TV Sud Nîmes/TV Sud Camargue-Cévennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres chaînes du réseau TV Sud, voir TV Sud.

TV Sud Nîmes/TV Sud Camargue-Cévennes
Image illustrative de l’article TV Sud Nîmes/TV Sud Camargue-Cévennes

Création
Disparition
Propriétaire Médias du Sud
Slogan « Vous vivez ici, TV Sud aussi ! »
Format d'image 16:9
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale privée
Siège social Nîmes
Ancien nom Télé Miroir (1996-2011)
Site web tvsud.fr
Diffusion
Diffusion TNT, câble et IPTV.
Chronologie

TV Sud Nîmes est une chaîne de télévision locale française. Née le de la fusion des chaînes locales Télé Miroir et 7L TV, elle est dédiée à l'actualité de l'agglomération nîmoise (information, sport, culture...). Elle disparaît comme toutes les autres chaînes du bouquet TVSud pour devenir le bouquet ViàOccitanie.

Elle est diffusée localement sur le réseau hertzien (TNT) et dans le reste du pays par l'intermédiaire de certains réseaux câblés ou ADSL. Elle appartient au groupe de médias locaux : Médias du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1990 : premier pilote déposé à la mairie de Nîmes par Philippe Reig et Daniel Martinez.
  • 1996 : télévision sur le réseau câblé de Nîmes.
  • 1999 : autorisation provisoire d'émettre sur le réseau hertzien.
  • 2002 : le fondateur de l’hebdomadaire Courrier international et de CanalWeb Jacques Rosselin, l'ancien président de l’agence de marketing direct Wunderman Emmanuel des Moutis et l'ancien directeur de la société Tag Heuer, avec le soutien de la fondation Berlys de Pierre Bergé, fondent Antennes Locales pour développer un réseau de chaînes locales, soit en répondant aux appels d'offres du CSA pour de nouvelles fréquences, soit en prenant des participations dans des télévisions locales déjà existantes. Antennes Locales est adossé en 2004 au Groupe Hersant Média.
  • 2004 :
    • TéléMiroir: À la suite de l'appel aux candidatures lancé le 25 novembre 2003 à Nîmes (Gard), la société TMS, proposée en partenariat avec les collectivités locales et dont les principaux actionnaires sont MM. Philippe Reig et Daniel Martinez, a été présélectionnée par décision du 3 novembre 2004. Après avoir approuvé, le 12 avril 2005, la convention de Télé Miroir, le Conseil par décision du 17 mai 2005 a délivré à la chaîne une autorisation de diffusion pour une durée de dix ans. (source CSA)
    • Février : autorisation du CSA pour la diffusion sur le câble.
  • 2005 : démarrage de TéléMiroir sur le réseau hertzien.
  • 2006 : Antennes Locales adossé au Groupe Hersant Média (GHM) entre au capital à hauteur de 62 %
  • JTéléMiroir sur la TNT depuis l'émetteur du Bas Rhône.
  • 2009 :
    • Juillet : TéléMiroir quitte GHM. La chaîne est reprise par ses deux dirigeants Christophe Musset et Pierre-Paul Castelli.
  • 2010 : TéléMiroir intègre le nouveau groupe Médias du Sud.
  • 7 février 2011 : TéléMiroir change de nom pour TV SUD Camargue-Cévennes.
  • Octobre 2012 : le groupe Journaux du Midi (Midi Libre) entre dans le capital de TVSud.
  • 28 septembre 2017 : Elle disparaît comme toutes les autres chaînes du bouquet TVSud pour devenir le bouquet ViàOccitanie.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Du lundi au vendredi, à partir de 18 h 30, l'émission phare de TV SUD, Les Aléas du direct, propose un direct quotidien en plateau.

Les émissions en coproduction

Le divertissement

  • Grand tourisme
  • Game in TV
  • Le College Lo Trentanel (Gignac) (Saisons 1,2 & 3)
  • Le College de Saint André de Sangonis (Saison 4,5,6 & l'ultime finale) + Émissions spéciales

Les séries

  • Physique ou chimie (Lun au Ven - 17 h 30)

La musique

  • 1 2 3 Musette
  • Bienvenue sur scène
  • Watt's in
  • les concerts

L'information

  • Téléformation
  • Lenga d'Oc

Tradition[modifier | modifier le code]

Noir & Blanc[modifier | modifier le code]

Dans le cadre des Aléas du direct, Noir & Blanc s'adresse aux passionnés de course camarguaise. L'émission, présentée par Patrick Mallet, retrace l'actualité régionale de la tauromachie camargaise. En présence de raseteurs ou de manadiers sur le plateau. Les événements marquants de la semaine sont commentés par les experts de la discipline, parmi lesquels Jacky Siméon, vainqueur de la Cocarde d'or 1983.

