Wéo Picardie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wéo Picardie
Image illustrative de l'article Wéo Picardie

Création
Propriétaire Société Télévision Multilocale
Slogan « Vivons ensemble les Hauts-de-France »
Format d'image 1080i 16/9
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale mixte
Siège social 29, rue de la République
80000 Amiens
Ancien nom Picardie TV (projet)
Site web www.weo.fr
Diffusion
Numérique TNT : chaîne no 35
Câble CityPlay : chaîne no 35
IPTV Alice ADSL : chaîne no xxx
Bbox : chaîne no xxx
Freebox TV : chaîne no xxx
Orange TV : chaîne no xxx
SFR TV : chaîne no xxx
Aire Picardie (TNT)[1]
Drapeau de la France France (ADSL)

Wéo Picardie est une chaîne de télévision généraliste régionale française, qui couvre l'ancienne région Picardie. Elle appartient à la Société Télévision Multilocale (cf. la section Capital). Elle est apparue le , sur le canal 35 de la télévision numérique terrestre.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

De la première autorisation aux départs des actionnaires[modifier | modifier le code]

À la suite de son appel à candidatures lancé le 25 septembre 2012 pour la diffusion d'une chaîne locale en Picardie sur la TNT, le CSA a retenu, après audition, le projet Wéo Picardie le mardi [2].

Le 24 juillet, l'autorité est prévenue lors de la séance plénière du CSA, par la société Images en Picardie, d'un retard du lancement de la chaîne. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel répond « qu’en vertu de l’article 2 de la décision du 15 janvier 2013 autorisant la société Images en Picardie à utiliser une ressource radioélectrique pour la diffusion de sa chaîne, le CSA pourra déclarer l’autorisation caduque si, dans le délai de six mois à partir du 2 avril 2013, la société n’a pas débuté l’exploitation effective du service[3] ».

Afin de pas rendre son autorisation caduque par le CSA, la chaine démarre ses émetteurs TNT le 2 octobre, ne diffusant qu'un écran noir en attendant son démarrage officiel à une date non communiquée[4]. Le Groupe La Voix indique le 4 octobre 2013 que les programmes démarreront réellement début novembre : une promotion des programmes de la chaîne est diffusée de novembre à décembre sur les écrans[5]. Première quinzaine du mois de décembre 2013, les émissions débutent avec des rediffusions massives de celles de Wéo Nord-Pas de Calais, et donc très peu d'émissions 100 % Picardie.

Au cours de , le co-actionnaire d'Images en Picardie, Bygmalion quitte à son tour Wéo[6],[7].

Après quelques semaines de passage en boucle des programmes de Wéo, la diffusion en TNT et CityPlay est mise en hibernation, depuis le 8 janvier 2014[8]. « Sans partenariat public-privé, rien n'est possible. Il faut au moins 600 000 de leur part pour fabriquer une heure de programme par jour » selon M. Jean-Michel Lobry. La chaîne se retrouve dans une impasse face au retrait du conseil régional de Picardie et du conseil général de l'Oise ; une recherche d'autres partenaires est donc à l'étude, après les élections locales[8].

À la mi-mai 2014, le groupe La Voix souhaite à nouveau relancer la chaine, et renoue les contacts avec les différentes collectivités locales[7].

Caducité de l'autorisation[modifier | modifier le code]

En assemblée plénière du 21 mai 2014, le CSA constate la caducité de l’autorisation délivrée le 15 janvier 2013 à la société Images en Picardie pour la diffusion de la chaîne locale Wéo Picardie, la société n’ayant pas commencé l’exploitation effective du service dans un délai de six mois à compter du 2 avril 2013[9],[10]

La seconde vie de Wéo Picardie[modifier | modifier le code]

Capture d'écran du pré-lancement de Wéo Picardie sur le numéro 35 de la TNT, à Amiens.

Le , le CSA relance un appel à candidature pour un service télévisuel en haute définition sur les zones d'Amiens et d'Abbeville.

Le , les initiateurs de projet « Wéo Picardie », seuls candidats, sont entendus au CSA lors d'une audition publique[11].

Le , la candidature de Wéo Picardie est retenue par le CSA[12]. La diffusion est annoncée pour octobre 2016, depuis les locaux du Courrier Picard à Amiens, en collaboration avec MATÉLÉ (diffusée dans l'Aisne) et Wéo Nord-Pas-de-Calais[13].

Le le CSA approuve la convention avec la société Télévision Multilocale, pour l'édition de la chaîne Wéo Picardie[14].

Le , le CSA autorise la diffusion pour 10 ans, à compter du , sur le canal 35[15],[16].

Le , la chaîne no 35 est réactivée, avec un écran noir et un bandeau actu « Courrier Picard Direct infos » (mais ces infos ne sont alors pas réactualisées). Le lancement des émissions commence en direct à partir du à 17 h 30[17].

Le , la chaîne est lancée à 17 h 30, puis inaugurée à 18 h 30

Soirée de lancement de la chaine[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

  • « Vivre ensemble la Picardie » : projet.
  • « Vivons ensemble les Hauts-de-France » : depuis .

