Achoura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tamkharit)
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Achoura
La mosquée Hussein à Kerbala, en Irak (2005).
La mosquée Hussein à Kerbala, en Irak (2005).

Nom officiel arabe : عاشوراء (`Achoura, Commémoration du sacrifice)
Autre(s) nom(s) Hosey, Tabuik (en), Tabot.
Observé par Tous les musulmans mais la commémoration n'a pas la même signification pour chiites que pour les sunnites.
Type Célébration religieuse
Signification Les sunnites jeûnent comme Moïse jeûna pour remercier Dieu d'avoir libéré les enfants d'Israël d'Égypte. Les chiites commémorent également le martyre de Hossein à la bataille de Kerbala.
Date 10 moharram
Observances Les sunnites jeûnent 2 jours (9 et 10 moharram). Les chiites pleurent le martyre de Hossein.
Lié à Arbaïn

L'Achoura (arabe : ʿašara, عشرة, dix, d'où ʿāšūrāʾ, عاشوراء, le dix (du mois de mouharram)) est un événement religieux des pays musulmans. Il est appelé Tamkharit[1] au Sénégal. Cette commémoration, mineure pour les sunnites (principal courant de l'islam), revêt une importance particulière pour les chiites.

Signification d'Achoura pour les musulmans sunnites[modifier | modifier le code]

Ce que commémore l'Achoura est variable, selon les hadiths pris en compte : l'accostage de l'Arche de Noé, Adam se repentant après avoir quitté le paradis céleste et la libération par Moïse du peuple juif de l’esclavage pharaonique. Depuis l'introduction du jeûne du ramadan, quelques années après, ce jeûne est devenu facultatif et l'événement est aujourd'hui l'occasion d'un jour de jeûne purificateur dans le monde musulman, il est recommandé d'ajouter un jour de jeûne avant ou après le jour d'Achoura afin de se distinguer des gens du livre qui jeûnent également ce jour.

Pour les sunnites, le prophète Mouhammad (Mahomet) jeûnait le jour de Ashura mais cette pratique fut délaissée plus tard :

D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui) :

`Abd-Ar-Rahman ibn Yazîd a transmis que Al-'Ach`ath ibn Qays pénétra chez `Abd-Allah qui était en train de déjeuner. Celui-ci lui dit: "O 'Abû Muhammad! Viens manger". - "N'est-ce pas c'est le jour de `Achûrâ'?", demanda Al-'Ach`ath. - "Si, mais sais-tu ce qu'est le jour de `Achûrâ'?", dit-il. - "Non!", lui répondit Al-'Ach`ath. - "C'était un jour que le Prophète (pbAsl) jeûnait avant la prescription du jeûne du ramadan. Mais depuis cette prescription, on a cessé de jeûner en ce jour", répondit-il. [2]

Aujourd'hui dans certains pays officiellement musulmans, l'Achoura a pris des sens différents, comme au Maroc où elle dure deux jours et est plutôt célébrée comme la fête de la Jeunesse et de la Famille.

Signification d'Achoura pour les musulmans chiites[modifier | modifier le code]

Tazieh au Palais du Golestan de Téhéran à la fin du XIXe siècle.

Pour les chiites, le jour de Achoura est le jour de la commémoration du massacre de l'imam Hossein et de 72 membres de sa famille et partisans par le califat omeyyade à Karbala en Irak. L'achoura symbolise la lutte contre l'oppression et les injustices dans le chiisme par référence à cet événement historique[3]. La célébration a lieu le 10e jour du mois musulman de mouharram et le deuil se poursuit pendant 40 jours jusqu'à l'Arbaïn. C'est à Kerbala en Irak qu'a lieu le pèlerinage principal.

Les chiites ne reconnaissent pas le jeûne du jour de Achoura.[4] Le jour de la commémoration du massacre de l'imam Hossein, les musulmans chiites pratiquent l'auto-flagellation avec des sabres liés entre eux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le parricide, Volume 262 de Collection Encres noires, Bathie Ngoye Thiam, Éditions L'Harmattan, 2005, (ISBN 2747585468 et 9782747585460),page 38
  2. Mouslim, Sahih Muslim : Hadith 1905 (lire en ligne), p. 119
  3. http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/la-fete-chiite-de-l-achoura-07-12-2011-2070_118.php
  4. Al Walayah, « Le jeûne de Achoura n'a jamais existé : preuves ! », (consulté le 11 octobre 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :