Transmission hertzienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Télévision hertzienne)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est incomplet dans son développement ou dans l’expression des concepts et des idées. (janvier 2017).

Son contenu est donc à considérer avec précaution. Améliorez l’article ou discutez-en.

La transmission hertzienne correspond à la diffusion, par l'intermédiaire d'ondes électromagnétiques, « des signaux de radio ou de télévision transitant dans l'espace, sans support matériel, reçus par une antenne appropriée. »

Types de transmissions inclus[modifier | modifier le code]

Les transmissions hertziennes regroupent :

Modes d'émission[modifier | modifier le code]

Les modes de diffusion radio par transmission hertzienne sont multiples, regroupant différentes techniques de modulation des ondes :

D'autre part, les différents modes de diffusion TV, bandes de fréquences et modulations sont :

Aucune autorisation n'est généralement nécessaire à ce type de réception TV mais un régime déclaratif est en vigueur dans de nombreux pays assujettis à la redevance (Taxe). En revanche, les diffuseurs doivent disposer d'une autorisation des autorités de régulation ou déclarer cette diffusion (satellite) pour réaliser les transmissions.

Types de transmissions exclus[modifier | modifier le code]

Cette section concerne aussi bien la radiodiffusion que la télévision.

Dans le cas des distributions par réseau filaire, les signaux sont acheminés sélectivement aux seuls ayants droit par un lien physique et pas sans fil, comme par exemple pour la télévision par câble, la télévision par ADSL et la télévision par CPL[1].

En d'autres termes, la TV ADSL (norme IPTV) et la TV via les réseaux câblés (norme DVB-C et T) ne sont pas assimilés aux chaînes dites hertziennes, idem pour les chaines véhiculées par un autre support, câble ou fibre optique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. courants porteurs via le réseau électrique