Site Internet[modifier | modifier le code]

Choix multiple, sur le site Internet weo.fr.

Le site Internet s'appuie sur celui de sa grande sœur Wéo. Ainsi, le téléspectateur doit choisir sa région, soit le violet pour Wéo Nord-Pas de Calais ou le vert pour Wéo Picardie (au , la version picarde n'est que partiellement active).

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Mire de Wéo Picardie, diffusée le sur Eutelsat 5° Ouest.
  • Président-directeur général : M. Jean-Michel Lobry.
  • Directrice déléguée : Mme Anne-Charlotte Duvivier[18].

Capital[modifier | modifier le code]

La chaîne est éditée par la Société Télévision Multilocale (STM), dont les actionnaires sont Images en Nord (Groupe La Voix, le conseil régional des Hauts-de-France et les Conseils départementaux, la Caisse locale du Crédit agricole Nord de France (62 %) ainsi que la Caisse d'épargne (16 %), le Groupe NRJ (10 %), Roularta (5 %), un indépendant (4 %) et d'autres (3 %)[19],[20],[21].

Financement[modifier | modifier le code]

60 % du financement provient de la publicité et 40 % du conseil régional des Hauts-de-France.

D'après son président, M. Jean Michel Lobry, « La Région apporte 2,25 millions d’euros TTC par an, sur cinq ans. C’est une délégation de service au public pour que Wéo produise des émissions sur l’emploi, le tourisme, le développement économique, la culture et le sport. »[21]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège est situé au 29 rue de la République, à Amiens. Des bureaux sont implantés à Saint-Quentin et à Beauvais, ainsi qu'un autre sur la baie de Somme (en période estivale).

Programmes[modifier | modifier le code]

Laurent Dereux animateur de l'émission Wéo, ma région continue.
Michel Pruvot (Sur un air d'accordéon) et Alex (Dessinateur de presse).

Le programme 100 % picard sera composé d'information, de divertissement et d'émissions sportives, ainsi que de débats.

Le concept est semblable à la version de Wéo alors déjà présente dans le Nord-Pas-de-Calais.

Émissions et informations[modifier | modifier le code]

Situation au 6/03/2017
Émissions Présentation Jour de diffusion
Cuisine en Nord Yannick Hornez le week-end, de 17 h 30 à h
On vous en dit + Jean-Michel Lobry ?
La matinale : le Multiscreen / du lundi au vendredi, de h à h
Midi infos Mathilde Bouttemy tous les jours, à 12 h
On s'voit bientôt Lory Ferreira quotidienne
Sang et Or Dominique Regio Corte ?
Shopping / du lundi au vendredi, de h à 12 h
Sur un air d'accordéon Michel Pruvot tous les jours, de 14 h 30 à 15 h ;
le week-end, de h à 12 h
Terres de France Jacques Legros le week-end, de h à h ;
le week-end, de 12 h à 14 h 30 ;
le week-end, de 17 h 30 à h
Toute la vie de la région / du lundi au vendredi, de 17 h 30 à 22 h 30 ;
du lundi au vendredi, de 22 h 30 à h
Une semaine d'actu Présentation le week-end, de h à 12 h ;
le week-end, le 12 h à 14 h 30 ;
le week-end, de 15 h à 17 h 30 ;
le week-end, de 17 h 30 à h
Wéo, ma région continue Laurent Dereux tous les jours, de h à 12 h ;
du lundi au vendredi, de 12 h à 14 h 30 ;
du lundi au vendredi, de 15 h à 17 h 30 ;
du lundi au vendredi, de 17 h 30 à 22 h 30 ;
le week-end, de h à h ;
le week-end, de h à 12 h
Wéo débats Sébastien Hembert du lundi au vendredi, de 22 h 30 à h ;
le week-end, de 12 h à 14 h 30

Diffusion[modifier | modifier le code]

Autorisation pour 10 ans à compter du 6 décembre 2016[15].

Wéo Picardie est diffusée gratuitement sur la TNT, dans le département de la Somme et une partie du département de l'Oise, sur les zones d'Amiens et Abbeville[1].

Sur la TNT[modifier | modifier le code]

La diffusion est réalisée par le multiplex SGR1, avec les émetteurs et réémetteurs suivants[22] :

Diffusion avec la résolution : 1920 × 1080[23]

Situation au 1er/03/2017
Département Secteur Site de diffusion Émetteurs et réémetteurs
80 - Somme Abbeville Limeux Émetteur Principal
Amiens Dury Émetteur Local
Amiens Saint-Just Émetteur Principal
80 - Somme Ault Bel Air Émetteur Local
60 - Oise Béthisy-Saint-Pierre Les Écaillères Émetteur Local
02 - Aisne Chézy-sur-Marne Troncet Émetteur Local
60 - Oise Creil Tour Carpeaux Émetteur Local
02 - Aisne Crézancy Le Cucheron Émetteur Local
80 - Somme Doullens Le Paradis Émetteur Local
02 - Aisne La Ferté-Milon Préciamont Émetteur Local
60 - Oise Labruyère Bois de Labruyère Émetteur Local
Montataire Tour De Thiverny Émetteur Local
80 - Somme Outrebois Les Fosses Émetteur Local
60 - Oise Pierrefonds Fontenoy Émetteur Local
02 - Aisne Prémontré La Maisonnette Émetteur Local
Soissons Meunier noir Émetteur Local
60 - Oise Songeons Hanvoile Émetteur Local
Trosly-Breuil Rue du 8 mai Émetteur Local
02 - Aisne Villers-Cotterêts Fleury Émetteur Principal

