Écho magazine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Écho magazine.
Écho magazine
L’Écho illustré

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Périodicité Hebdomadaire
Genre Presse chrétienne
Prix au numéro 4,50 CHF
Diffusion par abonnement ex. (22 000 exemplaires)
Fondateur Henri Carlier
Date de fondation 1930
Éditeur Gérard Plader
Ville d’édition Meyrin

Propriétaire Saripress SA
Rédacteur en chef Patrice Favre
Site web www.echomagazine.ch

L'Écho magazine est un hebdomadaire chrétien et culturel suisse fondé en 1930[1] sous le nom de l'Écho illustré[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L’Écho illustré est fondé le et change de nom en 2010 pour devenir l’Écho magazine. Les Aventures de Tintin sont publiées dans le magazine dès 1932[3]. L'Écho illustré apparait deux fois dans l'œuvre de Hergé, ami du journal: dans Tintin au pays des Soviets et dans L'affaire Tournesol (le capitaine Haddock le porte sous son bras)[2].

Anciens collaborateurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Suisse: ’L’Echo Magazine’ mis en difficulté par la Poste », sur cath.ch, (consulté le 28 décembre 2015)
  2. a, b, c et d « Histoire », sur www.echomagazine.ch (consulté le 28 décembre 2015)
  3. Loïse Bilat, Gianni Haver, [1],« Tintin, oui mais avec modération. Les tâtonnements de la bande dessinée en Suisse romande », in Sociétés 106(4), p. 65-74, 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]