Tendido Sud[modifier | modifier le code]

Le tendido est le nom donné aux tribunes dans les arènes lors des corridas. Ce n'est donc pas un hasard que l'une des émissions cultes de la chaîne s'intitule de la sorte. Ce magazine d'actualité taurine est présenté par Christophe Chay, journaliste et animateur. Émission de tauromachie espagnole, Tendido Sud développe l'actualité de la semaine, évoque des news des clubs taurins, donne la parole aux éleveurs et aux toreros dans un esprit didactique. Tendido Sud est suivi de Suerte, émission tout en images qui propose une rétrospective des corridas organisées dans le sud-est français.

Territoire[modifier | modifier le code]

Une immersion dans la vie des villes et villages, des musées et sites emblématiques du sud. L'émission agrémentée de rubriques variées (recette du jour, métiers d'art, insolite, balade) propose une visite guidée en compagnie de Marlène Laroche.

Actualité[modifier | modifier le code]

Information[modifier | modifier le code]

TV Sud offre à ses téléspectateurs de l'information autour de deux rendez-vous quotidien :

Le flash info express à 12 h 30 : un rapide tour de l'actualité nationale et régionale présentée par Christophe Chay, Pierre-Paul Castelli ou Marlène Laroche.

Le JT à 19 h 30 : tous les soirs, l'information locale en direct avec des reportages. L'émission est présentée par Pierre-Paul Castelli, Franck Chassagnon, Olivier Roirand, Christophe Chay ou Marlène Laroche.

Et un rendez-vous hebdomadaire : le rendez-vous politique. Pierre-Paul Castelli reçoit en plateau une personnalité politique régionale, tous les lundis à 19 h 45.

Reportages[modifier | modifier le code]

Le carrousel

Un aperçu d'images et d'interviews pour faire le point sur les faits de l'actualité gardoise et nîmoise. Un panorama des reportages présentant des lieux incontournables de la région Languedoc-Roussillon et les événements à durée limitée (expositions, festivals, salons, cirques…)

Portrait d'entreprise

Chaque semaine, un portrait préparée par un reporter de TVSUD, en partenariat avec Nîmes Métropole, et la communauté de communes de Beaucaire-Terre d'Argence.

Suivre les toiles[modifier | modifier le code]

Marlène Laroche présente aux téléspectateurs toute l'actualité cinéma tographique de la semaine dans le Gard: les sorties, les avant-premières, des interviews exclusives de comédiens ou de réalisateurs en visite sur Nîmes pour la promotion de leurs films.

ADD[modifier | modifier le code]

l'animateur et ses invités font découvrir à leur public les événements à suivre pour le weekend à venir : concerts, expositions, soirées associatives…

Sport[modifier | modifier le code]

Miroir des sports[modifier | modifier le code]

L'actualité sportive de la semaine en images. Pierre-Paul Castelli retrace les événements de la vie des clubs sportifs, aussi bien amateurs que professionnels tels que l'USAM et le HBCN pour le handball nîmois; Nîmes Olympique et l'AC Arles-Avignon pour le football, ou encore le Rugby club Nîmes Gard pour le rugby à XV. En plateau, les invités partagent en direct leurs avis sur leur discipline sportive de prédilection.

Croco hebdo[modifier | modifier le code]

Dédié au Nîmes Olympique, l'émission passe en revue les événements marquants de la semaine vécus par le club nîmois. En présence des consultants Olivier Martinez et Patrick Champ, Croco hebdo est présentée en alternance par Christophe Chay et Pierre-Paul Castelli.

Chaque lundi soir, des invités, joueurs, entraîneurs ou autres personnalités du football nîmois prennent la parole sur le plateau. À suivre, après l'émission, le dernier match du Nîmes Olympique.

Événements[modifier | modifier le code]

Média reconnu sur Nîmes et son agglomération, TVSUD est partenaire de nombreux événements. Ainsi, des spectacles, des salons ou de grandes rencontres sportives bénéficient d'une couverture spécifique.

Durant la féria, plus particulièrement celle de Pentecôte, TVSUD est sollicitée pour couvrir cet événement, considéré comme l'un des plus importants de l'année pour les Nîmois.

La féria d'Arles et les fêtes votives des villages gardois ne sont pas en reste avec, pendant l'été, le journal des fêtes votives.

La chaîne locale organise également des jeux au quotidien pour gagner des places de spectacles, de corridas, ou de manifestations sportives.

Diffusion et réception[modifier | modifier le code]

TV Sud couvre près de 100 % des habitants du Gard et de l'Hérault (soit près de 2 millions d'habitants), elle émet 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Plusieurs moyens existent pour capter TV Sud :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]