Saison 4 de X-Files : Aux frontières du réel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 4 de
X-Files : Aux frontières du réel
Logo original de la série

Logo original de la série

Série X-Files
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale
Nb. d'épisodes 24

Chronologie

Liste des épisodes

Cet article présente le guide des épisodes de la quatrième saison de la série télévisée américaine X-Files : Aux frontières du réel.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • La saison 4 aborde davantage l'histoire des personnages et les sentiments qu'ils peuvent ressentir au fur et à mesure de leurs aventures. Mulder est, plus que jamais, obnubilé par sa quête sans fin de preuves de l'existence d'extra-terrestres et de leur implication dans l'enlèvement de sa sœur Samantha. Il croit un tueur en série responsable de sa mort mais échoue à le prouver (Cœurs de tissu) ; il essaie, par hypnose régressive, de rassembler des éléments permettant de neutraliser un gourou préparant un suicide collectif (Le Pré où je suis mort). Dans Crime de mémoire, il se soumet à un traitement médical destiné à accéder à des souvenirs enfouis ou refoulés. Néanmoins, le caractère expérimental du procédé ainsi que l'emploi de substances psychotropes et de kétamine ne permet pas de confirmer, comme Mulder l'a rêvé, que l'homme à la cigarette a contraint son père à choisir entre lui et Samantha dans le cadre du « projet ». Profondément attristé par l'échec de ses tentatives de mettre au jour la vérité, il est porté disparu à la fin de la saison (Le Baiser de Judas).
  • Le moral de sa coéquipière Dana Scully est également de plus en plus affaibli au fur et à mesure des épisodes. Cet état de fait est accentué par son enlèvement (Les Hurleurs) et la tentative de meurtre dont elle est victime, où elle apprend de la bouche de son agresseur qu'elle est atteinte d'un cancer (Régénérations). Ce cancer, dû à des traitements expérimentaux qui l'ont rendue stérile au même titre que les autres femmes victimes d'enlèvements, s'est déclenché lorsque Scully a procédé à l'extraction de la mystérieuse puce électronique implantée au bas de son cou (Journal de mort). Elle profite des vacances de l'agent Mulder pour faire le point sur sa vie qu'elle estime « figée » et se fait tatouer au bas du dos un signe Ouroboros (Plus jamais). Fréquemment atteinte de saignements de nez et désespérée de ne pouvoir venger la mort de l'agent Pendrell (Tempus Fugit), elle s'absente de temps à autre des enquêtes (Nid d'abeilles) et sent sa foi en elle s'étioler (Amour fou, Le baiser de Judas). La saison s'achève sur une dégradation, considérée par la médecine traditionnelle comme irréversible, de son état de santé.
  • L'épisode reconstituant la biographie du Fumeur (L'Homme à la Cigarette) donne un nouvel éclairage à l'affaire ayant entouré l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, en suggérant que l'armée américaine avait commandité le meurtre, en représailles à la gestion calamiteuse du blocus de la baie des Cochons, en 1962. Alors officier, l'homme à la cigarette se voit confier la mission de tuer le président lors de son passage à Dallas, et parvient à faire accuser Lee Harvey Oswald à sa place. Tuant Martin Luther King à Memphis en 1968, l'Homme à la Cigarette semble être l'instigateur plus ou moins direct de multiples scandales ayant marqué l'histoire de la société américaine depuis lors. Cet épisode, montrant l'Homme à la Cigarette sous les traits d'un homme moins dangereux que ne semble le penser Fox Mulder, se démarque par l'emploi du noir et blanc, l'insertion de discours de Martin Luther King et de photographies officielles, la réutilisation d'extraits du pilote de la série (Nous ne sommes pas seuls), l'apparition à ses côtés de Gorge Profonde ainsi qu'un pastiche de la réplique prononcée par Forrest Gump pour qui « la vie est comme une boîte de chocolats ».
  • La saison 4 met Mulder et Scully sur la piste d'individus atteints de particularités physiques singulières, voire monstrueuses (La meute, El Chupacabra, Régénérations). Toutefois, certaines libertés sont prises avec le ton habituellement sérieux de la série : dans La Queue du Diable, l'identité de Mulder est usurpée par un individu se qualifiant lui-même de « loser » et tentant de séduire l'agent Scully. Il est ailleurs montré l'attrait de Fox Mulder pour le baseball (La meute) et Elvis Presley (Plus jamais), ou encore la réutilisation par un orchestre militaire du gimmick sonore annonçant une production de la 20th Century Fox (L'homme invisible).
  • L'épisode Tout ne doit pas mourir dévoile d'autres propriétés des extra-terrestres : capables de polymorphie, ils peuvent également guérir par apposition des mains. C'est ainsi que la mère de Mulder, Teena, laissée dans un état critique à la fin de la saison 3, recouvrera rapidement ses facultés. L'existence d'un conflit larvé opposant deux races extra-terrestres se fait davantage palpable ; la mystérieuse organisation semble prendre une part active à ce conflit, en se rangeant supposément aux côtés de la race à laquelle le Chasseur de Primes appartient. L'autre race, à laquelle appartient Jérémiah Smith ainsi que les mystérieux clones créés par insémination artificielle à partir d'ovules prélevés sur des femmes se croyant enlevées par des extra-terrestres (Journal de mort), notamment Dana Scully, semble avoir des intentions pacifiques envers la race humaine. Leurs représentants se montrent des aides efficaces pour Mulder et Scully.
  • Mulder croit retrouver sa sœur Samantha sous la forme d'une jeune enfant apparemment clonée et œuvrant dans une installation apicole que l'Organisation des Nations Unies présente comme une simple plantation de ginseng. Dana Scully, aidée par l'agent Pendrell, met au jour une base de données qui, prétendant dépendre du programme d'éradication de la variole, a recensé le patrimoine génétique des américains vaccinés depuis cinquante ans. Des essaims d'abeilles, porteuses d'une souche particulièrement violente du virus, sont également envoyées en Caroline du Sud par le Consortium en vue d'effectuer un essai d'attaque bactériologique de grande amplitude (Nid d'abeilles).
  • Des expériences d'inoculation de la mystérieuse huile noire se poursuivent aux États-Unis et en Russie (Tunguska) ; le Consortium est opposé aux Russes et à leur supposé leader, Alex Krycek. Ce dernier perdra sa main gauche en représailles, confondu par ses anciennes victimes.
  • Le double épisode Tempus Fugit voit le retour de Max Fenig (L'Ange Déchu, saison 1), essayant de réunir pour Mulder des preuves de l'existence des extra-terrestres et du complot intergouvernemental destiné à couvrir leurs actions. Il est tué à la suite d'une tentative d'enlèvement qui échouera lors d'un abordage en plein ciel par un avion militaire.
  • Enfin, deux nouveaux informateurs tentent, au gré de leurs intérêts propres et de leur position dans le complot fomenté par le Consortium, d'appuyer les recherches des deux agents du FBI :
  • Marita Covarrubias (personnage qui marque l'arrivée de Laurie Holden dans la série), assistante du Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations unies, dont X révèle l'identité avant de mourir (Tout ne doit pas mourir). D'abord réticente à divulguer des informations à Mulder, elle accepte de coopérer avec lui au fil des épisodes, même si elle demeure un personnage très mystérieux, dont les motivations ne sont pas clairement indiquées.
  • Michael Kritschgau, fonctionnaire au Département de la Défense et impliqué dans certaines manœuvres d'intoxication du peuple américain et de dissimulation de preuves étayant la thèse de l'agent Mulder (Le baiser de Judas).

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Tout ne doit pas mourir[modifier | modifier le code]

Titre original
Herrenvolk (trad. litt. : « Race supérieure »)
Numéro de production
74 (4-01)
Première diffusion
Réalisation
R.W. Goodwin
Scénario
Chris Carter
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 21,11 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Après avoir retrouvé Jeremiah Smith et avoir été poursuivi par un mercenaire extraterrestre afin de l'éliminer, Mulder découvre le lieu où se trouvent les clones de sa sœur Samantha, nés des expériences qu'elle a subies. Ce dernier tente par tous les moyens de sauver également sa mère, menacée de mort tandis que Scully se consacre à l'analyse des données récupérées des fichiers informatique de Smith. Mulder trouve un nouvel informateur en la personne de Marita Covarrubias.
Commentaires
  • Le tagline change ; « Everything Dies » (tout doit mourir).
  • Mulder n'a pas sa voix habituelle, le doubleur Georges Caudron ayant été indisponible pour cet épisode.

Épisode 2 : La Meute[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Meute (X-Files).
Titre original
Home (trad. litt. : « Foyer »)
Numéro de production
75 (4-02)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Glen Morgan et James Wong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,85 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Tucker Smallwood (Shériff Andy Taylor)
  • Chris Nelson Norris (Edmund Peacock)
  • Adrian Hughes (Sherman Peacock)
  • John Trottier (George Peacock)
  • Karin Konoval (Madame Peacock)
  • Sebastian Spence (Barney Paster)
Résumé détaillé
Dans une petite bourgade en Pennsylvanie, un nouveau né est retrouvé étouffé et enterré dans un champ. Après autopsie, l'enfant présente un nombre impressionnant de malformations génétiques. Mulder et Scully ne tardent pas à soupçonner la maison près de laquelle le nouveau né a été enterré et où vivent les Peacock, famille recluse issue d'une lignée complètement dégénérée à la suite de plusieurs générations de consanguinité.
Commentaires
C'est le seul épisode de la série à avoir été déconseillé aux moins de 17 ans aux États-Unis.

Épisode 3 : Teliko[modifier | modifier le code]

Titre original
Teliko
Numéro de production
76 (4-03)
Première diffusion
Réalisation
Jim Charleston
Scénario
Howard Gordon
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,01 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Un homme d'origine africaine est retrouvé mort dans les toilettes d'un avion. L'homme qui était noir de peau au décollage est découvert, blanc comme un linge. Très vite, Mulder s'intéresse à une légende africaine, le Teliko.
Commentaires
Le tagline change, « Deceive Inveigle Obfuscate » (tromper, induire, dérouter).

Épisode 4 : Les Hurleurs[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Hurleurs.
Titre original
Unruhe (trad. litt. : « Inquiétude »)
Numéro de production
77 (4-04)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bowman
Scénario
Vince Gilligan
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 19,1 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Sharon Alexander (Mary Louise LeFante)
  • Ron Chartier (Inspecteur Puett)
  • Angela Donahue (Alice Brandt)
  • Scott Heindl (Billy)
  • Michele Melland (Docteur)
  • William MacDonald (Officier Trott)
  • Walter Marsh (Gérant du magasin)
  • Pruitt Taylor Vince (Gerry Thomas Schnauz)
Résumé détaillé
Un couple de criminels tente de fuir une ville. La femme se fait photographier dans un petit magasin et se fait enlever peu après. La photo, une fois développée la montre hurlant de terreur, entourée de formes et d'ombres mystérieuses.

Épisode 5 : Le pré où je suis mort[modifier | modifier le code]

Titre original
The Field Where I Died
Numéro de production
78 (4-05)
Première diffusion
Réalisation
Rob S. Bowman
Scénario
Glen Morgan, James Wong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 19,85 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Mulder et Scully enquêtent sur une secte soupçonnée de préparer un suicide collectif. Mulder fait état, pendant l'enquête, de souvenirs de vies antérieures qui l'amènent dans le pré où il est mort pendant la guerre de Sécession.

Épisode 6 : Sanguinarium[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sanguinarium.
Titre original
Sanguinarium
Numéro de production
79 (4-06)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Valerie et Vivian Mayhew
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,85 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Andrew Airlie (Avocat du Dr. Harrison Lloyd)
  • Richard Beymer (Dr. Jack Franklyn)
  • Martin Evans (Dr. Hartman)
  • O-Lan Jones (Rebecca Waite)
  • John Juliani (Dr. Harrison Lloyd)
  • Arlene Mazerolle (Dr. Shannon)
  • Paul Raskin (Dr. Eric Ilaqua)
  • Gregory Thirloway (Docteur)
  • Nancy J. Lilley (patient de la liposuccion)
  • Celine Lockhart (patient du peeling
  • Nina Roman (Jill Holwagerm)
  • Marie Stillin (Dr. Sally Sanford)
Résumé détaillé
Dans une clinique de chirurgie esthétique, plusieurs médecins sont frappés de folie. Ils mutilent, tuent ou confondent des patients. Il apparaît au cours de l'enquête que certaines victimes ont été marquées avec des pentagrammes par une infirmière.

