Sexion d'assaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sexion d'assaut
Description de cette image, également commentée ci-après
La Sexion d'Assaut en 2012 avec, de gauche à droite : Black M, Doomams, JR O Crom, Lefa, Barack Adama et L.I.O Petrodollars.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop français, Rap français, Pop
Années actives 20022013, 2016[1], depuis 2019[2],[3],[4],[5],[6]
Labels Wati B
Site officiel www.sexiondassaut.com
Composition du groupe
Membres Gims
Black M
Lefa
Barack Adama
JR O Crom
Maska
Doomams
L.I.O Pétrodollars

Sexion d'assaut est un groupe de hip-hop français originaire de Paris. Formé en 2002, il se compose actuellement de huit MC's : Gims, Barack Adama, Lefa, Maska, Doomams, JR O Crom, Black M et L.I.O Pétrodollars.

Le groupe publie son premier album studio intitulé L'École des points vitaux en . Il est suivi d'un deuxième album studio intitulé L'Apogée, qui vaut à Sexion d'Assaut deux NRJ Music Awards le , dans les catégories « groupe/duo francophone de l'année » et « chanson francophone de l'année » pour Avant qu'elle parte. À la suite de l'immense succès de L'Apogée, tous les membres du groupe décident de se lancer dans une carrière solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2002–2004)[modifier | modifier le code]

Le groupe Sexion d'Assaut est formé en 2002 en tant que collectif[7],[8]. Il compte initialement une trentaine de membres originaire de Paris et sa banlieue (75, 92, 93, 94, 91, 77...), puis seuls les plus attachés à Sexion d'Assaut y sont restés. Le collectif se forme tout d'abord autour du groupe Assonance (L.I.O, Adams Diallo, Lefa, Maska & Scrib'R), Prototype 3015 (Gims, JR O Crom & K.A.N.M.S) ainsi que d'autres groupes. Peu après, les artistes solos Black M et Doomams entrent dans le collectif. Le groupe interne 75 Neces'R, composé de Scrib'R, Akeur et Rod'R, sort en format cassette le premier projet officiel du collectif en 2002 : une mixtape éponyme, avec des rappeurs underground comme le groupe FMR ou le rappeur H Magnum.

En 2005, les noms des groupes Assonance et Prototype 3015 disparaissent au profit du 3e Prototype. Ce groupe comportait Adams Diallo, Lefa, Maska, Gims et JR O Crom. Il y avait également les artistes solos Black M, Doomams, R-Mak, Balistik, Anraye et L.I.O. (qui était à l'étranger à cette période), avec Jiba Jiba (Amos), Baby Joe (Jonathan Seri) et Dim'One (Khadim Lo) comme managers.

Les premières scènes du groupe ont lieu à l'occasion de fêtes de la musique ou de fêtes à la mairie. C'était à l'époque de Gang Yaba Gang. Le jeune groupe se cotise pour louer des heures au studio, se faire confectionner des t-shirts et, peu à peu, s’imposer sur la scène parisienne.

La Terre du milieu (2005–2009)[modifier | modifier le code]

La rencontre du groupe avec Dawala, fondateur du label Wati B, s'effectue peu de temps après à Châtelet-Les Halles, organisée par H Magnum[9].

C'est en 2006 que sort le premier projet d'un membre du collectif. Il s'agit de Black Mesrimes avec son titre Le Pacte, maxi produit en tacite complicité avec un proche, Bakry. Ce maxi contient huit titres dont l'introduction, Le Coup final, met en vedette Adams Diallo, Gims et Anraye.

Si les collaborations avec Dry se font nombreuses, Demon One est assez distant du groupe, avec seulement une participation à la chanson Interdit en radio, en trio avec Dry et Adams Diallo, sur la compilation Interdit en radio Vol.2.

Le , la première mixtape du groupe interne 3e Prototype, La Terre du milieu, est publiée sous le label Wati B[10]. Doomams participe au morceau Freestyle — de même pour Black Mesrimes, qui apparaît deux fois. R-Mak assure un interlude. À noter aussi une apparition d'Anraye.

Balistik, le membre « fantôme » du collectif, apparaît une unique fois sur le titre Ça va ça vient. Le morceau On t'a humilié contribue à la polémique autour du groupe concernant l'homophobie en [11]. L.I.O., parti étudier aux États-Unis, ne fait son retour au sein du groupe qu'en 2010 sous le nom de L.I.O. Pétrodollars.

