ViàGuyane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATV et ATG.

ATV Guyane
Image illustrative de l’article ViàGuyane

Création
Propriétaire Médias du Sud
Slogan « C'est ma télé ! »
Format d'image 576i (SDTV)
Langue Français et créole guyanais
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale mixte
Siège social Cayenne
Ancien nom ATG (2012-2015)
ATV Guyane (2015-2019)
Site web viaatv.tv
Diffusion
Numérique TNT : chaîne no 2
Satellite Canalsat Caraïbes

TNT+ Caraïbes : chaîne no 

Aire Drapeau de la Guyane Guyane (TNT/SAT)
Chronologie

ViàGuyane, anciennement ATV Guyane et ATG pour Antenne Télévision Guyane, est une chaîne de télévision généraliste de proximité mixte française diffusée dans la région de Guyane et dérivée de ViàATV.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

À la suite de la disparition d'Antenne Créole Guyane (ACG) le , la Guyane ne comptait plus que deux chaînes de télévision, la chaîne publique Guyane 1re (ex-RFO Télé Guyane), ainsi que la chaîne privée associative Kourou TV créée en 2003 .

Le , le Conseil supérieur de l'audiovisuel lance un appel aux candidatures pour un service de télévision locale en mode numérique sur un canal disponible du Réseau OM 1 dans le département de la Guyane. Il auditionne cinq candidats le pour l'obtention de la fréquence[1] et retient le projet Antenne Télévision Guyane (ATG) lors de son assemblée plénière du [2].

Initialement prévu pour le 5 avril 2012[3],[4], le lancement d'ATG sur la TNT est reporté au car la chaîne rencontrerait quelques difficultés pour recruter des journalistes[5],[6].

En avril 2014, la chaine a des difficultés à la suite de sa dette de un million d'euros[7],[8], la société Antenne Télé Guyane SAS est mis en redressement judiciaire [9].

En août 2014, le tribunal de commerce de Cayenne, en suivant l'avis du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, décide la cession de l'activité à la société Guyane Média SAS, présidé par Marc Ho-A-Chuck (40% HMédia, 27,5% Omnis Groupe, 27,5% Machdeal Matériels et Equipements, 5% Gilles Vernet).

Après des désaccords entre les associés sur le rapprochement entre ATG et RDI Guyane (radio généraliste hertzienne), et suite à une augmentation de capital, HMédia prends le contrôle du capital de Guyane Média SAS. En désaccord sur la stratégie à mener (changement de nom de la chaine, arrêt des principales émissions locales de proximité), Marc Ho-A-Chuck démission de la présidence le 30 juin 2015, au profit de Jean-Michel Hégésippe.

Le 21 septembre 2015, la chaîne passe dans le giron de Médias H, propriétaire des chaînes ATV Martinique et ATV Guadeloupe. ATG change alors de nom pour devenir « ATV Guyane »[10].

Le les trois chaînes du groupe et leurs structures sont de nouveau placées en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Fort-de-France[11].

En mai 2018, Médias du Sud, propriétaire de Vià, premier réseau national de chaînes locales privées et indépendantes en France, rachète au groupe Médias H Antilles Guyane ATV Guyane ainsi que les deux chaînes sœurs ATV Martinique, ATV Guadeloupe en situation de faillite depuis le début de l'année[12]. Les trois chaînes ATV rejoignent ainsi le Réseau Vià, lancé officiellement le et qui compte au total 22 chaînes locales (19 en Métropole et 3 en Outre-Mer)[13]. Dans le cas d'ATV Guyane, la chaîne sera ainsi renommée « ViàGuyane » et la date de reprise des programmes a été fixée pour le début 2019, tout comme ATV Guadeloupe. [14]

Fin mars 2019, une nouvelle audience concernant le cas ATV a eu lieu au tribunal mixte de commerce de Fort-de-France (Martinique) et à l'issue de cette dernière, le groupe Médias du Sud, propriétaire en partie du réseau Vià (dont fait partie la chaîne martiniquaise ViàATV) a fait savoir que les stations locales de Guadeloupe et de Guyane ont déposé le bilan afin d'alléger les frais de fonctionnement tout en supprimant le loyer, l'assurance et la structure de diffusion. Ceci a donc conduit à la liquidation des deux stations satellites de ViàATV dans les deux autres DFA, en vue d'une réimplantation future dans ceux-ci. Pour le moment, Médias du Sud se focalise uniquement sur la consolidation de la station régionale de Martinique [15]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Slogan[modifier | modifier le code]

  • 2012-2015: « Une nouvelle étoile en Guyane »
  • depuis 2015: « C'est ma télé ! »

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Président :

  • Jean-Paul Lepelletier 2012-2014
  • Marc Ho-A-Chuck 2014-2015
  • Jean-Michel Hégésippe 2015-2018

Directrice d’antenne et des programmes :

  • Sylvie Brival[16] 2012-2014

Responsable commercial :

  • Philippe Reveron 2013-2015

Capital[modifier | modifier le code]

Antenne Télévision Guyane est une société par action simplifiées crée le 1er juillet 2011[17].

