ViàAngers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Angers Télé)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

viàAngers
Image illustrative de l’article ViàAngers

Création à 19 heures
Propriétaire Angers Loire Télévision
Format d'image 16:9
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale privée
Siège social Drapeau de la France Angers
Ancien nom Angers Télé (2013-2019)
Chaîne sœur Chaînes Vià
Site web viaangers.tv
Diffusion
Aire Blason département fr Maine-et-Loire.svg Angers et Maine-et-Loire
Diffusion Numérique terrestre Câble (Numericable) et box Internet (Free, Orange, SFR)
Chronologie

ViàAngers, anciennement Angers Télé est une chaîne de télévision locale française émettant dans le département de Maine-et-Loire, historiquement l'Anjou.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

Après l'arrêt de la chaîne locale Angers 7 en mai 2010, le CSA décide deux ans plus tard, le , de relancer un appel pour l'exploitation d'un service de télévision dans la zone d'Angers[1].

À la suite de cet appel, la candidature d'Angers Télé est sélectionnée en décembre 2012[2]. La chaîne commence à émettre le à 19 heures en diffusant son premier journal.

Membre du réseau de chaînes locales « vià »[3], la chaîne Angers Télé change de nom et devient ViàAngers le 9 avril 2019.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Le premier logo représente la forme de l'agglomération Angers Loire Métropole, reprenant les couleurs de son logo.

En 2016, la chaîne modifie les couleurs de son logotype en reprenant celles du club de football angevin, l'Angers SCO.

En 2019, la chaîne devenant viàAngers change de logo. Ce dernier reprend la chartre graphique de Vià.

Programmes[modifier | modifier le code]

ViàAngers produit un Journal d'actualités locales ainsi qu'un bulletin météo chaque jour du lundi au vendredi, en première diffusion à 18h45, suivi d'un ou plusieurs magazines thématiques à 19h.

Le lundi est consacré au sport avec les émissions SCO Time à 19h puis Lundi Sports à 19h15, le mardi à l'économie avec l'Éco de l'Anjou, le mercredi aux coulisses du SCO avec Angers SCO Le Mag, le jeudi au football avec Totalement Foot et le vendredi à la découverte du patrimoine avec Accès Réservé.

Des émissions spéciales sont proposées lors d'événements locaux majeurs (Accroche-Cœurs, Cross du Courrier de l'Ouest, Premiers Plans, Tout Angers Bouge, Festival d'Anjou...) ou d'échéances électorales (municipales, régionales, départementales...).

Tous les matchs d'Angers SCO à domicile sont proposés en rediffusion 48h après la rencontre, certains matchs en extérieurs ou d'autres équipes locales (Angers Noyant Handball Club, l'UFAB 49...) sont rediffusés ponctuellement.

La chaîne diffuse 24/24h 7/7j avec un système de multidiffusion, comme la majorité des chaînes locales en France.

Capital et budget[modifier | modifier le code]

La société anonyme d'économie mixte locale « Angers Loire Télévisions SAEML » est propriétaire de la chaîne ViàAngers. Son capital est de 400 000 euros[4].

Le budget annuel de la chaîne est de 840.000€, provenant pour 400.000 de la ville d'Angers, 300.000 de l'agglomération et 40.000 du Conseil général. Près de 100.000€ proviennent de la publicité et des partenaires locaux[5].

Diffusion[modifier | modifier le code]

ViàAngers émet sur le canal 30 de la Télévision numérique terrestre autour d'Angers, plus précisément sur le territoire de la Communauté d'agglomération d'Angers Loire Métropole, sur le canal 344 des Box Orange, 523 des Box SFR/Numéricable et 938 des Freebox[6].

Outre sur la Télévision numérique terrestre, viàAngers peut être regardée en replay depuis le site internet de la chaîne. Le visionnage en direct n'est plus disponible depuis le 9 avril 2019 sur le site internet.

Audience[modifier | modifier le code]

Selon une enquête de Médiamétrie, la chaîne réunit en moyenne 51.000 spectateurs par semaine, et sa notoriété est importante avec 76,9% d'habitants de l'agglomération d'Angers la connaissant. Le site internet reçoit 40.000 connexions par mois, jusqu'à 200.000 lors des élections municipales[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]