Le , c'est au tour de Maître Gims de se lancer en solo, avec un maxi intitulé Ceux qui dorment les yeux ouverts, auquel participent Koma de la Scred Connexion, sur la chanson homonyme, ainsi qu'une collaboration avec le groupe au complet sur le titre Tsunami permanent. En juin 2007, le groupe sort son premier clip, Histoire pire que vraie, suivi quelques mois plus tard par Anti-tecktonik.

Le premier street album du 3e Prototype, intitulé Le Renouveau, est publié le sous le label Wati B, dans lequel on retrouve les deux morceaux précédemment clippés, ainsi que des featurings avec Doomams sur le titre Fils de lâche, Dry sur Normal, Kizito sur Rescapé et R-Mak sur Gotham City, sans oublier, comme à l'accoutumée, un bon nombre de feats avec Black Mesrimes. Peu de temps après, R-Mak quitte le collectif pour se consacrer à une carrière solo.

Directement après la sortie du street album, l'équipe travaille sur Les Chroniques du mois eux chansons inédites ainsi qu'un freestyle sont publiés chaque mois entre juillet et . Pendant le mois de décembre, le groupe sort trois street clips : À 30 %, Où sont les kickeurs? et Ah ouais paraît qu'j'suis doué, dont le troisième contient le clip du morceau Même pas l'SMIC. Le , Les Chroniques du 75 Vol. 1 est publiée sur Internet, une net-tape qui regroupe les sons des Chroniques du mois, quelques morceaux du street album Le Renouveau et de la mix-tape La terre du milieu et quelques inédits. Cette net-tape avait pour but d'élargir leur public, d'environ 3 000 personnes à l'époque selon leurs dires[12], et de faire de la promo pour le street album suivant.

L'École des points vitaux (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Le groupe publie son premier street album L'Écrasement de tête[10] le . Ils acquièrent une notoriété auprès du grand public grâce à deux clips : T'es bête ou quoi ? et Wati bon son en collaboration avec Dry. Afin de promouvoir le film Ong-bak 2 : La Naissance du dragon, le titre t'es bête ou quoi est utilisé pour la bande originale du film, comportant des images du film. Lefa annonce dans le Rap Mag de mars 2010 la dissolution du groupe 3e Prototype depuis la sortie de ce street album. Par conséquent, Sexion d'Assaut n'est plus un collectif, mais un groupe à part entière. Ce street album leur permet d'entamer leur première tournée avec de nombreuses dates dans toute la France, où il est attendu dans des salles pleines, à leur grande surprise[13].

Le premier album du groupe, L'École des points vitaux, est publié le [14],[15] chez Sony Music. Il est celui dans lequel participe Pétrodollars, sur la chanson Paname lève-toi. L'album rencontre un énorme succès, et se vend à plus de 19 000 exemplaires la première semaine[16]. Des titres comme Casquette à l'envers, L'École des points vitaux ou encore Mon gars sûr sortent du lot. Le titre Casquette à l'envers n'est pas sorti à cause des déclarations de Nadine Morano, mais il aurait pu, comme le confie le groupe à Mustapha El Atrassi lors d'une interview télévisée : « On aurait pu faire cette chanson après les déclarations récentes de Nadine Morano. La secrétaire d’État avait affirmé : « Moi ce que je veux d’un jeune, quand il est français, c’est (…) qu’il ne parle pas verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers. C’est une façon de dire que l’habit ne fait pas le moine[17] ». L'album est certifié disque d'or trois semaines après sa sortie. Le titre de l'album L'École des points vitaux est un clin d'œil au manga Hokuto No Ken (Ken le Survivant en France). On peut remarquer en dernière page de la pochette de L'École des points vitaux que Lefa écrit sur une feuille blanche : « Prochain album : L'APO ». Cela indiquerait un semblant de titre ou un acronyme pour un nouvel album : L'Apogée. L'album L'École des points vitaux compte au total plus de 400 000 exemplaires vendus[18],[19], et est certifié triple disque de platine[20].

