Chronologie des dynasties chinoises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ce qui suit est une chronologie des dynasties majeures dans l'histoire de la Chine.

Généralité et avertissements[modifier | modifier le code]

L'histoire de la Chine est rarement aussi nette que ne le laisse entendre son étude systématique par dynastie : il est en effet rare qu'une dynastie s'éteigne calmement et laisse la place rapidement et en douceur à la dynastie suivante. La seconde dynastie est souvent établie avant la chute finale du pouvoir précédent et elle continue souvent un temps encore après sa chute, sous la forme de prétendants isolés sur les marges, espérant encore faire renaître la dynastie de leurs grands ancêtres récemment déposés.

De plus, la Chine a eu de longue périodes de divisions, différentes régions étant alors gouvernées par des groupes différents, et habitées par des populations et des cultures différentes. Lors de ces périodes de divisions, il n'y avait aucune dynastie régnant sur l'ensemble de la Chine, mais plutôt un ensemble de royaumes ayant chacun sa dynastie, aux dates de début et de fin propres. Pour les périodes mythiques, les dates sont claires. Cela devient plus complexe pour les périodes plus documentées, faisant apparaitre la complexité de chaque période de transition et faisant donc naître des interprétations différentes chez les experts. C'est le cas pour et à partir des Zhou occidentaux. Un exemple de la confusion possible va suffire :

Par convention, la date de 1644 marque la prise de Beijing par les armées mandchoues de la (future) dynastie Qing, qui permit alors le règne des Mandchous sur l'ensemble Chine, succédant ainsi à la dynastie Ming qu'ils détruisaient. Pourtant, la dynastie des Qing fut établie en 1636 (ou même en 1616, sous un autre nom définissant le même groupe), tandis que le dernier empereur Ming ne fut pas déposé avant 1662 (voire 1683[1]). Le passage d'une dynastie à une autre est une affaire longue et complexe, avec des avancées et des reculs, il fallut ainsi près de 20 ans au pouvoir dominant des Qing pour se faire reconnaître, s'imposer, et devenir incontesté sur l'ensemble du territoire chinois. Aussi, il est factuellement incorrect de considérer que le transfert de légitimité de la dynastie Ming à la dynastie Qing s'effectua en 1644.

Pour plus de détails sur les dynasties listées ci-dessous et leurs empereurs, cliquer sur le liens adéquat dans le tableau ci-dessous. Cliquer sur H pour obtenir l'article historique de la dynastie, et sur E pour la liste de ses empereurs (ou gouverneurs).

Chronologie des dynasties[modifier | modifier le code]

Dynasties Liens Années
Période des Trois Augustes et des Cinq Empereurs 三皇五帝 sān huáng wǔ dì (H - E) avant 2070 av.J.-C. 628+
Dynastie Xia xià (H - E) 2100 - 1600 500
Dynastie Shang shāng (H - E) 1600 - 1046 554
Dynastie des Zhou occidentaux 西周 xī zhōu (H - E) 1046 - 771 275
Dynastie des Zhou orientaux

Traditionnellement divisée en
Période des Printemps et des Automnes
Période des Royaumes combattants

東周


春秋
戰國

dōng zhōu


chūn qiū
zhàn guó

(H - E)


(H - E)
(H - E)

770 - 256


722 - 476
475 - 221

514


246
254

Dynastie Qin qín (H - E) 221 - 206 15
Dynastie des Han occidentaux 西漢 xī hàn (H - E) 206 av. J.-C. - 9 ap. J.-C. 215
Dynastie Xin xīn (H - E) 9 - 26 15
Dynastie des Han orientaux 東漢 dōng hàn (H - E) 25 - 220 195
Trois Royaumes de Chine( san guo) 三國 sān guó (H - Wei - Wu - Shu) 220 - 265 45
Dynastie des Jin occidentaux 西晉 xī jìn (H - E) 265 - 317 52
Dynastie des Jin orientaux 東晉 dōng jìn (H - E) 317 - 420 103
Dynasties du Nord et du Sud 南北朝 nán běi cháo (H - E) 420 - 581 161
Dynastie Sui suí (H - E) 581 - 618 37
Dynastie Tang táng (H - E) 618 - 907 289
Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes 五代十國 wǔ dài shí guó (H - E) 907 - 960 53
Dynastie des Song du Nord 北宋 běi sòng (H - E) 960 - 1127 167
Dynastie des Song du Sud 南宋 nán sòng (H - E) 1127 - 1279 152
Dynastie Liao liáo (H - E) 916 - 1125 209
Dynastie Jin jīn (H - E) 1115 - 1234 119
Dynastie Yuan yuán (H - E) 1271 - 1368 97
Dynastie Ming míng (H - E) 1368 - 1644 276
Dynastie Qing qīng (H - E) 1644 - 1912 267

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1683 si l'on considère que les troupes et le Royaume de Tungning, pro-ming, menées par Koxinga et repliées à Taïwan, était aussi prétendantes.
  • China Handbook Editorial Committee, China Handbook Series: History (trans., Dun J. Li), Beijing, 1982, 188-89; and Shao Chang Lee, "China's Cultural Development" (wall chart), East Lansing, 1984.