Sencenac-Puy-de-Fourches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sencenac-Puy-de-Fourches
La mairie de Sencenac-Puy-de Fourches.
La mairie de Sencenac-Puy-de Fourches.
Blason de Sencenac-Puy-de-Fourches
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Nontron
Canton Brantôme
Intercommunalité Communauté de communes Dronne et Belle
Maire
Mandat
Guy Duverneuil
2014-2020
Code postal 24310
Code commune 24530
Démographie
Population
municipale
234 hab. (2014)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 28″ nord, 0° 39′ 38″ est
Altitude Min. 128 m
Max. 234 m
Superficie 10,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de la Dordogne
City locator 14.svg
Sencenac-Puy-de-Fourches

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Sencenac-Puy-de-Fourches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sencenac-Puy-de-Fourches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sencenac-Puy-de-Fourches

Sencenac-Puy-de-Fourches est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

La commune de Sencenac-Puy-de-Fourche est incluse dans l'aire urbaine de Périgueux[1].

Le village de Puy-de-Fourches, où est implantée la mairie de Sencenac-Puy-de-Fourches, surplombe la route départementale 939 (l'ancienne route nationale 139) qui relie Périgueux à Brantôme, Angoulême et La Rochelle.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sencenac-Puy-de-Fourches
Valeuil Brantôme en Périgord
Sencenac-Puy-de-Fourches Eyvirat
Biras Château-l'Évêque Agonac

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom de Cencenac e Puei de Forchas[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Issues des anciennes paroisses Notre Dame de Puy de Fourches et Saint Symphorien de Sencenac, les communes de Puy-de-Fourches et de Sencenac fusionnent en 1829 sous le nom de Sencenac-Puy-de-Fourches.

Auparavant, Sencenac fut successivement identifié sous les noms de Cenzenac au XIIe siècle, Saint Senat au XVIIe siècle, Seinsenac en 1732, Sensenac sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, Saint Cenac (en 1793) puis Sincenac (en 1801).

De son côté, la graphie Puy-de-Fourches n'est officialisée qu'en 1801. On trouve les mentions précédentes Podium Furcarium en 1392, Puy de Forchas en 1460, Puy des Fourches sur la carte de Cassini et Puy de Fourche en 1793.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

La commune de Sencenac (appelée dans un premier temps « Saint Cenac » puis « Sincenac ») a été rattachée, dès 1790, au canton d'Agonat qui dépendait du district de Perigueux. Les districts sont supprimés en 1795 et le canton d'Agonat en 1801. La commune est alors rattachée au canton de Brantôme dépendant de l'arrondissement de Périgueux[3].

en 1829, elle fusionne avec Puy-de-Fourches prenant le nom de Sencenac-Puy-de-Fourches.

En 2017, Sencenac-Puy-de-Fourches est rattachée à l'arrondissement de Nontron[4],[5].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Le , la commune adhère à la communauté de communes du Brantômois. Celle-ci disparait le , remplacée au par une nouvelle intercommunalité élargie, la communauté de communes Dronne et Belle.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
(1839 ou avant) 1842 André Faucher   Propriétaire
1842 octobre 1843 Jean Chaumel du Planchat   Administrateur provisoire
Maire de Biras
octobre 1843  ? Antoine Bourgeix    
juillet 1852  ? Mathieu (dit Bonhomme) Dupuy[Note 1]    
août 1862 août 1865 Sicaire Dupuy des Essarts    
août 1865 1870 Laurent Lassaigne   Propriétaire
1870 1871 Sicaire Dupuy    
1871 mars 1874 Guillaume Brachet    
mars 1874 octobre 1876 Sicaire Dupuy    
octobre 1876 1883 Laurent Lassaigne[Note 1]    
1883 mai 1884 Étienne Bourgeix   Adjoint faisant fonctions de maire
mai 1884 1889 François Gibaud[Note 1]    
1889 mai 1889  ?   Adjoint faisant fonctions de maire
mai 1889 août 1894 Jean Bourgeix[Note 2]   Propriétaire
août 1894 1900 Guillaume Dupuy    
1900 mars 1904 François Brachet[Note 1]    
mai 1904  ? Jean (ou Jeandouny) Bourgeix    
mai 1912 décembre 1919 Antoine Brachet    
décembre 1919 1925 Adrien Mazière    
mai 1925 mai 1929 Jean Brachet    
mai 1929 mai 1935 Arnaud Testud    
mai 1935 septembre 1937 Jean Adrien Amblard[Note 1]    
octobre 1937 novembre 1944 Antoine Bourland    
novembre 1944 juillet 1967 Édouard Bardy    
juillet 1967 août 2000 Michel Amblard[Note 1]    
septembre 2000 (réélu en mars 2014) en cours Guy Duverneuil SE Gérant de société retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1829, les communes de Puy-de-Fourches et de Sencenac étaient indépendantes.

Démographie de Puy-de-Fourches[modifier | modifier le code]

Article connexe : Puy-de-Fourches.

Démographie de Sencenac, puis de Sencenac-Puy-de-Fourches[modifier | modifier le code]

En 1829, Puy-de-Fourches fusionne avec Sencenac qui devient Sencenac-Puy-de-Fourches.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués depuis 1800 à Sencenac puis à Sencenac-Puy-de-Fourches. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2005, 2010, 2015, etc. pour Sencenac-Puy-de-Fourches[6]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales. En 2014, Sencenac-Puy-de-Fourches comptait 234 habitants.

           Évolution de la population de Sencenac, puis de Sencenac-Puy-de-Fourches  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
182 175 161 499 506 471 494 493 495
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
455 446 441 463 435 414 432 381 362
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
388 411 330 331 313 294 287 265 207
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014 -
221 191 176 180 193 196 230 234 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique de Sencenac, puis de Sencenac-Puy-de-Fourches

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2012[8], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 120 personnes, soit 50,4 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (six) a diminué par rapport à 2007 (douze) et le taux de chômage de cette population active s'établit à 5,2 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013, la commune compte dix-neuf établissements[9], dont huit au niveau des commerces, transports ou services, cinq dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, quatre dans la construction, et deux relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

  • Une colonne romaine située en bordure du parvis de l'église de Sencenac, datée du IIIe siècle, classée monument historique.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • L'église romane Saint-Symphorien de Sencenac, XIIe et XIIIe siècles.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
  • L'église Notre-Dame de Puy-de-Fourches, XIXe siècle.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

L'ancien ministre néerlandais de l'agriculture (de 2002 à 2007), Cees Veerman, est le propriétaire de deux fermes à Sencenac-Puy-de-Fourches: La Borie Fricart et La Charmie.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sencenac-Puy-de-Fourches Blason Parti : au 1er un bouquet de six épis de blé tigés et feuillés, soutenus de deux noix, au 2e coupé au I une croisette pattée, au II deux vaches paissantes, l'une au-dessus de l'autre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Décédé en fonctions.
  2. Démissionnaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Insee, zonage en aires urbaines 2010 de Périgueux », Insee (consulté le 13 avril 2012)
  2. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 15 avril 2014.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. [PDF] « Arrêté portant modification des limites territoriales des arrondissements de Bergerac, Nontron, Périgueux et Sarlat-la-Canéda du département de la Dordogne », Préfecture de la Dordogne, 30 décembre 2016.
  5. [PDF] Anciens et nouveaux arrondissements au 1er janvier 2017, Préfecture de la Dordogne, 4 janvier 2017.
  6. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 15 avril 2014)
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Chiffres-clés - Emploi - Population active - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 11 octobre 2015.
  9. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 11 octobre 2015).
  10. Chiffres clés - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 11 octobre 2015.