Les titres Casquette à l'envers, J'ai pas les loves, Wati by Night, et le tube Désolé remportent un immense succès auprès du grand public. Changement d'ambiance fait partie de la bande originale du film L'Agence tous risques. Ces morceaux sont mis sous forme de clips tout au long de l'année 2010. Sexion d'Assaut entame une nouvelle tournée dans toute la France, notamment en première partie du duo de rap le plus célèbre de l'hexagone, Suprême NTM, le au Parc des Princes. Le à Bercy, ils devaient faire la première partie du rappeur américain Jay-Z[21], mais en raison d'un manque de considération de la part de leurs homologues américains, ils décident de ne pas faire la première partie du concert[22]. Ils sont également le sujet de nombreuses parodies ou autres plaisanteries, comme dans le SAV des émissions d'Omar et Fred sur Canal +, Willaxxx, ou encore dans un clip de Kevin Razy et des autres membres de Sexion d'Homos[23]. Ils font partie des premiers artistes français à dépasser le million de fans (avec les Daft Punk et David Guetta) sur le site communautaire Facebook, en [réf. souhaitée].

L'Apogée (2011–2012)[modifier | modifier le code]

Le , le groupe sort une mixtape intitulée Les Chroniques du 75 Vol. 2. Le CD/DVD se vend à plus de 150 000 exemplaires[24]. L'intégralité des morceaux du projet bénéficie d'un clip sur le DVD, accompagné d'un documentaire exclusif sur le parcours du groupe.

Le , Sexion d'Assaut met en ligne un freestyle intitulé Welcome to the Wa. Dans cette nouvelle vidéo, ils annoncent que le premier extrait de L'Apogée se nommera Mets pas celle-là, qui sortira le sur le Facebook officiel de Sexion d'Assaut. Dans cette vidéo, Adams et Gims confirment également que l'album est complètement fini[25]. L'album est officiellement publié le . Le sort Welcome to the Wa Part II[25], et à la fin du freestyle, Black M annonce que le prochain extrait de L'Apogée s'appellera Disque d'or, sur le Facebook officiel du groupe, le vendredi . Le jeudi , en direct sur Skyrock, Sexion d'Assaut livre en exclusivité le troisième extrait de L'Apogée. Lors de Planète Rap, le groupe fait part de leur nouvel extrait Avant qu'elle parte, disant qu'il s'agit d'une musique différente des autres parce que celle-ci est sentimentale. Cette chanson est probablement un hommage à la mère de JR O Crom qui, selon les paroles, serait partie trop tôt.

L'Apogée est publié le . Le jour même de la sortie, il se vend à 10 000 exemplaires[réf. souhaitée]. L'album est certifié disque d'or la première semaine après avoir vendu 66 000 exemplaires[réf. souhaitée]. Deux semaines après la sortie, l'album est certifié disque de platine[réf. souhaitée]. Environ deux mois après sa sortie l'album est déclaré double disque de platine[réf. souhaitée]. Le , ils remplissent la salle de Bercy pour la première fois. Le CD/DVD de ce concert doit sortir le . Le deuxième Bercy de Sexion d'Assaut se déroula le . À la fin du concert, Maska annonce que la réédition de L'Apogée sera disponible dans les bacs à partir de . Le , l'album L'Apogée est certifié disque de diamant avec plus de 539 000 exemplaires vendus[26]. L'album est réédité le , en même temps que le DVD du concert de Bercy.

Consécration (2013–2020)[modifier | modifier le code]

Après l'immense succès de L'Apogée, Sexion d'Assaut remporte deux NRJ Music Awards le dans les catégories de « groupe/duo francophone de l'année » et de la « chanson francophone de l'année » pour Avant qu'elle parte[27],[28]. Deux jours plus tard sort la vidéo Welcome to the WA Part. 4 avec un documentaire retraçant les NRJ Music Awards de Sexion d'Assaut[29],[30].

