Misbaha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le misbaha ou masbaha arabe : مسبحة, également appelé sabha, sebha, subha ou encore tasbih selon les régions, est le chapelet musulman utilisé pour réciter le dhikr comprenant les 99 noms d'Allah ainsi que la glorification de Dieu après les prières.

Misbaha.

Le mishaba est souvent fait de perles de bois mais il peut aussi être constitué de noyaux d'olives, d'ivoire, d'ambre, de perles ou même de plastique. Un misbaha est normalement constitué de 99 perles mais aussi quelquefois de 33 perles seulement (ce qui correspond à un tiers du cycle unique).

Légende[modifier | modifier le code]

On pense que les premiers musulmans utilisaient leurs doigts mais, d'après le récit d'Allameh Majlesi, après la bataille de Uhud, Fatima prit l'habitude de visiter les tombes des martyrs tous les deux ou trois jours. À la suite de cela elle aurait commencé à utiliser un misbaha fait de la terre recouvrant les tombes et c'est à partir de ce moment que son usage se serait répandu au monde musulman.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :