X-Files : Régénération

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The X-Files.
X-Files : Régénération
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film
Titre québécois X-Files : Je veux y croire
Titre original The X-Files: I Want to Believe
Réalisation Chris Carter
Scénario Chris Carter
Frank Spotnitz
Acteurs principaux
Sociétés de production Ten Thirteen
Crying Box Productions
Dune Entertainment III
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Fantastique
Thriller
Durée 104 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

X-Files : Régénération ou X-Files : Je veux y croire au Canada francophone[1] (The X-Files: I Want to Believe) est un film américain réalisé par Chris Carter, sorti en 2008. C'est le deuxième film basé sur la série télévisée X-Files : Aux frontières du réel, après The X-Files, le film (1998).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dana Scully est désormais médecin dans un hôpital catholique. Elle est approchée par l'agent du FBI Mosley Drummy, qui lui demande de contacter Fox Mulder, lequel vit en reclus depuis plusieurs années. Drummy demande l'aide de Mulder pour l'enquête du FBI concernant la disparition de plusieurs femmes en Virginie-Occidentale, dont la dernière est Monica Bannan, une jeune agent du FBI. Scully relaie cette demande à Mulder, qui vit désormais avec elle, et celui-ci accepte malgré les réticences de Scully qui ne souhaite pas qu'il replonge dans son sombre passé. L'agent Dakota Whitney, chargé de l'enquête avec Drummy, explique à Mulder que Joseph Crissman, un ancien prêtre démis de ses fonctions pour pédophilie, prétend que Dieu lui envoie des visions des crimes et que le FBI a retrouvé d'après ses indications un bras humain coupé qui était enterré.

Une nouvelle victime, Cheryl Cunningham, est enlevée par Janke Dacyshyn, qui provoque la sortie de route de sa voiture. Une battue du FBI conduite par Crissom entraîne la découverte d'ossements et de diverses parties de corps humains enterrés dans un champ enneigé. L'analyse des restes combinée avec une enquête sur l'accident survenu à la voiture de Cunningham conduit le FBI jusqu'à Dacyshyn, qui travaille comme convoyeur d'organes, et à Franz Tomczeszyn, qui faisait partie des enfants abusés sexuellement par Crissom. Le FBI prend d'assaut le lieu de travail de Dacyshyn mais celui-ci s'échappe en laissant la tête coupée de Bannan sur les lieux. Mulder et Whitney le poursuivent, et Whitney est tuée quand Dacyshyn la pousse dans une cage d'ascenseur vide. Scully, qui éprouve une profonde aversion pour Crissom, lui demande s'il sent que Bannan est encore en vie, et Crissom, qui ignore que la tête a été retrouvée, confirme qu'elle l'est, ce qui convainc Scully qu'il est un imposteur.

Mulder reste néanmoins déterminé à poursuivre l'enquête et prend la voiture de Scully pour poser des questions aux vétérinaires de la région sur l'acépromazine, un tranquillisant pour les animaux dont on a découvert des traces dans les restes humains. Dacyshyn arrive chez un vétérinaire peu après Mulder, et celui-ci le prend en filature mais Dacyshyn le repère et lui fait avoir un accident. Indemne, Mulder arrive néanmoins à pied jusqu'à la cache de Dacyshyn, qui a également dû abandonner son véhicule endommagé. Mulder y découvre notamment un chien de garde à deux têtes et pénètre dans une ancienne grange reconvertie en laboratoire où des médecins d'Europe de l'Est se livrent à du trafic d'organes. Mulder découvre que les médecins utilisent des organes prélevés pour maintenir en vie Tomczeszyn et qu'ils essaient de greffer sa tête sur le corps de Cunningham. Mulder tente d'intervenir mais est capturé.

Pendant ce temps, Scully, qui n'arrive pas à contacter Mulder, fait appel à Walter Skinner pour l'aider à le retrouver. Après la triangulation de son téléphone portable, ils trouvent la voiture de Scully accidentée et remontent la piste de Mulder jusqu'à l'ancienne grange grâce à une indication fournie par une vision que Crissom avait confié à Scully. Alors que Mulder est sur le point d'être tué par Dacyshyn, Scully neutralise celui-ci, tandis que Skinner fait irruption dans le laboratoire juste à temps pour sauver la vie de Cunningham sur le point d'être décapitée. Plus tard, Scully apprend à Mulder que Crissom est mort exactement au moment où Scully a débranché l'appareillage permettant de maintenir en vie Tomczeszyn. Mulder y voit la preuve du lien existant entre les visions de Crissom et Tomczeszyn. Mulder et Scully décident ensuite de refaire leur vie ailleurs pour essayer d'échapper enfin à leur passé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada :
Drapeau de la France France, Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la Suisse Suisse romande :

Distribution[modifier | modifier le code]

L'actrice Amanda Peet, nouvelle venue dans l'univers créé par Chris Carter.
Sources et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Il aura fallu attendre longtemps depuis la fin de la série en 2002 pour voir ce projet de deuxième film concrétisé. En effet, malgré plusieurs déclarations plus ou moins crédibles, ce n'est que le que la 20th Century Fox, le studio produisant la série, confirme officiellement le projet[4].

Le tournage a commencé le [5] et s'est principalement déroulé dans la région de Vancouver et de Pemberton en Colombie-Britannique.

Avant d'avoir un titre officiel, il était généralement référencé sous le titre X-Files 2 ou sous son titre de travail Done One. Dans la liste des productions de la guilde des réalisateurs de Colombie Britannique, on retrouvait Done One[6], le titre de travail pour X-Files 2, dont le réalisateur est Rich Tracers (une anagramme de Chris Carter). Le producteur délégué est Brent O'Connor qui a déjà travaillé sur MillenniuM[7], l'autre série phare de Carter. On retrouve d'ailleurs, sur d'autres listes de production faisant référence à Done One, d'autres noms connus tels que Bill Roe[8] ou David Gauthier[9], qui ont tous deux travaillés sur plusieurs épisodes de X-Files. Le titre officiel a été révélé le [10]. Cette phrase culte pour les fans de la série: « I want to believe » qui signifie « Je veux y croire », était visible sur un poster dans le bureau de Fox Mulder où l'on voyait la photographie d'une soucoupe volante. Le titre français fait explicitement référence à l'intrigue et au dénouement du film, la régénération.

Bande originale[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par le vétéran de la série Mark Snow. Il a enregistré la partition avec le Hollywood Studio Symphony (en) en au Newman Scoring Stage de la 20th Century Fox, Californie[11].

Une musique intitulée Memories Child de Jamison Young a été utilisée dans la BO du film[12].

No Titre Interprètes Durée
1. Moonrise Mark Snow 3:40
2. No Cures / Looking For Fox Mark Snow 2:50
3. The Trip to DC Mark Snow 3:48
4. Father Joe Mark Snow 1:31
5. What If You're Wrong / Sister Mark Snow 3:58
6. Ybara the Strange / Waterboard Mark Snow 2:25
7. Can't Sleep / Ice Field Mark Snow 2:34
8. March and Dig / Girl in the Box Mark Snow 4:57
9. A Higher Conscious Mark Snow 5:28
10. The Surgery Mark Snow 2:14
11. Good Luck Mark Snow 1:35
12. Seizure / Attempted Escape Mark Snow 1:54
13. Foot Chase Mark Snow 3:34
14. Mountain Montage / The Plow Mark Snow 1:44
15. Photo Evidence Mark Snow 2:46
16. The Preparation Mark Snow 1:35
17. Tranquilized Mark Snow 1:46
18. The Axe Post Mark Snow 2:53
19. Box Theme Mark Snow 1:41
20. Home Again Mark Snow 4:17
21. X-Files (UNKLE Variation) Mark Snow 5:51
22. Broken UNKLE Feat. Gavin Clark 4:43
23. Dying 2 Live Xzibit 4:03
71:47

Sortie[modifier | modifier le code]

Le film est sorti le dans certains pays comme l'Égypte ou la Jamaïque, soit deux jours avant sa sortie aux États-Unis et au Canada le . En Belgique, en France et en Suisse romande le film est sorti le , bien que de nombreuses avant-premières ont eu lieu le jour d'avant.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film a reçu un accueil très mitigé, obtenant un score de 47 %, sur la base de 33 critiques comptabilisées, sur le site Metacritic[13]. Il recueille 31 % d'avis positifs, avec une note moyenne de 4,8/10 et sur la base de 159 critiques compilées, sur le site Rotten Tomatoes[14]. En France, il obtient une note moyenne de 2,4/5 basée sur la base de 15 critiques de la presse du site Allociné[15].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a récolté 20 982 478 dollars sur le territoire nord-américain et 47 386 956 dollars à l'international, pour un total de 68 369 434 dollars[2] pour un budget de production du film qui s'élève à 30 000 000 dollars[16] plus 5 000 000 dollars de budget publicitaire[2]. En France, le film a réalisé 343 320 entrées[17].

Sortie en vidéo[modifier | modifier le code]

20th Century Fox Home Entertainment édite en décembre 2008 en Blu-ray 2 disques, une version director’s cut qui exploite la technologie BD-Live.

En France, les DVD et Blu-ray sont sortis le 30 janvier 2009[18].

Les ventes de DVD ont rapporté 16 330 582 $ en Amérique du Nord[19].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Max Allan Collins, X-Files : Regénération (The X-Files : I Want to Believe), trad. de l'anglais (États-Unis) par Fabrice Joly, Bragelonne, coll. "Milady", Paris, 2008, 281 p., broché, 11 × 17,8 cm (ISBN 978-2-8112-0021-3) - Novélisation du film

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]