Khanqah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant l’islam
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme et l’islam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Khanqah (cf. persan khaneh : maison, en arabe : زاوية [zāwīya]) fut d'abord un lieu destiné à abriter les spécialistes et savants religieux (‘ulamâ’), l'équivalent des couvents pour les chrétiens. Ces établissements ont été ensuite réservés aux soufis.

Ils sont appelés « tekke » ou « tekké » en Turquie. Il peut alors servir de lieu de culte pour les derviches tourneurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]