Jardin botanique Jean Massart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massart.

Jardin botanique Jean Massart
Image illustrative de l’article Jardin botanique Jean Massart
Le jardin Massart
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Commune Auderghem
Histoire
Création 1922
Caractéristiques
Essences 2000
Localisation
Coordonnées 50° 48′ 50″ nord, 4° 26′ 17″ est

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Jardin botanique Jean Massart

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Jardin botanique Jean Massart

Le Jardin botanique expérimental Jean Massart (en néerlandais : Plantentuin Jean Massart) est situé à Bruxelles, commune d’Auderghem, à proximité de l’abbaye du Rouge-Cloître dont il occupe cinq hectares des anciennes terres agricoles. Il est rattaché à la faculté des sciences de l'université libre de Bruxelles. Ses collections exposent près de 2000 espèces.

On y trouve :

  • un arboretum d'essences indigènes et exotiques des climats tempérés,
  • une zone humide semi-naturelle typique des marais brabançons,
  • un jardin évolutif retraçant les grandes étapes de l'évolution des plantes à fleurs,
  • un verger illustrant la diversité au sein des espèces fruitières (pommiers en particulier),
  • une collection de plantes médicinales parmi les plus riches du pays,
  • une collection de plantes cultivées classées en fonction de leur utilisation par l'Homme et parfois accompagnées de leurs ancêtres sauvages dont elles dérivent ou de variétés anciennes,
  • une collection de plantes exotiques envahissantes illustrant une thématique de recherche du laboratoire d'écologie végétale et biogéochimie de l'ULB[1]
  • une collection de plantes métallicoles illustrant une thématique de recherche du laboratoire d'écologie végétale et biogéochimie de l'ULB[1]
Ce site est desservi par la station de métro : Herrmann-Debroux.


En 2015, une nouvelle espèce de mouche, Drapetis bruscellensis, a été découverte dans ce jardin. Il est très rare de découvrir une nouvelle espèce en Belgique (la précédente découverte d'une espèce de mouche datait de vingt ans)[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Lieu à vocation multiple, le jardin Massart est à la fois :

  • Un musée vivant, lieu de conservation d’espèces végétales
  • Un jardin botanique expérimental
  • Un lieu didactique et de documentation écologique : les collections de plein air fournissent le matériel didactique pour les futurs biologistes, agronomes et pharmaciens de l'ULB. Le jardin Massart accueille également de nombreuses écoles et organisations pour des animations et ateliers. Des visites guidées et différents évènements sont proposés au grand public. Différentes publications sont aussi proposées.
  • Un parc paysager et une réserve naturelle ouverts au public : c’est aussi un endroit de promenade agréable aménagé avec un souci esthétique évident.
Jardin des plantes cultivées
Zone humide

Arbres remarquables[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, quelques-uns des nombreux arbres remarquables du jardin botanique répertoriés par la Commission des monuments et des sites :

nom français nom latin cir. en cm
Séquoia géant Sequoiadendron giganteum 432
Frêne commun Fraxinus excelsior 335
Peuplier baumier de l'Est Populus trichocarpa 307
Érable plane Acer platanoides 304
Marronnier commun Aesculus hippocastanum 285
Févier du Caucase Gleditsia caspica 270
Érable sycomore Acer pseudoplatanus 261
Paulownia impérial Paulownia tomentosa 254
Peuplier du Canada Populus × canadensis 243
Saule blanc Salix alba 234
Charme commun Carpinus betulus 233
Érable à feuilles de frêne Acer negundo 229
Noyer noir Juglans nigra 228
Tilleul à larges feuilles Tilia platyphyllos 224
Ptérocaryer à feuilles de frêne Pterocarya fraxinifolia 220
Sophora du Japon Sophora japonica 218
Pin pleureur de l'Himalaya Pinus wallichiana 213
Catalpa rougeâtre Catalpa × erubescens 211
Bouleau verruqueux Betula pendula 204
Phellodendron de l'amour Phellodendron amurense 181
Cèdre bleu de l'Atlas Cedrus atlantica 'Glauca' 175
Aubépine à un style Crataegus monogyna 173
Poirier cultivé Pyrus communis 173

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Lagev - Accueil », sur www.ulb.ac.be (consulté le 16 août 2016)
  2. « Belgique. Une nouvelle espèce de mouche découverte à Bruxelles », Ouest France,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]