Wati B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (février 2017).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

La forme de cet article ou de cette section n'est pas encyclopédique et ressemble trop à un catalogue de vente, un dépliant publicitaire ou une offre commerciale (février 2017).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (février 2017).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Cet article ne cite aucune source et peut contenir des informations erronées (depuis février 2017). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique (février 2017).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Wati-B
logo de Wati-B

Logo Wati B

Création

1999

(label) ; 2004 (mode)
Fondateurs Badiri « Dawala » Diakité
Personnages clés Sexion d'Assaut, Dry, Maitre Gims, Black M, Lefa, The Shin Sekaï
Forme juridique SAS
Slogan La différence, c'est ton style
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Activité Mode ; Musique ; Associatif ; Sport
Société mère Sony Music Entertainment
Site web wati-b.com

Wati-B est une marque de vêtements Sportswear Lifestyle fondée par Badiri « Dawala » Diakité en 2004 à destination du grand public. Wati-B est à l'origine un label indépendant de musique (le WA) créé en 1999.

Fondation[modifier | modifier le code]

Ce label, créé en 1999 par Dawala[1], est dirigé par lui-même. Wati B vient du mot bambara waatibé qui signifie « sans limite »[2]. Forte de son succès, l’entreprise s’est diversifiée dans différents domaines d'activité, notamment le textile.

Marque[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Dawala, le fondateur du WATI B, a créé sa propre marque de vêtement de prêt à porter.

La marque fût associée à l’émergence du groupe Sexion d’Assaut, premier ambassadeur. Après avoir vendu plus d’un million d’albums en moins de deux ans, la réussite du groupe a donné une visibilité importante à la marque WATI B[réf. nécessaire]. Dorénavant, l’entreprise souhaite capitaliser sur cette image en créant une marque forte, déconnectée de son environnement musical[passage publicitaire].

Pour ce faire, elle décide de s’orienter vers le sponsoring sportif et renoue en même temps avec la passion de son fondateur[non neutre]. Dawala, jeune Franco-Malien a toujours baigné dans le Football, il y a évolué en National. La marque sponsorise plusieurs clubs de football en Ligue 1 : SM Caen et MHSC Club (Montpellier)[réf. souhaitée]

Les produits de la marque WATI B sont commercialisés sur wati-boutique.com, la boutique en ligne officielle. La marque dispose également de boutiques physiques, appelés WATIBOUTIQUES. Le 6 février 2011 ouvre la première boutique, située dans le quartier des Halles à Paris[3]. Une deuxième boutique a ouvert fin 2013 à Marseille dans le 2e arrondissement. Le 5 novembre 2014, ouvre une 3e Wati-boutique à Lyon. Une quatrième boutique ouvre à Strasbourg le 9 octobre 2015.

L'équipe de stylistes travaille à la conception de collections vestimentaires inédites et raffinées pour proposer des produits plus complets et de meilleur qualité. Les derniers produits papeterie et bagagerie sont réalisés en partenariat avec le groupe Clairefontaine.[réf. nécessaire]

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Présent aussi dans le monde du sport, Wati B sponsorise aujourd'hui des clubs de football tels que le Montpellier Hérault Sport Club, le Stade Malherbe de Caen, GS Consolat Marseille & Tours FC également le club de basket le JSF Nanterre ainsi que la Ligue Nationale de Basket (LNB).[réf. nécessaire]

Label[modifier | modifier le code]

Wati-B
Filiale Jive Epic
Fondation 1999
Fondateur Dawala
Maison de disques Sony Music France
Genre Rap, R&B, Urban
Pays d'origine Drapeau de la France France

Au départ, le label était indépendant et vendait les compilations PSG ("Pur Son Ghetto") "sous le manteau". Entre 2001 et 2005, Dawala était le producteur de Intouchable et sortait tous les projets sous Wati B. Alors que Demon One quitta le label, Dry continua avec Dawala. Par la suite, Dawala rencontre la Sexion d'Assaut. En 2008 le label signa chez Because Music et Dry en fut signé en licence chez Wagram[pas clair]. Le premier album de la Sexion L'École des point vitaux sorti chez Wati B/Sony Music tourne en rotation sur toutes les radios en France avec les morceaux Casquette à l’envers, Désolé ou encore Wati by Night qui font connaître au grand public le groupe ainsi que son label Wati-B, auquel il reste très attaché. Par la suite le label signe de nouveaux artistes comme Jarod & L'Institut, H-Magnum, Charly Bell, The Shin Sékai...

