Sub-Zero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sub-Zero
Personnage de fiction apparaissant dans
Mortal Kombat.

Image illustrative de l’article Sub-Zero

Nom original Kuai Liang
Alias Tundra, LK-52O
Origine Earthrealm, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Arme favorite Sceptre de glace, épée, hache
Style de combat Shōtōkan-ryū, Dragon Kung Fu
Famille Bi-Han / Noob Saibot (frère)
Affiliation Lin Kuei

Créé par John Tobias
Interprété par François Petit
Keith Cooke
Voix Drapeau des États-Unis Steven Blum (MKX, Injustice 2, MK11)
Drapeau des États-Unis Jim Miller (MK9, MK vs. DC)
Drapeau de la France Jérémie Covillault (MKX, Injustice 2)
Drapeau de la France Martial Le Minoux (MK vs. DC)
Drapeau de la France Thierry Mercier (Mortal Kombat : Les Gardiens du royaume
Films Mortal Kombat
Destruction finale
Séries Mortal Kombat: Conquest
Mortal Kombat: Legacy
Première apparition Mortal Kombat
(1992)
Dernière apparition Mortal Kombat 11
(2019)

Sub-Zero est personnage fictif de la série de jeu de combat Mortal Kombat. C'est également le nom de code pour deux personnages. Tout d'abord Bi-Han qui apparaît dans le premier Mortal Kombat sorti en 1992, devenant ensuite Noob Saibot. Puis son frère Kuai Liang, prenant sa place à partir de Mortal Kombat II sorti en 1993. Sub-Zero est un combattant possédant la capacité de contrôler la glace sous de nombreuses formes.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Histoire principale[modifier | modifier le code]

Bi-Han est l'aîné des deux hommes empruntant le nom de Sub-Zero, est introduit dans le premier Mortal Kombat où il participe au tournoi pour éliminer Shang Tsung sous les ordre de Lin Kuei. Bi-Han échoue dans sa mission et se fait tuer par le spectre Scorpion, qui cherchait à venger sa propre mort. Bi-Han devient alors le mort-vivant Noob Saibot. Dans l'épisode Mortal Kombat Mythologies: Sub-Zero, qui sert de prélude au premier Mortal Kombat, le sorcier Quan Chi engage Lin Kuei pour trouver une ancienne amulette. Le premier Sub-Zero est renvoyé à Netherrealm par Raiden après avoir appris qu'il était la clé pour libérer le Dieu Shinnok. Sub-Zero récupère l'amulette en combattant Shinnok et la rend à Raiden.

Dans Mortal Kombat II, la suite directe de l'intrigue, Kuai Liang prend la place de son frère Bi-Han, connu à l'origine sous son nom de code Tundra avant d'assumer le nom de code de son frère aîné pour l'honorer. À la mort de son frère lors du premier tournoi et à la survie de Shang Tsung, Kuai Liang est envoyé par le Lin Kuei pour mener à bien la tâche inachevée de son frère[1]. Scorpion découvre finalement que Kuai Liang n'est pas le Sub-Zero qu'il tenait auparavant pour responsable. En échange de la mort de Bi-Han, Scorpion promet de protéger à jamais Liang, qui devient un élément décisif dans la suite[2]. Dans Mortal Kombat 3, le jeune Sub-Zero s'échappe du Lin Kuei qui souhaitait transformer ses guerriers en cyborgs. Ils programment trois assassins cyborg pour qu'ils chassent et mettent fin à Sub-Zero (dont son vieil ami, Smoke, qui n'a pas réussi à s'échapper), qui à ce moment-là avait reçu une vision de Raiden et avait accepté de rejoindre la rébellion contre une nouvelle menace[3]. Dans Mortal Kombat: Shaolin Monks, qui reprend les événements de Mortal Kombat II, Sub-Zero apparaît d'abord comme personnage principal, puis s'allie pendant une courte période aux protagonistes Liu Kang et Kung Lao lors de la recherche de son grand frère. Il est vu pour la dernière fois poursuivant Noob Saibot dans Netherrealm.

En plus de l'actuel Sub-Zero, Ultimate Mortal Kombat 3 et Mortal Kombat Trilogy incluent un personnage sous le nom de « Classic Sub-Zero ». Sa biographie indique bien qu'il est mort après le premier Mortal Kombat, revenu ensuite pour réessayer d'assassiner Shang Tsung. Cependant, son récit de fin déclare qu'il n'est pas Sub-Zero, mais un guerrier non identifié qui était absent du tournoi précédent[4].