Épisode 7 : L'Homme à la cigarette[modifier | modifier le code]

Titre original
Musings of a Cigarette Smoking Man (trad. litt. : « Songe de l'homme à la cigarette »)
Numéro de production
80 (4-07)
Première diffusion
Réalisation
James Wong
Scénario
Glen Morgan
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,09 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
L'homme à la cigarette se livre à une surveillance du repaire des Bandits Solitaires. L'attente étant particulièrement longue, il se souvient - ou imagine - sa jeunesse. Il se revoit tuant John Fitzgerald Kennedy et Martin Luther King mais également se souvient de ses échecs en tant qu'écrivain de science-fiction.
Commentaires
  • Au début de l'épisode, on peut voir sur le briquet de l'homme à la cigarette la phrase « trust no one », récurrente dans la série (il s'agit notamment du mot de passe de l'ordinateur de Mulder, (« Trustno1 »).
  • On apprend dans cet épisode le prénom de Gorge Profonde; Ronald.
  • Pour l'anecdote, après une désillusion, l'homme à la cigarette, assis sur un banc, fait une comparaison entre la vie et une boîte de chocolat. Les cinéphiles auront bien sûr reconnu la fameuse scène du film Forrest Gump, dans laquelle Tom Hanks fait le même parallèle.
  • L'acteur qui joue l'homme à la cigarette jeune jouera aussi son fils dans la saison suivante.

Épisode 8 : Tunguska : 1re partie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tunguska (X-Files).
Titre original
Tunguska (trad. litt. : « Toungouska »)
Numéro de production
81 (4-08)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Chris Carter, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,85 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Au service des douanes d'un aéroport américain, un homme transporte une valise dont le contenu est maladroitement renversé par les douaniers. S'en échappe un liquide noir qui semble animé d'une volonté propre et pénètre les corps des vivants.

Épisode 9 : Tunguska : 2e partie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tunguska (X-Files).
Titre original
Terma
Numéro de production
82 (4-09)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bowman
Scénario
Chris Carter, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,34 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Scully est contrainte de révéler les opinions de l'agent Mulder devant une commission. Mulder, de son côté, est prisonnier d'un goulag dont les dirigeants soumettent les prisonniers à d'étranges expériences.
Commentaires
Le tagline change ; « E pur si muove! » (et pourtant elle bouge).

Épisode 10 : Cœurs de tissu[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cœurs de tissu.
Titre original
Paper Hearts (trad. litt. : « Cœurs en papier »)
Numéro de production
83 (4-10)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bowman
Scénario
Vince Gilligan
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,59 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Un rêve récurrent de Mulder l'amène à découvrir la 14e victime de John Lee Roche, un tueur en série qui s'en prend aux jeunes filles et que Mulder a fait mettre sous les verrous.

Épisode 11 : El chupacabra[modifier | modifier le code]

Titre original
El Mundo Gira (trad. litt. : « Le monde tourne »)
Numéro de production
84 (4-11)
Première diffusion
Réalisation
Tucker Gates
Scénario
John Shiban
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 22,37 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Dans un camp de réfugiés mexicains, une forte lumière et une pluie jaune sèment la panique. Juste après ces événements, une jeune femme est retrouvée morte, les chairs rongées. À peine l'enquête commencée, un jeune homme accuse son frère du crime.

Épisode 12 : Régénérations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Régénérations.
Titre original
Leonard Betts
Numéro de production
85 (4-12)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Vince Gilligan, John Shiban, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 29,15 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Jennifer Clement (Michele Wilkes)
  • Paul McCrane (Leonard Betts)
  • Lucia Walters (EMT)
  • Marjorie Lovett (Elaine Tanner)
  • Ken Jones (l'homme barbu)
  • Sean Campbell (policier loval)
  • Greg Newmeyer (Le Nouveau Partenaire)
  • Dave Hurtubise (Le Pathologiste)
  • Bill Dow (Dr. Charles Burks)
  • Brad Loree (Le Garde De Sécurité)
  • Peter Bryant (le policier en uniforme)
  • Don Ackerman (intendant de nuit)
  • Laara Sadiq (agent femelle EMT)
  • J. Douglas Stewart (agent mâle EMT)
Résumé détaillé
Leonard Betts, jeune ambulancier particulièrement doué pour diagnostiquer les cancers, est décapité lors d'un accident. La nuit, le corps de Betts disparaît et les vidéos de surveillance montrent le corps marcher seul.

