Gravière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gravière (homonymie).
Une gravière en Allemagne

Une gravière est une carrière produisant des granulats. Durant son exploitation elle est souvent responsable d'un cône de rabattement de nappe puis en fin de vie (« fin de carrière »), elle évolue souvent en mare ou étang. En raison de leur charge minérale et/ou de la présence d'un plancton particulier, leur eau est souvent bleue.

Localisations[modifier | modifier le code]

Les gravières se trouvent souvent dans les vallées où la nappe phréatique est élevée, si bien qu'elles se remplissent souvent naturellement d'eau pour former des étangs ou des lacs.

Devenir[modifier | modifier le code]

Les anciennes gravières abandonnées sont souvent utilisées soit en tant que réserves naturelles, soit comme zone de loisir pour les sports nautiques, le camping et la randonnée et la pêche.

De plus, de nombreuses gravières (au Royaume-Uni notamment) ont été alevinées avec des poissons d'eau douce comme la carpe commune pour créer des lieux de pêche populaires.

Certaines ont été en partie ou en totalité transformées en décharge, avec des risques pour la nappe phréatique et la qualité des eaux superficielles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nataša Mori, Tatjana Simčič, Simon Lukančič, Anton Brancelj(2011) The effect of in-stream gravel extraction in a pre-alpine gravel-bed river on hyporheic invertebrate community, Hydrobiologia ; 667 (1), 15 - 30