Faculté de philosophie et lettres de l'université libre de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Faculté de philosophie et lettres de l'université libre de Bruxelles
Histoire et statut
Fondation
Type
Public universitaire
Régime linguistique
Français
Recteur
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
env. 4000
Divers
Site web

La faculté de philosophie et lettres de l'université libre de Bruxelles fut créée en 1848.

Lui sont rattachés quatre départements d’enseignement supérieur qui proposent douze bacheliers et vingt masters.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi de 1890 a subdivisée la faculté en sections de : philologie classique, de philosophie et d'histoire, auxquelles vinrent s'ajouter celles de philologie germanique (créée en 1910 avec l'aide de la ville d'Anvers), de philologie romane (instaurée en 1920 avec l'appui de la province de Hainaut), d'histoire de l'art et d'archéologie (1931), de journalisme et communication (1945), de linguistique africaine (1970), d'études slaves (1974), d'information et documentation (1977), de langues et linguistique (1980).

À la faculté se rattachent divers instituts. Les uns dispensent un enseignement structuré; c'est le cas de l'Institut de langues et de civilisations orientales (anciennement de philologie et d'histoire orientales et slaves créé en 1930 et annexé à la faculté en 1953) et de l'Institut d'étude des religions et de la laïcité (1965). D'autres sont plus exclusivement orientés vers la recherche comme l'Institut de philosophie (1939), l'Institut pour l'étude de la Renaissance et de l'humanisme (1960).

À partir de septembre 2015, la Faculté de Philosophie et Lettres a été scindée en deux facultés distinctes : la Faculté de Philosophie et Sciences sociales (qui, outre les filières de l'ancienne Faculté des Sciences Politiques et Sociales, inclut celles de philosophie, éthique, sciences des religions et de la laïcité, histoire, histoire de l'art, musicologie et archéologie) et la Faculté de Langues, Lettres, Traduction et Communication (qui comprend les filières de sciences de l'information et de communication ainsi que toutes les filières de Lettres, auxquelles s'ajoutent celles de traduction et d'interprétation).

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les départements d’enseignement supérieur annexés :

Recherche[modifier | modifier le code]

La faculté comprend dix centres de recherche et cinq unités de recherche transdisciplinaires.

Direction[modifier | modifier le code]

Liste des doyens[1][modifier | modifier le code]

Cercles étudiants[modifier | modifier le code]

La faculté de philosophie et lettres comprend six cercles estudiantins et académiques et un bureau étudiant[2].

  • Cercle de philosophie et lettres (CPL)
  • Cercle d'histoire (CdH)
  • Cercle d'histoire de l'art et d'archéologie (CHAA)
  • Cercle de romanes (CROM)
  • Cercle de journalisme et communication (CJC)
  • Cercle culturel de philosophie (CPhi)
  • Bureau étudiant de philosophie et lettres (Bephil)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]