Touring Club Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Touring Club Suisse
Logo de l’association
Cadre
But assistance aux personnes et véhicules, assurance, protection juridique
Zone d’influence Suisse, Europe, Monde (selon)
Fondation
Fondation 1896
Origine Genève
Identité
Siège Vernier, canton de Genève
Personnages clés Peter Götschi (President)
Jürg Witter (Directeur)
Financement cotisation
Membres 1,5 million (2015)
Site web http://www.tcs.ch
Une voiture de patrouille TCS pendant une intervention.
Camping TCS Lac de Thoune à Thoune-Gwatt.
Siège du TCS à Vernier.

Le Touring Club Suisse (TCS) est une association sans but lucratif qui rassemble environ 1,5 million de membres en Suisse. En tant que plus grand club de mobilité de Suisse, le TCS propose des prestations à ses membres dans les domaines suivants : assistance aux personnes, assistances aux véhicules, tourisme et loisirs. Par ailleurs, le TCS s’engage au bénéfice de la communauté en réalisant des tests sur tous les objets liés à la mobilité et en œuvrant au service de la sécurité routière et de la mobilité électrique.

Ses produits phares sont le sociétariat, l’assistance à l’étranger, la protection juridique, les assurances véhicules, les cartes de crédit, les cours de conduite et les loisirs (campings et voyages). En outre, il permet à ses membres de bénéficier d’avantages auprès d’autres fournisseurs de prestations en Suisse.

Origine et structure[modifier | modifier le code]

Le TCS a été fondé à Genève le 1er septembre 1896 par 205 cyclistes dans le but de développer le tourisme vélocipédique[1]. Il s'agit d'une association dont le siège est basé à Vernier dans le canton de Genève[2].

La structure du TCS se compose de 24 sections et d’un Club central. Chaque section délègue un représentant qui siège au Conseil d’administration. Celui-ci nomme une direction qui gère les affaires du Club central. L’organe suprême est l’assemblée des délégués qui représente tous les membres du TCS[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Le TCS est connu de toute la Suisse par son service d’assistance dépannage, joignable en Suisse au numéro 0800 140 140[2] et à ses quelque 220 véhicules de patrouille jaunes[3].

Le Livret ETI (Entraide Touristique Internationale) est une assurance voyages qui couvre les éventualités qui peuvent subvenir avant et pendant un séjour à l’étranger : dépannage, protection juridique, assurance bagages, assurance annulation, conseil médical à distance, rapatriement sanitaire et frais de guérison.

Le service de protection juridique du TCS a été fondé en 1958. Il défend ses membres sur les thèmes suivants : protection juridique privée, circulation, immeuble et internet.

Le TCS effectue en outre chaque année des tests de produits – sièges d'enfants, pneus, casques, systèmes de conduite, etc. – ainsi que des tests de véhicules – voitures, motos, ebikes, trottinettes etc – et publie ces tests gratuitement afin d’en faire bénéficier toute la communauté. Depuis sa création, le TCS s'engage dans la sécurité routière. Il édite des brochures et des dépliants à l'usage de ses membres et des établissements scolaires[4]. Il participe aux campagnes nationales de prévention[5] financées par le Fonds de sécurité routière. Le TCS mène également des études sur la sécurité des infrastructures routières.

Interlocuteur privilégié des autorités, le TCS dispose d’une expertise reconnue au niveau suisse et participe à toutes les consultations publiques sur le thème de la sécurité routière et de la mobilité en général[6].

Une fois par mois, les membres du TCS reçoivent gratuitement le magazine du Club Touring, édité en français, allemand et italien. La rédaction des journaux est centralisée à Berne.

Le TCS dispose de 21 centres techniques, 29 campings ainsi que 15 pistes d'entrainement à la conduite.

Le TCS est membre de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) depuis 1998[7].

Académie de la Mobilité[modifier | modifier le code]

L'Académie de la mobilité a été fondée en 2008 par le TCS. Elle offre une plate-forme interdisciplinaire d’échange sur la mobilité du futur. Elle étudie toutes les formes de mobilité porteuses d’avenir et durables. En tant que cellule de réflexion et d’action, l’Académie de la mobilité organise, avec le soutien d’organisations nationales et internationales, plusieurs conférences en Suisse autour de thèmes comme la mobilité électrique, la mobilité partagée, la mobilité collaborative, etc. En tant qu’acteur suisse de référence, l’Académie de la mobilité développe aussi des concepts novateurs comme « Carvelo », « Carvelo2go » ou « Bougeons ! » et gère les affaires de l’association « Swiss eMobility »[8].

Prestations[modifier | modifier le code]

  • Assurances automobile et juridique
  • Assistance aux personnes et aux véhicules en Suisse et à l'étranger
  • Informations routières
  • Tourisme, loisirs et camping
  • Organisation de cours de conduite et du permis deux-phases
  • Prévention et éducation routières
  • Tests et conseils

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Antoniazzi, Le Touring Club Suisse en cent ans au fil de cent événements 1896-1996, édition du TCS, Genève, 1996.
  • Joseph Britschgi, Manuel d'enseignement de la circulation, édité par le Touring-Club Suisse, Genève, 1946.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les sections du TCS », sur www.tcs.ch (consulté le 2 août 2019)
  2. « Service de dépannage 0800 140 150 | Genèveroule », sur www.geneveroule.ch (consulté le 2 août 2019)
  3. « Le métier de patrouilleur », sur www.tcs.ch (consulté le 2 août 2019)
  4. « Sécurité routière et prévention », sur www.tcs.ch (consulté le 2 août 2019)
  5. « Qui sommes-nous ? », sur MADE VISIBLE (consulté le 2 août 2019)
  6. « Positionnement et vision », sur www.tcs.ch (consulté le 2 août 2019)
  7. (en) « Members », sur Federation Internationale de l'Automobile (consulté le 2 août 2019)
  8. « MobilitätsakademieProgramme und Projekte », sur www.mobilityacademy.ch (consulté le 2 août 2019)