En 2011, DJ Abdel fait appel à Maître Gims et Black M sur le titre Pas de nouvelle, bonne nouvelle, mais également au Wati-B, nommé pour l'occasion Wati Funk (JR O Crom, Maitre Gims et Dry), sur le titre Donnez nous de la funk. Ces deux featurings figurent sur la mixtape Evolution 2011.

En septembre 2012, Black M, Dadju et Dry collaborent sur le tube intitulé WatiBigali avec Big Ali.

En 2013 et en 2014 ont vu le jour Les Chroniques du Wati Boss Vol. 1 & 2; des compilations de titres sur lequels les artistes du label collaborent ensemble.

Sur le premier volume de la compilation, les artistes de la Sexion d'Assaut sont fortement représentés, ainsi que le style musical hip-hop, tandis que sur le deuxième disque de la série, le label laisse la place à des artistes moins connus du public; les titres y ont plûtot orientés vers la pop urbaine.

WATI B[modifier | modifier le code]

Artistes[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Sexion d'Assaut : collectif de rappeurs parisiens ayant un large public aussi bien en Europe qu'en Afrique francophone
    • Maître Gims, rappeur/chanteur, compositeur, dessinateur et styliste connu mondialement pour son Look aux lunettes fantastique.
    • Black M, une des têtes du rap français, égalemenr largement connu du public, comptant à son actif deux albums solo et plusieurs tournées
    • Lefa, rappeur très apprécié de l'ancien public de la Sexion au style musical trés large ayant fait son grand retour en 2016 avec son premier albums en solo intitulé "Monsieur Fall", suivi de sa mixtape "#TMCP", largement diffusée
    • Barack Adama, rappeur, la sortie de son projet solo "La Propagande" est prévu pour 2017
    • Maska, rappeur, compte un projet à son actif: Espace-Temps (2014)
    • JR O Crom & Doomams, opérant le plus souvent en duo, leur premier projet "Vendetta"(étant également le nom du duo) a paru en 2016
    • L.I.O. Pétrodollars, rappeur, membre joker du groupe
  • DJ Hcue (DJ de longue de la Sexion d'Assaut et du Wati B)
  • Dry, rappeur aujourd'hui en solo, comptant quatre albums à son actif, ainsi que de nombreuses collaborations avec des têtes de la scène du rap parisienne
  • The Shin Sekai : duo au style musical très large comptant deux EPs et un album studio à son actif
    • Dadju, chanteur/rappeur
    • Abou Tall, rappeur/chanteur
  • Red Cross : groupe de rap belge comptant un projet à son actif
    • YB, rappeur
    • Geezy, rappeur, frère de Weston
    • Weston, rappeur/chanteur
  • Dr. Bériz (ex-membre de L'Institut), rappeur/chanteur, comptant un album solo à son actif
  • Abou Debeing (ex-membre de L'Institut), rappeur/chanteur
  • John K (ex-membre de L'Institut), rappeur
  • Lynda (Sherazade) : chanteuse pop et R&B
  • Biwai : jeune rappeur d'Orléans
  • Estelle B : gagnante des Trace Music Star, nouvelle membre du label
  • Ayane & Bella : DJettes
  • Assyliah : Auteure
  • Lapiosh: chanteur du République du Congo
  • Ferré Gola: chanteur star de la RD Congo

Management[modifier | modifier le code]

