Solbosch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Solbosch
Solbosch
Le Solbosch sur la carte de Ferraris (1770-1778).
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Ville Ixelles
Arrondissement Bruxelles-Capitale
Coordonnées 50° 48′ 47″ nord, 4° 22′ 53″ est
Transport
Tramway Tram(8)Tram(25)Bus(71)Bus(72)

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Solbosch

Le plateau du Solbosch est situé à cheval sur le territoire de la commune de Bruxelles-ville (Région de Bruxelles-Capitale), et de la commune d'Ixelles, la majeure partie du plateau se trouvant à Bruxelles-ville.

Les origines[modifier | modifier le code]

L'etymologie la plus probable semble « 's Wolfs Bosch » (le bois du loup), attesté en 1364 et 1796, nonobstant Van Loey[1].

La forêt originelle, constitua une réserve de chasse sous l'ancien régime. Celle-ci fut progressivement exploitée par l'abbaye de la Cambre, et les fermes du hameau de Boondael[2].

De la fin du XIXe au début du XXe siècle, le plateau est couvert de près. Les constructions les plus proches sont le hameau de Boondael et quelques bâtisses à côté du cimetière d'Ixelles , les deux reliés par la chaussée de Boondael[3].

L'exposition universelle de Bruxelles[modifier | modifier le code]

Plan de l'Exposition universelle de 1910

L'exposition universelle de Bruxelles de 1910 y fut aménagée, s'étendant du bois de la Cambre au cimetière d'Ixelles et coupée par l'actuelle avenue Buyl, qu'une passerelle reliant les deux parties de l’exposition permettait de franchir. L'exposition accueillera un peu plus de 13 millions de visiteurs en six mois, entre le 23 avril et le 1er novembre[3].

Une partie des bâtiments furent détruits dans l'incendie de la nuit du 14 au .

L'université libre de Bruxelles[modifier | modifier le code]

Article connexe : Université libre de Bruxelles.

Dans les années 1920, l'université libre de Bruxelles commença à y implanter son campus principal qui prit naturellement le nom de « campus du Solbosch », sur une surface de 12 hectares. Le campus est desservi par un arrêt de tram de la STIB, avec les arrêts "Solbosch" et "ULB".

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Van Loey (A. C. H.). Studie over de Nederlandsche plaatsnamen in de gemeenten Eisene en Ukkel. De Vlaamsche Drukkerij, Leuven, 1931.
  2. Serge Jaumain, Bruxelles 1910: de l'Exposition universelle à l'Université, Racine, 2010, p.42
  3. a et b "Histoire du campus".

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]