Saint-Alban-d'Hurtières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Alban.

Saint-Alban-d'Hurtières
Saint-Alban-d'Hurtières
Vue du chef-lieu de la commune depuis la vallée.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Saint-Jean-de-Maurienne
Canton Saint-Pierre-d'Albigny
Intercommunalité communauté de communes Porte de Maurienne
Maire
Mandat
Patrick Gadroy-Legenvre
2014-2020
Code postal 73220
Code commune 73220
Démographie
Gentilé Arbarins
Population
municipale
337 hab. (2015 en augmentation de 4,33 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 03″ nord, 6° 16′ 37″ est
Altitude Min. 341 m
Max. 2 069 m
Superficie 19,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte administrative de la Savoie
City locator 14.svg
Saint-Alban-d'Hurtières

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte topographique de la Savoie
City locator 14.svg
Saint-Alban-d'Hurtières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Alban-d'Hurtières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Alban-d'Hurtières

Saint-Alban-d'Hurtières, anciennement Saint-Alban-des-Hurtières, est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Alban-d'Hurtières (anciennement Saint-Alban-des-Hurtières) est située dans le canton d'Aiguebelle, dans la vallée de la Maurienne. La commune s'étend du col de la Perche à 1 984 mètres jusqu'à la plaine des Hurtières située dans la vallée. Un plan d'eau y est aménagé. La commune est en grande partie recouverte de forêts de résineux. Le col du Grand Cucheron permet une ouverture sur la vallée des Huiles. De par sa position idéale, Saint-Alban constitue un lieu où il fait bon vivre (notamment lors de la vogue).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est Saint-Alban-d'Hurtières. La forme Saint-Alban-d'Hurtières est utilisée en 1801 avant de prendre la forme Saint-Alban-des-Hurtières[1], jusqu'au 7 novembre 2013[2]. Il associe le nom du saint et martyr anglais, Alban de Verulamium[3], au nom de la vallée des Urtières. Le chanoine Gros relève d'ailleurs que la forme exacte est Urtières et qu'il a été « noté à tort Hurtières »[4].

Urtière, dérivé de la « forme romane du latin urtica », désigne un lieu où l'on trouve des orties[4],[5].

Au cours de la période d'occupation révolutionnaire (1793), la commune porte le nom de Cucheron[1], en référence au col du Grand Cucheron, situé au-dessus de la commune.

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Sèt Arban, selon la graphie de Conflans[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 1995 Marcel Baudin    
1995 2008 Daniel Cretet    
2008 2014 Dominique Martin    
2014 en cours
(au avril 2014)
Patrick Gadroy Legenvre    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2015, la commune comptait 337 habitants[Note 1], en augmentation de 4,33 % par rapport à 2010 (Savoie : +3,19 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
1 0031 0271 0291 0351 2091 2621 1811 1781 209
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
1 1741 1971 2071 1561 1101 1811 0761 085995
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
839780720666580500381325273
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2015 -
258211227285293301331337-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Alban (baroque) et son retable classé aux Monuments Historiques.
  • La chapelle Notre-Dame-de-la-Salette ou « petite chapelle ».
  • Croix de la Loze.
  • Croix de Rognier.
  • Chalets d'Arbaretan et de la Jasse.
  • Plan d'eau des Hurtières.
  • Four communal du Bordier.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Saint-Alban-des-Hurtières
Blason de Saint-Alban-des-Hurtières Blason Parti : au 1er d'or au griffon de gueules, au 2e coupé au I d'azur à la fleur de lis d'or, au II d'argent à trois trèfles tigés de sable empoignés et mouvant de la pointe.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Décret no 2008-1 2013-986 du 5 novembre 2013 portant changement du nom de communes.
  3. D'après Henry Suter, « Saint-Alban », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sur henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (consulté en octobre 2018).
  4. a et b Adolphe Gros, Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, La Fontaine de Siloé (réimpr. 2004) (1re éd. 1935), 519 p. (ISBN 978-2-84206-268-2, lire en ligne), p. 482.
  5. D'après Henry Suter, « Urtières », Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sur henrysuter.ch, Henry Suter, 2000-2009 (consulté en octobre 2018).
  6. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 24
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2015.