Guyane Média SAS est une société par action simplifiées crée le 26 juillet 2014 [18].

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège d'ATV Guyane (anciennement Antenne Télévision Guyane) est installé sur un plateau de 250 m2 dans l'immeuble Les Verrières, situé à la Zone Collery à Cayenne.

Télévision numérique terrestre[modifier | modifier le code]

Canal Video Aspect Programmation
2 576i 16:9 Antenne Télévision Guyane (ATG) / TF1, M6

Programmes[modifier | modifier le code]

ATV Guyane est une chaîne généraliste qui diffuse principalement des programmes locaux, ainsi que des programmes sélectionnés à partir des grilles des chaînes nationales privées TF1, M6 et NT1 proposés à des horaires adaptés aux téléspectateurs guyanais. Un accord de mutualisation a été signé avec la chaîne privée ATV Martinique pour l'achat de programmes en syndication. Les programmes sont diffusés de 6h à 0h. Il y a 54 heures de production locale sur 105 heures hebdomadaires avec un journal télévisé de 25 minutes, un magazine d'info avec un invité du jour[19].

Diffusion[modifier | modifier le code]

ATV Guyane est diffusée dans le département de la Guyane française sur le second canal du multiplex ROM 1 de la TNT sur huit émetteurs TDF (Maripasoula Bourg sur le canal 25, Saint-Georges de l'Oyapock Réservoir sur le canal 25, Cayenne Montagne du Tigre sur le canal 33, Saint-Laurent du Maroni Ville sur le canal 24, Kourou Pariacabo sur le canal 41, Sinnamary Corossony sur le canal 31, Apatou Réservoir sur le canal 25 et Mana Village sur le canal 40) au standard UHF PAL MPEG-4 et au format 16/9 SDTV.

Elle devrait aussi être diffusée par satellite sur Canalsat Caraïbes[20] et la TV d'Orange Caraïbes, par câble sur Numericable en Martinique et en Guadeloupe, ainsi que par télévision IP sur Box Mediaserv et OnlyBox.

La chaîne diffuse aussi, en direct, son journal télé du soir ainsi que son émission "face à face", sur sa page Facebook ATVGuyane

Cette chaîne n'est plus diffusée ni sur facebook ni sur la tnt outremer depuis Juillet 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cinq candidats au CSA pour une fréquence télé en Guyane, fxgpariscaraibe.com, 28 juin 2011
  2. Guyane : sélection de la chaîne locale ATG, CSA.fr, 19 juillet 2011
  3. Guyane : Lancement d'ATG le 5 avril !, Actumédia du 30 janvier 2012
  4. Micro-trottoir : Antenne Télévision Guyane, ce que pensent les guyanais de l'arrivée de cette nouvelle chaîne prévue au courant du mois d'avril 2012, 26 mars 2012, OuebTv.fr
  5. TNT : Le lancement d'Antenne Guyane (ATG) retardé ! Actumédia du 29 mars 2012
  6. ATG : nou ké gadé... pi ta, France-Guyane du 29 mars 2012
  7. journal tv guyane1 d'avril 2014.
  8. http://www.guyaweb.com/actualites/news/justice/redressement-judiciaire-pour-atg/
  9. « Société Antenne Tele Guyane Atg (Cayenne, 97300) : siret 53137... », sur entreprises.lefigaro.fr (consulté le 12 juin 2018)
  10. Guyane: La chaîne ATG change de nom et devient ATV Guyane sur megazap.fr, le 21 septembre 2015.
  11. « ATV à nouveau en redressement judiciaire », sur France-Antilles Martinique, (consulté le 23 janvier 2018)
  12. https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/groupe-medias-du-sud-annonce-reprise-atv-mutualisation-moyens-590809.html Le "groupe Médias du sud" annonce la reprise d'ATV et la mutualisation des les cinq projets concurrents, l'instance, après avis consultatif du conseil régional, autorise le 19 novembre 1991 le projet ATV (Antilles Télévision), porté par Olivier Laouchez et André Campana, et le projet Télé Caraïbes International Martinique (TCI)<moyens] sur www.la1ere.francetvinfo.fr/ , le 20 mai 2018
  13. https://viaoccitanie.tv/via-lancement-du-1er-reseau-national-de-televisions-locales/
  14. http://actusmedia.over-blog.fr/2018/10/atv-guadeloupe-et-guyane-seront-de-retour-prochainement.html
  15. Viaatv liquide ses filiales de Guadeloupe et de Guyane
  16. Salon du mariage 2012 : ATG se marie avec la Guyane !, 11 mai 2012, Actusmédia
  17. Fiche société Antenne Télévision Guyane sur Vérif.com
  18. « GUYANE MEDIA (CAYENNE) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 803912633 », sur www.societe.com (consulté le 12 juin 2018)
  19. Guyane : Voici à quoi ressemblera la grille des programmes d'ATG, Actumédia du 28 mars 2012
  20. Canalsat Caraïbes : Lancement d'ATG prévu avant fin 2012, Actumédia du 10 avril 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]