Repaire noble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un repaire noble désigne sous l'Ancien Régime, en Périgord, un château, un manoir ou une maison fortifiée[1]

Ce terme de repaire noble remplace progressivement celui "d'hôtel noble" qui reste utilisé jusqu'à la fin du XVIe siècle.
Le repaire noble est le plus souvent la résidence de la noblesse, mais bon nombre de ces repaires nobles sont également habités par des "bourgeois vivant noblement", c'est-à-dire de leurs revenus, sans exercer d'activité.

L'achat des droits seigneuriaux dus sur une propriété permettait d'en faire un repaire noble[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des châteaux du Périgord, de Guy Penaud, Éditions Sud-Ouest, Bordeaux, 1996 (ISBN 287901221X)
  2. "le Périgord des nobles bourgeois du XVIII° siècle" de Gontran du Mas des Bourboux aux éditions Pilote 24 (édition de 2003)