Chaire Théodore Verhaegen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chaire Théodore Verhaegen
Histoire et statut
Fondation
Type
Régime linguistique
Directeur
Jean-Pierre Devroey
Localisation
Campus
Solbosch (Bruxelles-ville)
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg
Divers
Site web

La Chaire Théodore Verhaegen est une chaire universitaire fondée en 1983 avec le soutien du Grand Orient de Belgique. Elle constitue une chaire de maçonnologie, à l'Université libre de Bruxelles fondée par Pierre-Théodore Verhaegen, organisant des colloques et invitant des conférenciers sur les aspects les plus divers de la franc-maçonnerie. La chaire publie ses actes dans Le pavé mosaïque, revue d'études maçonniques aux éditions Dervy.

Historique[modifier | modifier le code]

La Chaire Théodore Verhaegen est créée en 1983, à l'occasion du 150e anniversaire du Grand Orient de Belgique. Son objectif est de faire connaitre et comprendre la franc-maçonnerie et propose tous les ans des conférences au monde universitaire comme au grand public qui exposent les divers aspect de la franc-maçonnerie. En 2016, elle est sous la direction du professeur Jean-Pierre Devroey, elle diffuse également un enseignement relatif à l'histoire maçonnique dirigé par le professeur Jean-Philippe Schreiber[1].

Liste des conférences[modifier | modifier le code]

  • 2002 (22 et 23 mars) : Secret et transparence maçonniques.
  • 2003 (7 et 8 novembre) : Philosophies et idéologies maçonniques.
  • 2005 (14 novembre) : La Franc-Maçonnerie dans la tourmente (1939-1945).
  • 2007 (10 décembre) : La Clef écossaise. Une enquête sur les origines de la Franc-maçonnerie.
  • 2008 (23 avril) : La spiritualité maçonnique.
  • 2009 (29 avril) : Franc-maçonnerie et communication. Conférence débat entre Bertrand Fondu (Grand Maître du Grand Orient de Belgique) et Christian Laporte (journaliste à La Libre Belgique)[2].
  • 2010 (28 avril) : Quel héritage des "Pères" fondateurs ?[2].
  • 2012 (27 mars) : Sociabilité et maçonnerie au 18e siècle. Conférencier : Pierre-Yves Beaurepaire[3].
  • 2013-2014 : (25 février) : Regards historiques sur les sociétés fraternelles aux États-Unis. Conférencier : Jeffrey Tyssens[4].
  • 2013 (25 mars) : La longue marche des femmes en franc-maçonnerie. Conférencière : Cécile Révauger[5].
  • 2014 (5, 12 et 19 novembre et 3, 10 et 17 décembre) - 2015 : De Condorcet à Decroly, la franc-maçonnerie, l'éducation et l'enseignement (XIXe-XXe siècle). Conférencier : Sylvain Wagnon[6].
  • 2016 (17 et 24 février et 2, 9, 16 et 23 mars) : La complexité maçonnique. Conférencier : Lambros Couloubaritsis[1].
  • 2017-2018 (7 mars 2018) : Qu'est-ce qu'un citoyen du monde ? Les racines maçonniques du cosmopolitisme. Conférencier : Andreas Önnerfors[7].
  • 2018-2019 (13 mars) : L'Egypte et la Franc-maçonnerie: Quelques aspects méconnus de la Campagne d'Egypte de Napoléon Bonaparte. Conférencier: Eugène Warmenbol[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]