Berry Issoudun Première

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bip.

Berry Issoudun Première
Image illustrative de l’article Berry Issoudun Première

Création
Propriétaire Commune d'Issoudun
Slogan «  Réactivité, Proximité, Création »
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale associative
Siège social Issoudun
Site web www.biptv.tv
Diffusion
Numérique chaîne no 36 (Multiplex R1)
Satellite Non Non
Câble Non Non
IPTV Non Non
Web Oui Oui
Aire Indre
Cher
Diffusion numérique et web

Berry Issoudun Première, ou Bip-TV, est une chaîne de télévision locale publique française diffusée sur le département de l'Indre. Elle traite de l’actualité du Berry[1] ; l’information[1], le sport[1] et la culture[1] sont les principaux domaines traités grâce à des magazines et des émissions.

Elle est basée à Issoudun dans l'Indre.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est une télévision locale créée en , et portée par l'établissement public de coopération culturelle d'Issoudun[1] (EPCCI). Selon la loi du [1] sur la décentralisation, l’EPCCI réunit pour sa coopération : l’État, la commune d’Issoudun et la communauté de communes du pays d’Issoudun[1]. Le conseil d’administration, présidé par André Laignel, comprend des élus des deux collectivités, des représentants du personnel, des personnalités qualifiées et des représentants de l’État.

Bip-TV bénéficie de synergies importantes :

  • un centre AFPA de formation aux métiers de l’audiovisuel ;
  • des archives régionales du film (CICLIC);
  • de l’IUT de Tours « Journalisme et communication » avec une option au métier de journaliste reporter d’images.

Bip-TV diffuse également des programmes coproduits par l’union des télévisions locales de service public[1], avec « Ciclic » établissement public de coopération culturelle de la région Centre-Val de Loire[1], ou encore des programmes reçus au titre du partenariat comme avec Public Sénat[1].

Un contrat d’objectifs et de moyens a été signé en 2008, avec le conseil général de l'Indre[1]. Il fut reconduit en 2013. Un deuxième contrat d’objectifs et de moyens a été signé avec la région Centre[1] en 2013, ces deux collectivités soutiennent financièrement la chaîne et sont représentées dans le conseil d’orientation de celle-ci où la grille de programmes est validée.

En 2013, la communauté d'agglomération castelroussine décide de ne pas renouveler ses subventions. Une aide de la région Centre permet de continuer la diffusion. La suppression de quatre postes est annoncée[2].

Trois mois après la crise financière qui l’a secouée, Bip-TV annonce pour le [3], le lancement de son nouveau site internet.

En 2015, Bip TV se dotant de nouveaux moyens techniques pour assurer des émissions en direct. André Laignel (président de EPCCI) annonce : « Nos projets de développement ont été freinés car il a fallu s'adapter à des moyens en baisse. Aujourd'hui, c'est un nouvel élan que nous voulons impulser autour de trois axes : réactivité, proximité, création[4] ».

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

  • « La première télévision locale gratuite du Berry. »
  • « Priorité parole aux habitants du Berry. »
  • « Réactivité, Proximité, Création. »

Programmes[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Actuelles[modifier | modifier le code]

  • Informations locales[5] (Bip info en semaine à 18h30 et BIP hebdo, le résumé de la semaine), de septembre a début juillet.
  • Informations locales (Un jour, un été en Berry, le rendez-vous de l’été.), du lundi au vendredi à 18h30.
  • Météo locale après chaque journal[5].
  • Berry Match[5], débat et actualité sur le sport en Berry, le jeudi soir en alternance avec « On en débat ».
  • Clap de Bip[5], magazine du cinéma, chaque mardi soir, après le journal.
  • Kaleidoscope, magazine culturel diffusée chaque jeudi soir, après le journal.
  • NipponBunka, magazine culturel dédié aux mangas et à l'animation japonaise.
  • Week-end en Berry[5], toutes les idées de sorties de l'Indre et du Cher pour le week-end.

Anciennes[modifier | modifier le code]

  • Marivole[5], émission qui présentait chaque semaine un village de l'Indre et qui fut arrêter depuis .
  • On en Débat, débat politique de société dans le Berry, le jeudi soir en alternance, avec Berry Match.

Animateurs[modifier | modifier le code]

  • Vincent Billy[6], Linda Kerfa (Linda Kerfa quitte la chaine le , pour rejoindre TVR - Rennes 35 Bretagne) et Sarah Benhassen[6] pour le journal télévisé.
  • Laurent Fortat[6] pour le Mag des sports avec Vincent Billy et Top Chrono.
  • Laurent Mabed[6] pour Ultrason et RDV avec les Artisans.
  • Philippe Riou[6] pour Week-end en Berry.
  • Sarah Benhassen pour Kaleïdoscope.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée sur le canal 36 de la TNT du département de l'Indre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k et l Site de Berry Issoudun Première : La Présentation de la Chaine, consulté le 29 mai 2014.
  2. « L'aventure Bip TV continue avec l'aide de la Région », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ (lire en ligne).
  3. « Bip TV : la télé de proximité se déploie sur Internet », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ (lire en ligne).
  4. « Bip TV passe au direct », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ (lire en ligne).
  5. a b c d e et f Site de Berry Issoudun Première : Grilles Des Programmes, consulté le 29 mai 2014.
  6. a b c d et e Site de Berry Issoudun Première : L’équipe BipTV, consulté le 29 mai 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]