Épisode 13 : Plus jamais[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Plus jamais (X-Files).
Titre original
Never again
Numéro de production
86 (4-13)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bowman
Scénario
Glen Morgan, James Wong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 21,36 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Rodney Rowland (Edward Jerse)
  • Bill Croft (Svo)
  • Jay Donahue (Inspecteur Gouveia)
  • B.J. Harrison (Hannah)
Résumé détaillé
Lors d'une mission, Scully fait la connaissance d'un homme affublé d'un tatouage de femme et de l'inscription "Jamais plus". L'homme entend, depuis qu'il s'est fait tatouer, une femme le railler, lui dicter des ordres et l'incitant à commettre des meurtres. Il incite ensuite Scully à se faire tatouer elle aussi.
Commentaires
Dans la version originale de l'épisode, la voix de Betty est celle de Jodie Foster.

Épisode 14 : Journal de mort[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Journal de mort.
Titre original
Memento Mori (trad. litt. : « Souviens-toi que tu mourras »)
Numéro de production
87 (4-14)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bowman
Scénario
Chris Carter, Vince Gilligan, John Shiban, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 19,1 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Scully apprend qu'elle a un cancer qui aurait été causé par son enlèvement. Mulder enquête pour tenter de la sauver.

Épisode 15 : La Prière des morts[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Prière des morts.
Titre original
Kaddish (trad. litt. : « Sanctification »)
Numéro de production
88 (4-15)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Howard Gordon
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,56 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Trois jeunes hommes coupables de l'assassinat d'un commerçant juif sont assassinés par une créature qui a les traits de leur victime. Mulder cherche, dans les légendes de cette communauté juive, la nature de cette étrange apparition.
Commentaires
L'épisode est dédié à la mémoire de Lilian Katz.

Épisode 16 : L'Homme invisible[modifier | modifier le code]

Titre original
Unrequited (trad. litt. : « non partagé »)
Numéro de production
89 (4-16)
Première diffusion
Réalisation
Michael Lange
Scénario
Chris Carter, Howard Gordon
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,56 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Un général de l'armée américaine est assassiné à l'arrière de sa limousine alors qu'il s'y trouvait apparemment seul. Très vite, des menaces sont proférées à l'encontre d'autres généraux de l'armée.

Épisode 17 : Tempus fugit : 1re partie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tempus fugit (X-Files).
Titre original
Tempus Fugit (trad. litt. : « le temps fuit »)
Numéro de production
90 (4-17)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bowman
Scénario
Chris Carter, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,85 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Joe Spano (Mike Millar)
  • Tom O'Brien (Sergent Frisch)
  • Scott Bellis (Max Fenig)
  • Chilton Crane (Sharon Graffia)
  • Brendan Beiser (l'agent Pendrell)
Résumé détaillé
Mulder et Scully enquêtent sur le crash mystérieux d'un avion de ligne. À bord de cet avion se trouvait Max Fenig, un homme qui disait avoir été enlevé par des extra-terrestres.
Commentaires
D'après les commentaires DVD de la saison 4, l'expression Tempus Fugit (Time Flies en anglais) est un jeu de mot dû au fait qu'une partie de l'épisode est tournée dans un avion.

Épisode 18 : Tempus fugit : 2e partie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tempus fugit (X-Files).
Titre original
Max
Numéro de production
91 (4-18)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Chris Carter, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,34 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Aux alentours de ce mystérieux accident d'avion, l'armée dresse un périmètre de sécurité important, compliquant davantage les recherches de Mulder.
Commentaires
  • Cet épisode voit la mort de l'agent Pendrell, laborantin plusieurs fois associé aux enquêtes de Mulder et Scully.
  • Le titre original, Max, fait référence à Max Fenig.
  • Lorsque Mulder retourne dans la caravane de Max Fenig, on peut entendre la seconde piste de l'album Songs in the Key of X, inspiré par la série.