Au début de 2013, des rumeurs circulent sur une éventuelle séparation de Sexion d'Assaut. À ces rumeurs, Black M répond : « Mais qui vous a dit "la Sexion se sépare" ? Maitre Gims sort le 20 mai Subliminal, moi fin d’année ! Lefa pause musical (vie personnel !) JR et Doomams vous prépare des surprises, Maska aussi toujours sous le nom du label WATIB selon les rumeurs[31]! » Le , le site web spécialisé Booska-P réalise un documentaire intitulé Wati cérémonie, ou Wati cérémonie des Oscars, sur le triomphe de Sexion d'Assaut aux NRJ Music Awards[32]. Dans la vidéo, Gims annonce dans C'Cauet que son album solo Subliminal sortira le et que cet album sera suivi de l'album solo de Black M prévu pour fin 2013, celui de Maska prévu pour courant 2014, un projet entre Doomams et JR O Crom prévu dans le courant 2014. En , JR O Chrome et Doomams participent à la bande originale du film La Cité rose, avec le titre Si j'avais su, en collaboration avec Jmi Sissoko et Exta ; est également sorti un livre qui retrace la vie de Gims et une bande dessinée. Le , le groupe se retrouve au Stade de France pour le concert Urban Peace 3 qui rassemble également IAM, Orelsan, Youssoupha, La Fouine, Psy 4 de la rime et Stromae. Gims se produit également en solo à cette occasion[33]. En , Maître Gims est une nouvelle fois nommé aux NRJ Music Awards, mais cette fois-ci en solo, dans la catégorie « meilleur artiste masculin ». Cependant, c'est Stromae qui remporte ce trophée.

Le Retour des Rois (depuis 2020)[modifier | modifier le code]

Après un ou plusieurs albums solos, le groupe souhaiterait revenir avec un nouvel album, intitulé Le Retour des Rois[34]. Cependant, en raison de différences d'agendas pour chacun des membres du groupe, la réalisation de l'album est sans cesse repoussée.

Les membres du groupe ne se sont pas séparés. Lorsqu'un membre du groupe sort un projet solo, tous les membres de Sexion d'Assaut l'aident dans son projet. De plus, dans différentes interviews les membres se disent prêts et motivés pour le projet[35].

Tandis que Gims souhaite conquérir le marché américain avec son troisième album (Ceinture Noire) sorti le [36], Black M est en tournée dans toute la France et sort la réédition de son album (Éternel Insatisfait) le , Barack Adama travaille sur son premier EP (Libertad) le , Lefa sort son deuxième album (Visionnaire) le , Maska sa nouvelle mixtape (Akhal-Téké) le et L.I.O Pétrodollars un retour sur son premier EP (Outre monde) le . JR O Crom et Doomams travaillent eux aussi sur leurs projets solo respectifs. Il devient donc actuellement compliqué de réunir tous les membres dans un même studio.

Le retour en studio des membres du groupe devait se faire en comme l'avait annoncé Dawala, le "boss" du label Wati-B[34]. Cependant, en , suite à un problème de droits d'auteurs Gims décide de quitter le Label Wati B ce qui par la même occasion assombrit la possibilité d'un retour du groupe, étant lui-même signé chez Wati B[37]avec ses collaborations du troisième album de la Sexion d'Assaut. Aucune information sur le groupe ne filtre jusqu'à une interview de Black M accordée à Mouv' (), lors de laquelle il révèle l'information suivante : « On va repartir en tournée, surement les Zéniths de toute la France comme d'habitude »[38]. C'est ensuite au tour de Gims, lors d'une interview pour le concert de la tolérance à Agadir en , de révéler plus d'informations sur le retour du groupe : « Mon troisième album s'intitule Ceinture noire, il sortira l'année prochaine. Et le retour de Sexion d'Assaut se fera juste après mon prochain album », « On en parle beaucoup entre nous. Après on ne communique pas encore dessus, parce qu'il y a beaucoup de plannings qui sont assez compliqués à articuler ensemble. Une fois qu'on sera vraiment prêts et qu'on saura où on va, ça ira tout droit. On n'a pas de date. Mais s’il y a un retour, on va pas attendre 2020. »[35]. Un retour qui devrait donc se faire avant fin 2020, mais surtout quelques mois après le prochain album de Gims[Passage à actualiser].

Le 30 décembre 2019, lors du Planète Rap de 4Keus, groupe signée chez Wati B, Dawala confirme le « retour des rois » pour fin 2020[39].

Le , lors d'un live Instagram avec Dadju, Gims lui répond qu'il confirme un nouvel album Le Retour des Rois pour cette année[40],[41],[42]. "Là on est dans les négo', de qui, ou, l'album va sortir, avec qui il sera distribué. Tu connais, les trucs un peu technique."

Le , le premier album de la Sexion d'Assaut : L'École des points vitaux fête ses 10 ans. Mardi , Sexion d'Assaut ouvre un compte Instagram officiel avec en bio "Le Retour des Rois..."[43],[44],[45]

Le dans cet enregistrement, Gims écoute plusieurs morceaux de l'album de la Sexion d'Assaut Le Retour des Rois en conduisant dans sa voiture[46].

Le 2 Mai 2020, lors d’un retour depuis en live en Instagram avec Sniper, Sefyu et Gradur[47]. Gims a officialisé son album 100% rap pour la rentrée 2020 au plus tard, et Le retour des rois pour fin 2020 voir début 2021.

Après la fin du confinement du 10 mai 2020, Gims annonce le retour de la Sexion d'Assaut avec un nouvel album Le Retour des Rois prévu pour l'automne 2020[48].

L.I.O. Pétrodollars ne sera pas sur Le Retour des Rois, en effet il a décidé d'arrêter le rap. Il aurait ouvert un restaurant dans Paris.

La Sexion d'Assaut fera son grand retour en concert à la U Arena en janvier 2021[49].

Sur Instagram, Black M enregistre le premier extrait du Retour des Rois[50], le prochain album du retour de la Sexion d'Assaut.

Ancien membres[modifier | modifier le code]

  • Balistik aka Balo (2002-2009)
  • R-Mak (2002-2008)
  • Anraye (2004-2007)
  • Makadam (2002-2008)
  • Desdes (2002-2006)
  • Scrib'R (2002-2004)
  • K.A.N.M.S (2002-2005)
  • Akeur (2002-2004)
  • Rod'R (2002-2004)
  • L.I.O. Pétrodollars (2002-2017)

Polémiques[modifier | modifier le code]

Homophobie[modifier | modifier le code]

En , lors d'un entretien officiel dans le magazine International Hip-Hop[51], Lefa (un membre du groupe) indique : « Pendant un temps, on a beaucoup attaqué les homosexuels parce qu'on est homophobes à cent pour cent et qu'on l'assume » ainsi que « pour nous, le fait d'être homosexuel est une déviance qui n'est pas tolérable » et que « l’homosexualité est loin de nos pratiques. On ne la comprend pas. On vient d'un milieu où il n'y en a pas ». Deux chansons du groupe contiennent les paroles suivantes[51] : « Je crois qu'il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique (dans la chanson On t'a humilié (2005) » ; « Lointaine est l'époque où les homos se maquaient en scred / […] / Toutes ces pratiques ne sont pas saines (dans la chanson Cessez le feu). »

À la suite de ces déclarations[51], Fun Radio et NRJ interdisent Sexion d'Assaut d’antenne et des appels à l’annulation de concerts sont lancés[52]. Le groupe diffuse alors un communiqué[51] déclarant que « Sexion d’assaut tient à s’excuser auprès de ceux qui en ont été blessés ou choqués ». L’association SOS Homophobie demande que Sexion d'assaut ne puisse pas participer aux MTV Europe Music awards, le à Madrid en affirmant que : « Sexion d'assaut n'est pas digne de représenter la France »[51]. Le , un accord est signé avec la fédération LGBT, prenant acte de la réalisation des engagements du groupe, et qui considère la polémique comme éteinte[53],[54]. Mise en cause par le groupe Sexion d’assaut, la journaliste qui avait rapporté les propos dans le magazine Hip Hop voit sa réputation professionnelle détruite et perd son activité[55]. Elle porte plainte fin 2010 pour diffamation et injure publique[55]. Barack Adama, de son vrai nom Adama Diallo est condamné le à verser des dommages-intérêts à la journaliste Nathalie Sorlin par la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris[55],[56].

Polémique indirecte sur le nom du groupe[modifier | modifier le code]

Lors du choix du nom, les protagonistes semblaient ignorer totalement l'existence historique de la Section d'Assaut (SA ; Sturmabteilung en allemand), branche paramilitaire du parti nazi, donc le nom du groupe n'y fait pas référence, les membres précisant par ailleurs que « les sections d’assaut existent dans toutes les armées »[57].