  • Mohamed Diaby et Rafo Hasoyan : boxeurs
  • Kelly Vedovelli : mannequin, a joué le rôle de "Bella" dans le clip de la chanson de Maître Gims portant le même nom.
  • Wati Doums : Athlète, Bodyguard
  • TN Crew (groupe de danseur) (Tony, Noella, Mélissa, Anis & Rida)
  • Two Dance Crew (Shaïna, Dipa, Lorette, Matthieu & Mohamed)

Anciens artistes[modifier | modifier le code]

  • Le Rezo
  • Demon One
  • L'Institut, groupe ayant publié le projet "Équipe de Nuit" 2013, ses membres sont représentés également sur diverses collaborations au sein du label, dont sur les deux compilations "Les Chroniques du Wati Boss"
    • en Insolent (actuellement signé chez MMC)
    • Le H de Guerre
    • Dadif (a arrêté la musique)
    • L.A.S. (a arrêté la musique)

Listes des projets sortis sous le label WA[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Albums[modifier | modifier le code]

Street Albums[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Maxis[modifier | modifier le code]

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses notables[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La volonté promotionnelle affiché par cet article - qui, comme il le dit, vise en fait à promouvoir « une marque forte, déconnectée de son environnement musical » - fait de cette section un pur passage promotionnel, en convoquant à l'appui de la notoriété du label de vêtement, non pas celle du label musical, mais celles des différents musiciens qui ont travaillé à un moment ou à un autre avec ce label.
Et ceci sans la moindre source reliant Wati B aux succès mentionnés ici.
Par cette assimilation non sourcée et non justifiée, cette section de l'article apparait comme un un travail inédit ou des déclarations non vérifiées
(février 2017).

Vous pouvez aider en ajoutant des références. Voir la page de discussion pour plus de détails.

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Artiste Album / concours Prix/récompense Date de la remise du prix
Sexion d'Assaut L'Apogée Disque de diamant Diamant puis Disque d'or Or Octobre 2012
Sexion d'Assaut L'école des points vitaux Disque de platine 4 × Platine Été 2012
Sexion d'Assaut En attendant L'Apogée : les Chroniques du 75 Disque de platine Platine Été 2011
Sexion d'Assaut NRJ Music Awards 2013, groupe/duo francophone de l'année Vainqueurs devant BB Brunes, 1789 les amants de la Bastille et Kenza Farah feat. Soprano (rappeur) 26 janvier 2013
Sexion d'Assaut NRJ Music Awards 2013, chanson francophone de l'année Vainqueurs devant Shy'm, Tal, Jenifer, Keen'v et 1789 les amants de la Bastille avec le titre Avant qu'elle parte 26 janvier 2013
Sexion d'Assaut Trace Urban Music Awards 2013, meilleur chanson Vainqueurs devant Orelsan, Tal & Youssoupha feat. Ayna avec le titre Wati House 14 mai 2013
Sexion d'Assaut Trace Urban Music Awards 2013, meilleure performance live Vainqueurs devant Orelsan, Youssoupha & Disiz 14 mai 2013
Black M Trace Urban Music Awards 2014, meilleur clip, Sur ma route Vainqueurs devant Or Noir de Kaaris, Ils nous connaissent pas de Soprano et Venus de Joke 22 octobre 2014
The Shin Sekaï Trace Urban Music Awards 2014, meilleur groupe / meilleure collaboration Vainqueurs devant DJ Hamida feat. Rim'K, Kayna Samet & Lartiste, Maska feat. Maitre Gims & Magic System 22 octobre 2014
Black M NRJ Music Awards 2014, clip de l'année Mme Pavoshko Vainqueurs devant Dark Horse de Katy Perry, la fête de Stromae et Happy de Pharrel Williams 13 décembre 2014
Maître Gims Les Victoires de la Musique 2016, chanson originale de l'année Sapés comme jamais Vainqueur devant De l'amour de Johnny Hallyday, Avenir de Louane & On verra de Nekfeu 12 février 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]