Quartier des Libertés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Notre-Dame-des-Neiges.
Place Surlet de Chokier
La Brabançonne (Charles Samuel)
La troisième version de La Brabançonne est inscrite sur le socle.
Place des Barricades

Le Quartier des Libertés (en néerlandais : Wijk van de Vrijheden ou Vrijheidswijk) est le nom d'un quartier de la Ville de Bruxelles qui occupe l'angle nord-est du Pentagone, à l'arrière du Parlement. Il est délimité par la petite ceinture et par la rue Royale.

Notre-Dame-aux-Neiges[modifier | modifier le code]

L'ancien nom du quartier, Notre-Dame-aux-Neiges (en néerlandais : Onze-Lieve-Vrouw-ter-Sneeuw), provient de celui d'une chapelle élevée en 1621 au bout du Vieux Chemin de Schaerbeek, abattue dès 1796. Notre-Dame-aux-Neiges est considéré comme l'ancien quartier lépreux de Bruxelles. Il est nommé en l'honneur d'une apparition mariale qui aurait eu lieu sous le pontificat de Libère, provoquant une chute de neige au mois d'août.

Transformations au XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, l'endroit était devenu un quartier ouvrier, aux nombreuses ruelles et impasses. L'époque est aux grands travaux, après le voûtement de la Senne et la réalisation des boulevards du centre, les autorités de la ville s'intéressent à Notre-Dame-aux-Neiges à partir de 1874, sous prétexte d’assainissement, la population en est expulsée et le quartier entièrement rasé.

L'architecte Antoine Mennessier est l'auteur du projet d'urbanisation du nouveau quartier. Le tracé des rues est redessiné, les ruelles aux petites maisons populaires font place à des avenues bordées d’immeubles bourgeois de style éclectiques. Le nouveau quartier est nommé Quartier des Libertés (les quatre libertés constitutionnelles : libertés de la Presse, des Cultes, d’Association et de l’Enseignement, y ont chacune leur rue), il est dédié à la glorification de l’indépendance de la Belgique et des personnalités qui y ont pris part. L’ancienne rue Notre-Dame-aux-Neiges fait place à l'actuelle rue de la Révolution, non loin de la place des Barricades et de la rue du Congrès.

Malgré plus de 130 ans d’existence du nom du nouveau quartier, et le fait qu’il soit utilisé sur la signalisation publique, l’ancienne appellation est encore parfois utilisée.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

  • Le Cirque Royal, une salle de spectacle inaugurée en 1878, se trouve rue de l’Enseignement 81.

Habitants célèbres du quartier[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Métro de Bruxelles
Ce site est desservi par la station de métro : Madou.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :