Mutsaard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mutsaard
Carte du quartier Bruxellois du Mutsaard
Carte du quartier Bruxellois du Mutsaard
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Commune Ville de Bruxelles
Section Laeken
Code postal 1020
Zone téléphonique 02
Démographie
Population 13 078 hab.[1] (2013)
Densité 9 546 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 53′ 57″ nord, 4° 21′ 26″ est
Superficie 137 ha = 1,37 km2 [1]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Mutsaard

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Mutsaard
Carte du hameau du Mutsaard

Mutsaard parfois aussi appelé quartier des Pagodes, quartier de la tour japonaise, ou quartier De Wand, et également orthographié Mutsaert, est un quartier[2] situé entre Laeken et Neder-over-Heembeek faisant partie en grande majorité de l'ancienne commune de Laeken (donc de code postal 1020). Il se compose également d'un morceau de Neder-over-Heembeek annexé par Laeken en compensation de terrains perdus pour l'extension maritime de Bruxelles en 1897. Il est séparé du reste de Laeken par le domaine royal. On y trouve les Musées d’Extrême-Orient de Bruxelles.

Le Mutsaard (ou Mutsaert) désigne aussi le hameau qui correspond à ce quartier et qui se prolonge également un peu sur les communes avoisinantes de Vilvorde et Grimbergen (Strombeek). En effet, c'est un ancien hameau dans le centre historique est la place du Mutsaert qui se trouve au croisement des frontières des trois (quatre) communes susmentionnées. Le village de Mutsaard forme actuellement une seule aire urbaine avec Neder-over-Heembeek, Beauval et Koningslo mais historiquement il s'agit de quatre hameaux différents.

L'église du Mutsaard est l'église du Christ-roi, mais elle dépend de l'unité pastorale de Neder-over-Heembeek.

Ce hameau a aussi la particularité d’avoir en son sein, sur la commune de Grimbergen, l’église des mormons de Belgique[3].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le quartier se trouve à la frontière de 4 anciennes communes : Laeken (Ville de Bruxelles), Neder-over-Heembeek (Ville de Bruxelles), Vilvorde et Strombeek (Grimbergen). Bien que ne faisant pas partie de Neder-over-Heembeek, le hameau entretient des relations importantes avec celui-ci. Au niveau commercial, par exemple il n’y a plus de poste à Neder-over-Heembeek, la poste commune se trouve au Mutsaard. Les deux forment également une seule unité paroissiale. De même la ville de Bruxelles, dans ces zones, considère souvent la zone Neder-over-Heembeek-Mutsaard que ce soit pour les zones de stationnements, zone environnementale [4]. De plus Neder-over-Heembeek, n’ayant pas d’école secondaire, beaucoup d’élèves vont étudier dans les écoles secondaires de celle-ci, que sont : Lycée Maria Assumpta, Maria Assumpta Lyceum, Jan-van-Ruusbroeckollege, Athénée des Pagodes[N 1] et Institut Paul-Henri Spaak. L’histoire du hameau est fortement liée aux écoles qui ont permis à celui-ci d’attirer un grand nombre de personnes.

Histoire [3][modifier | modifier le code]

À l’époque romaine déjà, la présence d’une chaussée romaine en ce lieu est attestée. Il faut attendre 1297 pour une des premières mentions datable, mais sous le nom de Wannecouter, qui est encore le nom d'une des rues principales du hameau actuellement. La première mention du mutsaert date de 1724, où c’était le nom d’une auberge. Et ce n’est qu’en 1770 que le hameau prend le nom du Mutsaert, même si en 1891 le nom Wannecouter était encore utilisé[5].

Sur le territoire actuel du hameau se trouvait en partie un autre hameau, aujourd'hui détruit, celui de Hogeleest qui a été exproprié pour permettre à Léopold II  :

  • d'accroitre son domaine;
  • de déplacer l'avenue Van praet[6];
  • de construire son tour du monde : tour japonais, pavillon chinois.

En 1837, Laeken annexe une première partie du hameau Mutsaard-Wannecouter[7],[8]. En 1897, suite à l'extension maritime de la Ville de Bruxelles, la commune de Laeken annexe une seconde partie de Neder-Over-Heembeek à l'est de la rue De Wand et du domaine royal (y compris une auberge au bord du canal), incluant maintenant la plus grande partie du Mutsaard dans Laeken[9]. Ce qui explique également qu'au niveau de l'unité pastorale le Mutsaard dépende de Neder-Over-Heembeek et non de Laeken.

Mais, c’est à la fin des années 1950 que le quartier va avoir son plus grand essor et transformer le petit hameau en un véritable quartier résidentiel, avec toutes ses facilités : écoles, magasin, …

Rue du Mutsaard[modifier | modifier le code]

Voici une liste des noms de rues du hameau. Les premières sont les noms des rues qui ont une certaine ancienneté dans le hameau.