Dans Mortal Kombat 4, Raiden invoque de nouveau Sub-Zero pour qu'il participe à la défense d'Earthrealm contre le Dieu ancien, Shinnok. Pendant ce temps, Sub-Zero combat Scorpion. Quan Chi lui raconte que le Lin Kuei a tué sa famille, mais il le quitte en découvrant que Quan Chi était le véritable responsable[5]. Dans Mortal Kombat: Deadly Alliance, Sub-Zero bat Sektor dans une lutte pour diriger le clan Lin Kuei. Il rencontre son apprenti Frost et l'emmène se battre aux côtés des guerriers d'Earthrealm contre l'alliance de Shang Tsung et de Quan Chi[6].

Les deux incarnations de Sub-Zero apparaissent dans le reboot Mortal Kombat, où Bi-Han est toujours tué par Scorpion et devient Noob Saibot. Tandis que le destin de Kuai Lang change lors du deuxième tournoi en raison de l'intervention de Raiden, la chronologie est modifiée, après avoir vaincu Scorpion, Sub-Zero est capturé et transformé en cyborg à la place de Smoke, ainsi que Lin Kuei a servi Outworld. Il est capable de reprendre ses esprits et rejoint les guerriers de Raiden pour arrêter Shao Kahn.

Dans Mortal Kombat X, il n'est plus un cyborg mais toujours réduit en esclavage par Quan Chi qui a ordonné à Jax de retirer ses implants cybernétiques. Son âme est restaurée par Raiden en même temps que celles de Jax et Scorpion. Par la suite il a renversé Sektor qui était devenu le chef du Lin Kuei et découvrit par sa mémoire robotique que c'est Quan Chi qui a éradiqué le clan Shirai Ryu, il parlera de cette découverte à Scorpion qui accepte par la suite de reformer son clan et de s'allier au Lin Kuei. Il est vu pour la dernière fois lors du combat entre les Lin Kuei et les forces de Kotal Kahn.

Conception[modifier | modifier le code]

Sub-Zero a été conçu par le cocréateur de la série Mortal Kombat John Tobias, d'abord nommé simplement « Ninja »[7]. Selon Richard Divizio, l’idée du Lin Kuei était sa contribution au tout début du développement, dans le projet qui avait été annulé par Midway Games avant d'être relancé plus tard, et dans lequel John Tobias avait des ninjas japonais pour ce projet[8]. Tobias a noté que cette inspiration venait du livre controversé « The Chinese Ninja Connection » par Li Hsing, qui « repose sur des preuves historiques de l'existence du Lin Kuei et de son influence sur le ninja japonais. J'étais conscient qu'il existait une controverse au sujet des affirmations de l'auteur. Ainsi, lorsque nous avons divisé le personnage en deux pour une palette swap, j'ai pensé qu'il serait approprié que l'un soit d'origine chinoise et l'autre japonais pour incarner l'argument. »[9]. Selon Tobias, le concept original du « chasseur et chassé parlait d'un ninja qui s'échappait de son clan et était traqué par un autre membre. Nous l'avons utilisé plus tard pour Sub-Zero dans Mortal Kombat 3. »[10]. Daniel Pesina a rappelé que l'idée de Tobias impliquait deux frères ninja, dont l'un veut diriger le clan[8]. Le nom actuel de Sub-Zero était Tundra, mais il a été changé après qu'un membre de l'équipe de designer a vu le film Running Man dans lequel le premier assassin combattu par le personnage d'Arnold Schwarzenegger utilisait le nom.

Le personnage a été principalement représenté et doublé par des acteurs non asiatiques. Midway Games a expliqué plus tard l'aspect plutôt occidental de Sub-Zero pour un assassin chinois en lui donnant une mère blanche. Selon cette nouvelle histoire, son père aurait eu une femme, deux fils et une fille alors qu'il vivait en Amérique pour cacher son rôle personnel d'assassin pour le Lin Kuei. Sub-Zero est à l'origine interprété par Daniel Pesina, qui était venu avec l'idée du Lin Kuei. Daniel Pesina utilisait un costume de ninja trop petit pour des raisons budgétaires, son costume se déchirera plus tard causant des problèmes pendant le tournage, des épingles étaient alors utilisées pour soutenir son costume[11].