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Album/concours Prix/récompense Date de la remise du prix
Le Grand prix Sacem 2012, chanson de l'année 2012 Prix Rolf Marbot de la chanson de l'année pour Avant qu'elle parte.
NRJ Music Awards, groupe-duo francophone de l'année 2012 Vainqueurs
NRJ Music Awards, chanson francophone de l'année 2012 Vainqueurs avec Avant qu'elle parte
Trace Urban Music Awards, Meilleure chanson Vainqueurs avec Wati house devant Youssoupha et Ayna On se connait, Tal Le sens de la vie et Orelsan La terre est ronde
Trace Urban Music Awards, Meilleure prestation live Vainqueurs devant Orelsan, Youssoupha et Disiz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lefa - Reste branché (Clip officiel) ft. Sexion d'Assaut », sur YouTube, (consulté le 27 juin 2016)
  2. « Gims invite la Sexion d'Assaut sur scène au Stade de France [Vidéo] », sur RAPRNB, (consulté le 28 septembre 2019)
  3. « Gims a reformé Sexion d'Assaut lors de son concert au Stade de France », sur BFM TV, (consulté le 29 septembre 2019)
  4. « Maitre Gims reforme la Sexion d’Assaut au Stade de France ! (VIDÉOS) », sur Ma chaîne étudiante, (consulté le 29 septembre 2019)
  5. « Gims reforme la Sexion d'Assaut et se produit avec Kendji Girac, Orelsan et bien d'autres au Stade de France (VIDÉOS) », sur Télé Loisirs, (consulté le 29 septembre 2019)
  6. « Gims reforme le groupe Sexion d’Assaut sur la scène du Stade de France (vidéo) », sur Swigg, (consulté le 30 septembre 2019)
  7. « Sexion d’Assaut :"on est dans nos projets solo" confie Black M », sur Non Stop People, (consulté le 29 mai 2016).
  8. « Sexion d'assaut en embuscade rue des Martyrs », sur Le Monde, (consulté le 29 mai 2016).
  9. « Les 12 travaux de la Sexion d'Assaut ! », sur Booska-P, (consulté le 29 mai 2016).
  10. a et b (en) Jason Birchmeier, « Sexion d'Assaut - Biography », sur AllMusic (consulté le 28 mai 2016).
  11. « Homophobie - Le dérapage de Sexion d’Assaut va-t-il tuer le groupe ? », (consulté le 14 mai 2016).
  12. « Écrasement de tête de Sexion d'Assaut », Booska-P, (consulté le 25 février 2011).
  13. « Documentaire Wati Buzz de Sexion d'Assaut », Booska-P, (consulté le 25 février 2011).
  14. « Sexion d'Assaut : L'École des points vitaux pour courant 2010 ! », sur rapadonf.fr, (consulté le 28 mai 2016).
  15. (en) Jason Birchmeier, « Sexion d'Assaut - L' École des Points Vitaux - Overview », sur AllMusic (consulté le 29 mai 2016).
  16. « Sexion d'Assaut – L'école des points vitaux en Belgique ! », sur urbansoul.be/, (consulté le 29 mai 2016).
  17. [vidéo] “Si on doit virer quelqu’un, c’est le Blanc” sur Dailymotion
  18. Alexis Quilichini, « Sexion d'Assaut pour L'agence tous risques : le clip ! », (consulté le 25 février 2011).
  19. « Maître Gims (Sexion d'Assaut) :"On fait une pause avec le groupe jusqu'en 2015" », sur MetroNews, (consulté le 29 mai 2016).
  20. Certifications du SNEP
  21. « Sexion d'assaut : ils font la première partie de Jay-Z le 6 juin ! », fan2, (consulté le 25 février 2011).
  22. « Sexion d’Assaut boycotte Jay-Z ! », Teemix, (consulté le 25 février 2011).
  23. [vidéo] Sexion D'homo - Désolé sur Dailymotion
  24. « Découvrez le nouveau clip de Sexion D'Assaut : Avant qu'elle parte », sur Charts in France, (consulté le 25 février 2012).
  25. a et b « Welcome to the Wa, nouvelle bande-annonce ! », sur Booska-P, (consulté le 29 mai 2016).
  26. « Sexion D'Assaut : L'Apogée 3e album le plus vendu en France », sur 13or-du-hiphop, (consulté le 29 mai 2016).