Typonimie Commune
Place du Mutsaert Bruxelles, Vilvorde et Grimbergen
Rue du Mutsaert Vilvorde
Avenue du Mutsaard Bruxelles
Chaussée Romaine Bruxelles, Vilvorde et Grimbergen
Schapenweg Bruxelles et Vilvorde
Rue Sainte-Anne Grimbergen et Vilvorde
Avenue Sainte-Anne Grimbergen et Vilvorde
Avenue Wannecouter Bruxelles
Rue De Wand Bruxelles
Chemin des genêts Bruxelles
Avenue des pagodes Bruxelles
Avenue des croix du feu Bruxelles
Avenue Van Praet Bruxelles
Avenue de l’araucaria Bruxelles
Avenue du Fusain Bruxelles
Avenue du Frêne Bruxelles
Avenue Ferdauci Bruxelles
Avenue du Pois de Senteur Bruxelles
Avenue des Buissonnets Bruxelles
Avenue de la reine des près Bruxelles
Avenue De Buysleiden Bruxelles
Avenue de la Brise Bruxelles
Avenue de l’amphore Bruxelles
Avenue Gustave Demanet Bruxelles
Avenue de la sarriette Bruxelles
Avenue Jean de Bologne Bruxelles
Rue Paul Janson Bruxelles
Avenue de la bugrane Bruxelles
Neerlest Bruxelles
Avenue des Liserons Bruxelles
Clos du Lodal Bruxelles
Avenue de la tour japonaise Bruxelles
Avenue de l’amarante Bruxelles
Avenue de la croix rouge Bruxelles
Avenue de Meysse Bruxelles
Avenue de Berkendal Vilvorde
Warendalaan Vilvorde
Avenue du Heyzel Vilvorde

Frontière[modifier | modifier le code]

En son centre le hameau est coupé par la frontière entre les 3 communes : celle-ci suit la chaussée romaine, passe par la place du Mutsaard, qu'elle coupe en trois, et puis suit l'ancien chemin des moutons (Schapenweg).

Étant un hameau, il n'a pas de frontière claire mais la partie bruxelloise elle a une frontière beaucoup plus précise :

  • La limite entre Neder-over-Heembeek et Mutsaard se fait par l'avenue de la tour japonaise, puis l'ancienne portion de l'avenue de la sarriette qui est maintenant au sein du complexe de l'école des pagodes, puis suit le chemin des genêts dont il ne reste qu'une minuscule partie sur l'avenue de Beyseghem mais qui longeait l'actuelle avenue des pagodes, ce qui explique pourquoi les deux versants de l'avenue des pagodes sont sur Laeken sur une grande majorité du tronçon.
  • La limite avec le reste de Laeken se fait par l'avenue Van Praet et l'avenue de Meysse.

Musée d’extrême orient et fontaine de Neptune[modifier | modifier le code]

C’est dans ce quartier de Laeken que se trouve 3 monuments important que sont la tour japonaise, le pavillon chinois et la copie de la statue de Neptune de Jean de Bologne . Ces trois monuments ont donné des noms de rues au quartier. Ces trois monuments ont été construits par Léopold II dans le cadre d'un tout du monde qu'il voulait créer près de son palais. Les deux premiers forment le Musées d’Extrême-Orient.

Copie à Laeken (Bruxelles)
Musées Extrême-Orient
Pavillon chinois Bruxelles

Gros Tilleul[modifier | modifier le code]

Le Gros Tilleul - tilleul monumental et plusieurs fois centenaire qui croissait à proximité de la Fontaine de Neptune. Il a laissé son nom au lieu où il trônait.

Paroisse du Christ-roi [3][modifier | modifier le code]

C’est le 25 novembre 1926 que le hameau fut officiellement muni d’une paroisse propre : la paroisse du Christ-roi. C’est autour de cette paroisse que vont se construire les deux écoles primaires du Christ-roi et Maria Assumpta. L’une pour les garçons, l’autre pour les filles.


Comité de quartier[modifier | modifier le code]

Ce quartier a un comité de quartier : De Wand Pagodes-n[10]. Le but de ce comité est de créer un lieu où les habitant.e.s peuvent s'investir dans de nombreux projets portés par le comité ainsi qu'avec partenariats avec les centres culturels : Gemeentschacentrum Heembeek-Mutsaard et la Maison de la Création NOH pour dynamiser le quartier.

Marché[modifier | modifier le code]

À partir du premier septembre 2017, un marché a lieu au croisement de la rue De Wand et de l'avenue Wannecouter, tous les vendredis de 14h à 19h[11].

Shopping De Wand[modifier | modifier le code]

Le quartier De Wand compte plus de 80 enseignes de magasins alimentaires, de services, vêtements, restaurants, ... L'ensemble des commerçants forment un comité anciennement appelé Comité des commerçants De Wand Center. Depuis 2006 l'appellation Shopping De Wand est né[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. C'est un peu un cas particulier, car cette école se trouve à la limite entre le quartier du Mutsaard et Neder-over-Heembeek, bien que l'adresse officielle se trouve sur cette seconde, avant que les deux fassent partie d’une seule conurbation, cette école bien qu'en partie de l'autre côté de la limite faisait partie plutôt du hameau du Mutsaard, car à l'époque il y avait moins de construction entre les deux. De plus, certain bâtiment de l'école se trouve de l'autre côté de la limite. Par exemple, l'école primaire se trouve sur Laeken tandis que l'athénée se trouve sur Neder-Over-Heembeek.

Références[modifier | modifier le code]