Le développeur de Midway, Josh Tsui, est choisi comme modèle pour apparaître en tant que caméo pour la séquence de fin de Sub-Zero, mais non masqué[12]. Les premiers costumes de Sub-Zero sont très simplistes en raison des limitations techniques des machines de l'époque. Tobias a déclaré que Sub-Zero avait été démasqué dans Mortal Kombat 3 dans le but de susciter des spéculations de la part des fans sur le passé du personnage[13]. Le nouveau Sub-Zero a fait ses débuts officiels sur la couverture du numéro d'avril 1995 de GamePro, avec le costume rouge de John Turk teinté en bleu (comme dans le jeu), mais la photo utilisée était un négatif inversé, car sa cicatrice était sur son œil gauche[14]. Depuis Mortal Kombat 3, Sub-Zero porte une cicatrice sur son front et sur son œil droit, comme marque mortelle. La cicatrice était à l'origine de couleur rouge, puis modifiée en bleu dans Mortal Kombat: Deadly Alliance en raison des pouvoirs accrus de Sub-Zero[15]. Dans Mortal Kombat: Mystification, Sub-Zero porte un uniforme blindé fortement inspiré de l'armure de combat chinoise de l'époque dynastique.

Caractéristiques de combat[modifier | modifier le code]

Descendant des cryomanciens, Sub-Zero a la capacité innée de contrôler la glace sous ces nombreuses formes. Durant le cours de la série, les pouvoirs de Sub-Zero ont continué à évoluer. En plus de l'attaque givrée, Sub-Zero a également la possibilité d'invoquer un clone de glace afin d'agir à la fois comme un bouc émissaire et une sorte de mine qui gèle instantanément tout ce qu'il touche. En raison de la médaille de Dragon présente dans son costume, les pouvoirs de Sub-Zero ont considérablement augmenté, il est maintenant capable de former des armes en glace.

Fatalités[modifier | modifier le code]

La Fatality de Sub-Zero, comme d'autres Fatality du premier opus, a été censurée dans les versions SNES et Genesis du premier jeu (en raison de l'aspect gore de ces techniques) mais le sien avait deux versions : celle de la version SNES est qu'il gèle l'adversaire et le brise en plusieurs morceaux en lui donnant un coup de poing et le deuxième, celui version Genesis ou Master System, Sub-Zero donne un uppercut à l'adversaire si puissant que la victime est propulsée dans les airs et retombe brutalement sur le sol.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Personnages inspirés de Sub-Zero[modifier | modifier le code]

Glacier, un catcheur dont le gimmick s'inspire du personnage de Sub-Zero.

En 1996, le catcheur Raymond Lloyd incarne le personnage de Glacier à la World Championship Wrestling et son costume est librement inspiré du personnage de Sub-Zero[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mortal Kombat II : Sub-Zero's ending », sur vgmuseum.com
  2. (en) « Mortal Kombat II : Scorpion's ending », sur vgmuseum.com
  3. (en) « Mortal Kombat 3 : Sub-Zero's ending », sur vgmuseum.com
  4. (en) « Mortal Kombat Trilogy : Classic Sub-Zero's ending », sur vgmuseum.com
  5. (en) « Mortal Kombat 4 : Sub-Zero's ending », sur vgmuseum.com
  6. (en) « Mortal Kombat: Deadly Alliance : Sub-Zero's ending », sur vgmuseum.com
  7. (en) « Lin Kuei/Ninja », sur twitpic.com
  8. a et b (en) Quinn Myers, « An Oral History of ‘Mortal Kombat’ », sur melmagazine.com
  9. (en) Li Hsing, « China's Ninja Connection », Paladin Press,‎ (ISBN 978-0873642842).
  10. (en) « John Tobias »,
  11. (en) Caty McCarthy, « Get Over Here: Meeting the Faces of Mortal Kombat, 25 Years Later », sur usgamer.net,
  12. (en) Andrew Hayward, « From fatalities to flip tricks: Josh Tsui's 20 years of Chicago game development », sur polygon.com,
  13. (en) « MK3 Official Kollector's Book », EGM Masters Series, Warner Publishing, vol. 2,‎ .
  14. (en) « GamePro Issue 069 April 1995 », sur archive.org
  15. (en) « Mortal Kombat Art Tribute: Sub Zero (Alt.Costume) from Mortal Kombat Deadly Alliance », sur game-art-hq.com
  16. (en) Jason Namako, « Glacier talks about the early days of his character in WCW », sur WrestleView, (consulté le 4 avril 2016).