplaires. L'abonnement trimestriel coûte 60 centimes suisses.

Dès 1904, le journal édite un supplément, Le Paysan suisse.

En 1922, le rythme de parution augmente. Le Sillon romand devient un hebdomadaire paraissant le jeudi, ce qui est encore le cas aujourd'hui.

En 1933, il absorbe le journal L'Eleveur suisse qui avait été fondé en 1929. Cette même année, la page "La paysanne" est rédigée par Augusta Gillabert pour le forum de l'Association agricole des femmes vaudoises. Cette rubrique sera conservée jusqu'en 1940.

Lors de la mobilisation des troupes suisses le , le journal accorde une place plus importante aux nouvelles de la guerre mais il reprendra sa vocation agricole initiale à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Dès 1948, le journal passe à la technique de l'héliogravure, qui lui donne son aspect vert caractéristique.

En 1956, la rédaction déménage à Lausanne aux Imprimeries réunies, puis en 1972 à l'Avenue de la Gare, dans les bureaux du quotidien 24Heures. L'administration et la fabrication du journal sont ainsi centralisées.

Le journal est racheté par Edipresse en 1972.

À partir du , le journal est imprimé au centre d'impression de Bussigny. L'héliogravure est abandonnée au profit de l'offset. C'est la fin des pages vertes.

En 1994, Le Sillon romand devient Le Sillon romand: Terre&Nature et il sera, jusqu'en 1997, le journal officiel du Comptoir Suisse, la foire nationale traditionnelle suisse se déroulant tous les ans à Lausanne. C'est en septembre 1997 que le journal entame une mue conséquente. Le titre devient Terre&Nature et la mise en page ainsi que la charte graphique changent. Cette mue se poursuit jusqu'en 2005, avec le lancement d'une nouvelle formule et des rubriques suivantes: jardinage, nature, animaux domestiques et terroir.

En 2009, le journal et le site web www.terrenature.ch continuent de se moderniser. La rédaction lance les vidéos Imitez le jardinier[3], animées par des spécialistes du jardinage et de l'horticulture.

En février 2012[4], Terre&Nature change de mains: Tamedia, qui vient de racheter le groupe Edipresse, revend l'hebdomadaire au groupe d’édition biennois Gassmann.

Albin Schorro, le fondateur[modifier | modifier le code]

Albin Schorro est né le et est mort en mars 1957. Il est le fils de Jean-Jacques Schorro et d'Anne-Marie Chassot, mariés en 1824 à Praroman, dans le canton de Fribourg. Il est professeur à Estavayer-le-Lac et va diriger Le Sillon romand de 1898 à 1948. Il en sera d'ailleurs, souvent, l'un des seuls contributeurs. C'est sa femme qui s'occupera de la rédaction du cahier spécial, en seconde partie du journal.

Rédacteurs en chef[modifier | modifier le code]

  • Albin Schorro (1898-1948)
  • André Jaunin (1948-1981)
  • Bernard Debétaz (1981-2005)
  • Xavier Duquaine (2005-2015)
  • Alexander Zelenka (2015-Aujourd'hui)

Publications[modifier | modifier le code]

Terre&Nature paraît en deux cahiers, trois fois par mois. Le dernier numéro du mois est enrichi d'un troisième cahier depuis 2016. Ce supplément est consacré à 100% à l'agriculture, au maraîchage, à la viticulture et à l'arboriculture. Il s'intitule "Les Pros de la terre".

Plusieurs fois par an, des hors-série thématiques sont encartés dans l'hebdomadaire ("Ce jardin qui fait du bien" en 2016, "Spécial permaculture" en 2017, "Guide romand de la vente directe" en 2014 et 2017).

En 2017, l'hebdomadaire lance le nouveau magazine Détour. Le premier numéro est consacré à Sierre et au val d'Anniviers. Produit par la rédaction, ce magazine veut être "une invitation à découvrir la diversité et la richesse des différentes régions suisses, du terroir, des coutumes et des paysages hors des sentiers battus".

Terre&Nature édite également des guides (Guide des buvettes et auberges d'alpage/ Guide des plus belles balades de Suisse romande/ Guide pratique du cheval en Suisse romande, etc) ainsi que des livres (Jeunesses campagnardes, un été de fête et de tradition à Colombier-sur-Morges[5] en 2013/ En suivant les milans noirs en 2016).

Terre&Nature publie régulièrement des numéros spéciaux consacrés à une thématique en particulier (les abeilles en 2013, le magazine "Merci les oiseaux" en 2013, un numéro "Spécial froid" en 2017).

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les thèmes abordés dans l'hebdomadaire sont liés à ses principales rubriques:

  • Repères (en lien avec l’actualité) ;
  • Jardin (conseils d'experts) ;
  • Maison ;
  • Nature (reportages inédits, articles de fond etc.) ;
  • Animaux (d'élevage ou de compagnie) ;
  • Balade ;
  • Rencontre ;
  • De saison (zoom sur une spécialité locale et son producteur) ;
  • Terroir ;
  • Tradition ;
  • Terre (enquêtes, reportages et interviews pour mieux comprendre l’agriculture et découvrir les acteurs du monde rural) ;
  • Consommation ;
  • Loisirs.

Prix[modifier | modifier le code]

Lors de sa première parution, en 1898, le prix au trimestre était de 60 centimes suisses. Cela revenait donc à 10 centimes le volume. En 2017, le prix au numéro se monte à 5 francs, l'abonnement annuel [6]à 216 francs.

Données média[modifier | modifier le code]

Terre&Nature est un hebdomadaire lu par près de 100 000 lecteurs chaque semaine[7][source insuffisante], audience vérifiée par l'Institut Recherches et études des médias publicitaires (REMP)[réf. nécessaire] (108 000 lecteurs en 2016[8]), la plus forte progression[9] dans la presse écrite romande en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dictionnaire historique de la Suisse »
  2. « Terre & Nature », sur la base de données des éditeurs vaudois sur la plateforme « Patrinum » de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.
  3. « Page Youtube Terre&Nature », sur www.youtube.ch
  4. « Présentation – Terre & Nature », sur www.terrenature.ch (consulté le 26 juillet 2017)
  5. « Communiqué de presse », sur www.fvjc.ch,
  6. « Abonnements 2017 | www.terrenature.ch », sur shop.terrenature.ch (consulté le 26 juillet 2017)
  7. https://www.terrenature.ch/publicite/
  8. « La presse imprimée résiste en Suisse, la consommation en ligne progresse », rts.ch, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  9. « Interview radio Couleur3 », sur www.rts.ch, (consulté le 27 juillet 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]