Épisode 19 : Aux frontières du jamais[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Aux frontières du jamais.
Titre original
Synchrony (trad. litt. : « Synchronie »)
Numéro de production
92 (4-19)
Première diffusion
Réalisation
James Charleston
Scénario
Howard Gordon, David Greenwalt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,09 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Joseph Fuqua (Dr Nichols)
  • Susan Lee Hoffman (Lisa Ianelli)
  • Michael Fairman (Jason Nichols vieux)
  • Jed Rees (Lucas Menand)
  • Hiro Kanagawa (Dr Yonechi)
Résumé détaillé
Un jeune chercheur, Jason Nichols, est pris à partie un soir par un vieil homme qui le supplie de sauver un de ses collègues. Il décrit au docteur Nichols avec précision la manière et l'heure à laquelle aura lieu l'accident qui tuera son collègue.

Épisode 20 : La Queue du diable[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Queue du diable.
Titre original
Small Potatoes (trad. litt. : « Petites patates »)
Numéro de production
93 (4-20)
Première diffusion
Réalisation
Cliff Bole
Scénario
Vince Gilligan
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 20,86 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Plusieurs femmes, toutes traitées contre la stérilité, accouchent de bébés dotés d'une queue.
Commentaires
Le faux Fox imite Robert De Niro dans Taxi Driver.

Épisode 21 : Nid d'abeilles[modifier | modifier le code]

Titre original
Zero Sum (trad. litt. : « Zéro total »)
Numéro de production
94 (4-21)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
Howard Gordon, Frank Spotnitz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,6 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Une femme est tuée par un essaim d'abeilles. Le directeur adjoint Skinner s'efforce de détruire les preuves de cet étrange accident. Il fait également appel à Marita Covarrubias pour en savoir davantage sur un certain projet en rapport avec des abeilles tueuses et le germe de la variole qui réapparaît subitement après 10 ans.
Commentaires
Bien que Gillian Anderson soit créditée au générique, elle n'apparaît pas dans cet épisode. Mulder lui-même n'a que trois apparitions: tout l'épisode tourne autour du personnage de Skinner

Épisode 22 : Amour fou[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Amour fou (X-Files).
Titre original
Elegy (trad. litt. : « Élégie »)
Numéro de production
95 (4-22)
Première diffusion
Réalisation
James Charleston
Scénario
John Shiban
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,1 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Plusieurs femmes sont assassinées dans le même quartier. Le propriétaire d'un bowling aperçoit le fantôme d'une de ces femmes coincé dans le mécanisme de ramassage des quilles. Cette femme tente de lui délivrer un message. Mulder et Scully s'intéressent vite à un handicapé mental qui travaille au bowling et qui semble posséder certaines facultés.

Épisode 23 : Crime de mémoire[modifier | modifier le code]

Titre original
Demons (trad. litt. : « Démons »)
Numéro de production
96 (4-23)
Première diffusion
Réalisation
Kim Manners
Scénario
R.W. Goodwin
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 19,1 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Jay Acovone (Inspecteur Curtis)
  • Mike Nussbaum (Dr Goldstein)
  • Chris Owens (l'homme à la cigarette jeune)
  • Rebecca Toolan (Teena Mulder)
  • Vanessa Morley (Samantha Mulder jeune)
Résumé détaillé
Mulder se réveille dans une chambre de motel, les vêtements imprégnés de sang, incapable de se souvenir comment il est arrivé là. Conjointement, un couple est assassiné avec l'arme de Mulder. Scully enquête pour tenter d'innocenter Mulder et trouver l'origine de ses pertes de mémoires.

Épisode 24 : Le Baiser de Judas[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Baiser de Judas (X-Files).
Titre original
Gethsemane (trad. litt. : « Pressoir à l'huile »)
Numéro de production
97 (4-24)
Première diffusion
Réalisation
R. W. Goodwin
Scénario
Chris Carter
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 19,85 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Une équipe d'alpinistes découvre dans une grotte un extra-terrestre prisonnier des glaces. Mulder est averti de cette découverte et convié à réaliser une expertise pour prouver qu'il s'agit bien d'un extra-terrestre. Scully, de plus en plus malade, se désintéresse de cette affaire, qu'elle estime être la « quête du Graal » personnelle de Mulder.
Commentaires
Le tagline change ; « Believe The Lie » (croire le mensonge).

Références[modifier | modifier le code]