Sur les boxes ADSL et le Câble[modifier | modifier le code]

F.A.I. Services Canal
Orange La TV d'Orange prévu en [21]
Numericable TV by Numericable non disponible
SFR SFR TV non disponible
Free Freebox TV retardée[21]
Bouygues Telecom Bbox prévu en [21]
Alice ADSL AliceBox non disponible
SFR ex-réseau CityPlay canal 35

Sur les satellites[modifier | modifier le code]

La chaîne n'est pas diffusée par ce biais[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Voir la couverture en violet, sur la carte « Couverture potentielle théorique des zones de service disponibles […] » [PDF], csa.fr, (consulté le 2 décembre 2016).
  2. « PICARDIE Lancement d'une nouvelle chaîne de télévision en septembre 2013 », Le Courrier Picard, (consulté le 12 décembre 2012).
  3. « Démarrage de la chaîne Wéo Picardie : intervention du Conseil », CSA.FR, (consulté le 11 septembre 2013).
  4. « Wéo Picardie diffuse in extremis... un écran noir », Le Courrier Picard, (consulté le 3 octobre 2013).
  5. « Wéo Picardie en novembre », Le Courrier Picard, (consulté le 6 octobre 2013).
  6. Jean-Michel Lobry, le , sur Twitter, en réponse à Émilie Thérouin : « @EmilieTherouin bjr. Bygmalion n'est plus actionnaire d'IenP depuis septembre 2013. »
  7. a et b « Télévision : Wéo Picardie à la relance », L'Aisne Nouvelle, (consulté le 29 mai 2014).
  8. a et b G.R, « http://www.courrier-picard.fr/region/weo-picardie-en-hibernation-ia0b0n297306 », courrier-picard.fr, (consulté le 25 janvier 2014).
  9. CSA, « Chaîne Wéo Picardie : autorisation caduque », csa.fr, (consulté le 12 juin 2014).
  10. Légifrance, « Décision n° 2014-174 du 14 mai 2014 constatant la caducité de la décision n° 2013-168 du 15 janvier 2013 autorisant la société Images en Picardie à utiliser une ressource radioélectrique pour la diffusion du service de télévision à vocation locale par voie hertzienne terrestre dénommé Wéo Picardie », legifrance.gouv.fr, (consulté le 12 juin 2014).
  11. CSA, « Chaînes locales en HD : auditions le 18 mai 2016 après l’appel à candidature, zones de Boulogne-Dunkerque et d’Abbeville-Amiens », csa.fr, (consulté le 26 avril 2016).
  12. CSA, « CSA.fr - Appels à candidatures pour la diffusion de chaînes locales en haute définition dans les zones de Boulogne-Dunkerque, d’Abbeville-Amiens et de Digne-les-Bains-Serres-Sisteron : sélection des candidats », sur www.csa.fr (consulté le 30 juin 2016).
  13. À partir d’octobre, les Picards auront leur Wéo sur lavoixdunord.fr, le 03/06/2016.
  14. Chaîne Wéo Picardie (Abbeville-Amiens) : projet de convention approuvé sur csa.fr, le 28/11/2016.
  15. a et b « Autorisations de quatre nouvelles télévisions locales sur la TNT », sur csa.fr, .
  16. Décision n° 2016-858 du 30 novembre 2016 autorisant la Société de télévision multilocale à utiliser une ressource radioélectrique pour la diffusion du service de télévision à vocation locale par voie hertzienne terrestre dénommé Wéo Picardie dans la zone d'Abbeville-Amiens sur legifrance.gouv.fr, le 10/12/2016.
  17. Wéo sur les écrans de Picardie ce lundi sur lunion.fr, le 05/03/2017.
  18. Télévision : le CSA autorise le lancement de Wéo Picardie sur aisnenouvelle.fr, le 5/12/2016.
  19. Dossier de presse Wéo & Wéo Picardie, Wéo,
  20. « Chaîne Wéo Picardie (Abbeville-Amiens) : projet de convention approuvé » sur csa.fr, le 28/11/2016.
  21. a, b, c, d, e et f « Une télé proche des Picards », courrier-picard.fr, (consulté le 5 mars 2017).
  22. « Décision n° 2016-858 du 30 novembre 2016 autorisant la Société de télévision multilocale à utiliser une ressource radioélectrique pour la diffusion du service de télévision à vocation locale par voie hertzienne terrestre dénommé Wéo Picardie dans la zone d'Abbeville-Amiens (voir annexe dans le PDF en bas de page », Legifrance.gouv.fr, (consulté le 28 février 2017).
  23. « MESURES TNT FRANCE REGIONS >> R1-AMIENS >> WEO », digitalbitrate.com, (consulté le 5 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel