Mortal Kombat 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mortal Kombat 3
Image illustrative de l'article Mortal Kombat 3

Éditeur Williams Entertainment
Développeur Midway

Date de sortie Arcade
1995 (+ voir § portages)
Genre Combat
Mode de jeu Un à deux joueur(s)
Plate-forme
Arcade
Ordinateur(s)
Console(s)
Média PCB, cartouche, disquette, CD-ROM
Langue Anglais
Contrôle Joystick + 6 boutons, clavier, manette

Mortal Kombat 3 (communément abrégé MK3) est un jeu vidéo de combat, développé par la société américaine Midway, et troisième titre de la série Mortal Kombat, sorti sur borne d'arcade en 1995[1],[2]. Mortal Kombat 3 suit Mortal Kombat II, et précède Ultimate Mortal Kombat 3, puis Mortal Kombat Trilogy, ces deux derniers étant plus ou moins des mises à jour de MK3.

Histoire[modifier | modifier le code]

Shao Kahn, défait par Liu Kang pendant le tournoi Mortal Kombat (qui aurait dû être la dixième victoire consécutive des serviteurs de Shao Kahn, ce qui lui aurait permis d'investir la Terre), dans l’Outworld, met en place un nouveau plan. Il demande à Shang Tsung, aidé des prêtres de l'ombre, de ressusciter son ancienne reine Sindel, inopinément morte dans son jeune âge. Ancienne impératrice de l’Outworld, elle possède la capacité de se rendre sur Terre, talent envié par Shao Kahn et dont il compte bien se servir.

Ainsi, une fois que Sindel a retrouvé son corps, Shao Kahn traverse les dimensions avec son aide. Des suites de son action, le Royaume de la Terre est devenu une partie de l’Outworld, et des millions d'êtres humains ont immédiatement été tués. Cependant, quelques-uns ont pu être épargnés, car Raiden (protecteur du royaume de la Terre) a réussi à protéger leur âme. Il dit à ses combattants que Shao Kahn devait être arrêté, cependant au fur et à mesure que l’Outworld fusionne avec le Royaume de la Terre, Rayden perd ses pouvoirs et n'a donc plus la capacité de stopper les troupes de Shao Kahn.

Shao Kahn a lâché des pelotons d'extermination dans tout le Royaume de la Terre afin d'annihiler l'ensemble des survivants. En outre, la protection de Raiden est effective seulement à l'âme, et non au corps. Ainsi ses guerriers devront non seulement combattre ces pelotons, mais en plus, repousser Kahn.

Personnages[modifier | modifier le code]

Nouveaux personnages[modifier | modifier le code]

Anciens personnages[modifier | modifier le code]

Personnages non jouables[modifier | modifier le code]

  • Motaro (Sous Boss) (seulement par code secret)
  • Shao Kahn (Boss) (seulement par code secret)
  • Noob Saibot (seulement par code secret)

Zones de combats (Kombat Zones)[modifier | modifier le code]

Il y a au total quatorze terrains de combat :

  • The Subway
  • The Street
  • The Bank
  • Rooftop
  • The Balcony
  • The Bridge
  • Soul Chamber
  • Shao Kahn Tower (Bell Tower)
  • The Temple
  • The Pit 3
  • Smoke's Portal (seulement lors du combat contre Smoke, uniquement par Kombat Kode)
  • Noob's Dorfen (seulement lors du combat contre Noob Saibot, uniquement par Kombat Kode)

Nouveautés dans MK3[modifier | modifier le code]

  • MK3 a introduit le bouton de course (run), accompagné d'une barre de course, permettant au personnage de courir. Les programmeurs ont principalement ajouté ceci pour contenter les nombreux fans qui pensaient que les deux jeux précédents donnaient trop l'avantage au jeu défensif.
  • MK3 a introduit les Kombat Kodes qui étaient des codes de 6 chiffres (composés de pictogrammes) pouvant être entré à l'écran de Versus afin de modifier le gameplay, combattre des personnages cachés, etc.
  • MK3 a aussi introduit le Ultimate Kombat Kode, un code de 10 chiffres qui permettait de rendre Smoke définitivement jouable à l'écran de sélection des personnages. Le gérant de la borne d'arcade devait dès lors ré-initialiser le jeu s'il voulait effacer Smoke.
  • MK3 a introduit les combos (présents dans la plupart des jeux de combats), c’est-à-dire l'enchaînement très rapide de coups. Seul le premier coup peut être bloqué ; si ce n'est pas le cas, la victime encaissera les coups jusqu'à la fin du combo/erreur de manipulation de l'attaquant. Certains ont vu dans les combos une évolution majeure dans le gameplay, d'autres un gameplay encore plus technique diminuant dès lors la stratégie de combat, et par extension l'essence même de l'univers Mortal Kombat.
  • MK3 a donné une alternative aux classiques Fatality avec les Animality, où le vainqueur se transforme en un animal qui tue plus ou moins violemment son adversaire.
  • MK3 a également introduit la Mercy (« pitié » en anglais), permettant à l'adversaire affaibli de récupérer un peu d'énergie et de continuer à se battre. La Mercy est nécessaire à la réalisation d'une Animality.
  • Les combattants ont encore plus de Fatality et de mouvements spéciaux, et trois stages ont leur propre Fatality : The Subway, The Shao Kahn Tower et The Pit 3.
  • MK3 est le premier jeu de la série à employer des couleurs distinctes de sang selon la race : les humains et Shao Kahn ont le traditionnel sang rouge, Sheeva et Motaro ont le sang vert et les trois ninjas robotisés Cyrax, Sektor et Smoke ont le sang noir (huile).
  • C'est dans MK3 que Shao Kahn a été jouable pour la première fois (via un code secret, uniquement sur consoles et non dans la version d'arcade d'origine).
  • MK3 a introduit les doubles stages, où celui du dessus est accessible lorsqu'un joueur est victime d'un uppercut dans le stage d'en dessous. La victime traverse alors violemment le plafond.
  • MK3 a été le premier jeu de la série où la difficulté de l'ordinateur fut réglable. Mais elle n'était pas très bien dosée, de sorte qu'elle allait d'un niveau très facile où le CPU (l'adversaire non-humain) est inerte à un niveau ridiculement difficile.

Portages[modifier | modifier le code]

Borne d'arcade de Mortal Kombat 3 (système Midway Wolf Unit.

Les trois premiers seront très fidèles et souvent réussis (surtout sur Super Nintendo), moins voir différents pour les autres supports.

Autour du jeu[modifier | modifier le code]

  • Noob Saibot n'est pas un ninja noir mais est réellement une version complètement noir de Kano, parce qu'il n'y avait aucun Ninja dans MK3. Il n'a également aucun mouvement spécial mais utilise certains combos de Scorpion. On peut également noter que le nom "Noob Saibot" est en fait composé des noms inversés des designers Ed Boon et John Tobias, Boon devenant "Noob" et Tobias devenant "Saibot". Un clin d'œil supplémentaire aux créateurs du jeu.
  • Le stage The Graveyard contient les pierres tombales de toute l'équipe de designers, à savoir : Ed Boon, John Tobias, Dan Forden, John Vogel, Tony Goskie, et Dave Michicich. À chaque round, quatre de ces noms apparaissent aléatoirement sur quatre tombes. Chaque pierre tombale a également la date de naissance de chaque personne ainsi que la (fausse !) date de décès, la même pour tous, le 1er avril 1995, jour où la première version de MK3 est sortie sur arcade. On aperçoit également dans le fond une tombe portant l'inscription Cage, probablement en référence à Johnny Cage, décédé dans le précédent tournoi.
  • Le stage The Subway contient en fond un panneau sur lequel on peut lire : « ← BOON/TOBIAS → ». Ce sont les noms de familles des deux créateurs de Mortal Kombat, Ed Boon et John Tobias.
  • Pendant le développement du jeu, les noms de Sektor et Cyrax étaient respectivement « Ketchup » et « Mustard » (« Moutarde »), en l'égard à leur coloration. Sindel s'appelait « The Bride » (« la mariée ») et Kabal « Sandman » (« l'homme des sables »).
  • Les premiers noms des stages The Graveyard et Bell Tower étaient respectivement The Boonyard et Tobias Tower, mais la critique face à la saturation des références aux noms des créateurs du jeu eut raison de ces clins d'œil, et les stages reprirent les noms qu'on leur connaît.
  • MK3 est le premier jeu de la série dans lequel Sub-Zero est sans masque. Il a été démasqué pour lui donner un nouveau look, mais aussi pour convaincre les fans qu'en réalité, c'est le plus jeune frère de Sub-Zero, ce dernier étant mort auparavant.
  • C'est également le premier jeu à ne pas comporter les combattants très populaires Scorpion, Johnny Cage et Raiden, ce qui provoqua une grande déception chez de nombreux fans. Scorpion apparaitra de nouveau dans UMK3.
  • Les absences des personnages principaux Raiden et Johnny Cage s'expliquent en fait par les renvois des acteurs les incarnant (respectivement Carlos Pesina et Daniel Pesina), pour avoir participé à un projet concurrent, Tattoo Assassins. Raiden tiendra ainsi un rôle mineur dans l'histoire de Mortal Kombat 3, tandis que Johnny Cage sera tué.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Chez Midway (développeur) :

  • Design Team : Ed Boon, John Tobias, Steve Beran, Dan Forden, Tony Goskie, Dave Michicich, John Vogel.
  • Lead Programmer : Jim Wenn
  • Programmers : Patrick Alphonso, Mike Crandall, Paul Blagay
  • Art Manager :, Gary Penacho
  • Sound and Drivers : Chris Braymen, Roy Wilkins
  • Artistes : Meil Melville, Jeff Knight, Mary Scriven, Mike Lott, Kent Barney
  • Art Conversion : Jim "Crash" Jung
  • Director : Jeff Peters
  • Development Tools : Med Martin, Adam Clayton, Jim Wenn, Rob Melson, Mike Callawan, Patrick Alphonso

Chez Williams Entertainment (éditeur) :

  • Manual Design Production : Debbie Austin, Steve High, Shawn Murphy
  • Quality Control : Brian Johnson, Williams Entertainment Testing

Casting[modifier | modifier le code]

Ci-dessous les acteurs qui ont permis la création des personnages selon la technique des images digitalisées :

  • John Parrish : Jax
  • Richard Divizio : Kabal, Kano, Noob Saibot
  • Tony Marquez : Kung Lao
  • Eddie Wong : Liu Kang
  • John Turk : Shang Tsung, Sub-Zero
  • Sal Divita : Cyrax, Nightwolf, Sektor, Smoke
  • Kerri Hoskins : Sonya Blade
  • Lia Montelongo : Sindel
  • Michael O'Brien : Stryker
  • Brian Glynn : Shao Kahn


Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mortal Komat 3 sur Arcade-History
  2. (en) Mortal Kombat 3 sur Progetto EMMA