Siwak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batons de siwak. Les fibres souples de l'extrémité peuvent servir de brosse à dents.

Le siwak (en arabe سواك), appelé aussi souek, souak, miswak ou « bois d'araq (bâton d’arak) », est la racine de l'arbuste Salvadora persica utilisée comme brosse à dents naturelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siwak en brosse à dents

Déjà dans l'Antiquité on commence à pratiquer l'hygiène bucco-dentaire en utilisant des bâtonnets fibreux à mâcher, comme le siwak, servant de brosse à dents. Le bâtonnet contient des nettoyants, des désinfectants et même des fluorures. Il est recommandé dans la collection de savoirs médicaux du chirurgien Sushruta (सुश्रुत) en Inde ancienne (env. 500 av. J.C.). Ce dernier est aussi connu comme un pionnier de l'anesthésie, qu'il pratique notamment avec du chanvre indien[1]. Le siwak est aussi évoqué dans l'ancien livre indien des lois de Manu (Sanskrit, मनुस्मृति, manusmṛti) vers l'ère chrétienne. Dans le monde islamique, Mahomet l'aurait régulièrement utilisé, selon la littérature du Hadîth[2]. L’usage de cette plante pour le nettoyage des dents est antérieur à l'apparition de l'islam ; il s'est développé suite à l'opinion positive qu'en a faite le prophète Mahomet.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le simple fait de se frotter les dents avec un objet fibreux tel que le siwak permet de se débarrasser de la plaque dentaire. Des recherches scientifiques suggèrent un effet bénéfique dans le renforcement de la gencive[3]. Une étude américaine menée en 2003 par le National Center for Biotechnology Information a conclu que l'usage du siwak est plus efficace que l'usage d'une brosse à dents[4],[5]. L'Organisation mondiale de la santé en recommande l'usage en 1986 puis en 2000[6]. Il comporte aussi une substance qui facilite la digestion et qui protège les dents contre le tartre[3],[5].

Il existe de nombreuses recherches sur le margousier, dont les branches d'arbustes présentent des propriétés similaires à celles du siwak.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D. P. Agrawal, « Susruta: The Great Surgeon of Yore », sur Infinity Foundation, Princeton, New Jersey (consulté le 18 avril 2015)
  2. (en) « Center for Muslim-Jewish Engagement al-Buchārī (Sahih Bukhari) » [Trad. anglaise], sur Center for Religion and Civic Culture, University of Southern California (consulté le 18 avril 2015)
  3. a et b (en) Ra'ed I. Al Sadhan (BDS) et Khalid Almas (BDS, MSC, DDPH.RCS, FRACDS, FDS RCSED, FICD), « Miswak (chewing Stick): A Cultural And Scientific Heritage », Saudi Dental Journal, College of Dentistry, King Saud University, Riyadh, vol. 11, no 2,‎ , p. 80-88 (lire en ligne [PDF])
  4. [PMID:15643758] (en) M. Al-Otaibi, M. Al-Harthy, B. Söder, A. Gustafsson et B. Angmar-Månsson, « Comparative effect of chewing sticks and toothbrushing on plaque removal and gingival health », Oral Health Prev Dent, Department of Cariology and Endodontology, Institute of Odontology, Karolinska Institutet, Huddinge, Sweden, US National Library of Medicine National Institutes of Health, The National Center for Biotechnology Information (NCBI),‎ (PMID 15643758, résumé)
    Le but poursuivi par cette étude vise à juger des effets prophylactiques et curatifs sur la prévention et l'éviction de la plaque dentaire ainsi que sur le maintien de la santé buccodentaire — essentiellement gingivale et parodontale — résultant de la mastication des bâtons de miswak en comparaison du brossage de dents habituel.
  5. a et b (en) Khalid Almas (BDS, MSc, FRACDS, FDSRCS Ed, DDPH, FICD, Zuhair Al-Zeid, BDS), « The Immediate Antimicrobial Effect of a Toothbrush and Miswak on Cariogenic Bacteria: A Clinical Study », The Journal of Contemporary Dental Practice, vol. 5, no 1,‎ (lire en ligne [PDF])
  6. (no) Ismaïl Abbas, « Undersøkelse av en aktuell eldgammel munnrengjøringsmetode », Det odontologisk fakultet, université de Bergen,‎ (résumé)|
    Thèse de doctorat en médecine dentaire ayant pour thème l'usage traditionnel du miswaak en qualité d'alternative substitutive à la brosse à dents moderne : évaluation clinique, comparatif des flores buccales bactériologiques respectivement induites.