  27. « Sexion d'Assaut triomphe aux NRJ Music Awards : les rappeurs ont appris de leurs erreurs », sur Nouvel Obs, (consulté le 29 mai 2016).
  28. « PSY et Sexion d'Assaut dominent les NRJ Music Awards », sur Le Figaro, (consulté le 29 mai 2016).
  29. « Sexion d'Assaut - Welcome to the WA Part. 4 : La Consécration », sur 13or-du-hiphop, (consulté le 29 mai 2016).
  30. « Pour la Sexion D’Assaut, c’est la consécration ! », sur Rapimpact (consulté le 29 mai 2016).
  31. « Black M met fin à toutes les rumeurs ! », sur RapGhetto, (consulté le 29 mai 2016).
  32. « Sexion d'Assaut, Shin Sekai, Ca bouge chez Wati-b ! », sur Booska-P, (consulté le 29 mai 2016).
  33. « Stromae et Rohff rejoignent Urban Peace 3 », France 24, (consulté le 12 septembre 2013).
  34. a et b « Sexion d'Assaut de retour en mars 2017 ! », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2017)
  35. a et b Booska-p.com, « Lefa : « La Sexion commence à tous nous manquer... » », (consulté le 9 novembre 2017)
  36. « Maître Gims se tourne vers les États-Unis ! », sur booska-p.com,
  37. Generations, « Maitre Gims en procès contre Dawala ! », Generations,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2017)
  38. « L'apprenti : Willaxxx et Yasmine partent à la rencontre de Black M et Tonio Life [vidéo] », mouv',‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2017)
  39. Justin Noto, « C’est donc officiel : “Le retour des rois” sortira en 2020 », sur intrld.com, (consulté en juin 2020)
  40. « GIMS CONFIRME UN NOUVEL ALBUM DE LA SEXION D'ASSAUT [VIDEO] », sur Booska-P, (consulté le 27 mars 2020)
  41. « Sexion D'Assaut : Gims comfirme que le retour des rois aura bien lieu [Vidéo] », sur 13 Or du Hip Hop, (consulté le 27 mars 2020)
  42. « Gims confirme (vraiment) le retour de la Sexion d'Assaut », sur Mouv', (consulté le 27 mars 2020)
  43. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://www.mouv.fr/musique/rap-fr/la-sexion-d-assaut-s-apprete-faire-son-grand-retour-359227, sur www.instagram.com (consulté le 2 avril 2020)
  44. « La Sexion D'Assaut s'apprête à faire son grand retour », sur Mouv (consulté le 2 avril 2020)
  45. « Sexion d’assaut est de retour ! », sur NRJ, (consulté le 3 avril 2020)
  46. « Gims lâche un extrait inédit d’un feat avec Lefa, est-ce un morceau de la Sexion d’Assaut ? (Vidéo) », sur Rapunchline, (consulté le 30 mars 2020)
  47. « 2020, l'année des come-backs ? », sur Mouv', (consulté le 26 avril 2020)
  48. « Gims va sortir un nouvel album rap à la fin du confinement », sur Chartsinfrance.net, (consulté le 3 mai 2020)
  49. « Sexion d'Assaut : un concert à la U Arena en janvier 2021 ! », sur Booska-P, (consulté le 15 septembre 2020)
  50. « Black M dévoile un extrait inédit de la Sexion d'Assaut [Vidéo] », sur RAPRNB, (consulté le 3 novembre 2020)
  51. a b c d et e « Sexion d'assaut : le prix de l'homophobie », sur Libération.fr, (consulté le 16 mai 2016)
  52. Le Monde, Homophobie : un élu demande l'annulation du concert de Sexion d'assaut à Paris, 4 octobre 2010.
  53. « Sexion d'Assaut définitivement contre l'homophobie », sur L'Express, (consulté le 16 mai 2016)
  54. « Sexion d’Assaut pardonné pour ses propos homophobes »
  55. a b et c « Sexion d'assaut, rap bisounours ou homophobe ? », sur L'Obs, (consulté le 16 mai 2016)
  56. Julien Massillon, « Un rappeur de Sexion d’Assaut condamné pour diffamation », YAGG, (consulté le 27 avril 2013)
  57. Pauline Delassus, « Sexion d’assaut, les doux agneaux du rap », sur parismatch.com, Paris Match, (consulté le 13 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]