Recaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise image illustrant allemand image illustrant l’automobile
Cet article est une ébauche concernant une entreprise allemande et l’automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

RECARO GmbH & Co. KG, ou plus simplement « Recaro », est une société allemande basée à Kirchheim unter Teck dans les environs de Stuttgart. La société est connue pour ses sièges baquets, souvent utilisés dans des voitures de sport et en compétition automobile.

Historique[modifier | modifier le code]

La fondation et les débuts[modifier | modifier le code]

Fondé en 1906 par l'Allemand Wilhelm Reutter sous le nom de « Reutter Carosserie-Werke » (Atelier de carrosserie Reutter), le groupe s'est construit un nom en tant que constructeur de carrosseries de limousines dans les années 1920. En 1930, l'entreprise se développe et fabrique la carrosserie de la Volkswagen Coccinelle et, en 1949, Porsche commence à travailler avec le groupe pour équiper ses voitures sportives.

Sièges sport dans la Gemballa GTR 600 Evo

De la carrosserie aux sièges de courses[modifier | modifier le code]

Avec l'émergence de nouvelles méthodes de fabrication industrielles, le marché de la carrosserie est affecté dans les années 1950 et Reutter connait des temps difficiles. En 1963, Porsche reprend l'usine de carrosserie. L'entreprise est renommée Recaro GmbH & Co (« Recaro » est la contraction de Reutter et carosserie), et se spécialise sur le marché des sièges haut de gamme.

Le groupe produit à la fois des sièges première monte pour Porsche, et une gamme séparée pour les sièges dits « aftermarket » (de deuxième monte). En 1969, à cause de difficultés économiques, la famille Reutter vend l'entreprise à trois groupes : Keiper, Huber & Wagner, et Metzeler. En 1983, Keiper rachète toutes les parts de Recaro et fonde Keiper Recaro GmbH & Co à Kirchheim unter Teck, près de Esslingen am Neckar en Allemagne.

Recaro aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Les années 1990 sont synonymes de changement pour Recaro : en Allemagne, pays d'origine de la marque, l'entreprise est rebaptisée « RECARO GmbH & Co. KG » et le groupe se développe dans le reste du monde avec la création de Recaro North America Inc aux États-Unis dans le comté d'Oakland (Michigan), Recaro UK Ltd en Angleterre à Birmingham, Recaro South East Asia en Malaisie à Kuala Lumpur, Recaro Japan Co Ltd au Japon à Kyoto, et Recaro France à La Rochelle.

On trouve les sièges de la marque dans une grande variété de voitures, allant de modèles Aston Martin aux modèles sport d'Audi, en passant par la nouvelle Volkswagen Coccinelle. Le groupe produit aussi des fauteuils roulants ainsi que des sièges d'avions pour les compagnies aériennes[1], des siège-autos pour enfants[2], des sièges pour le train à grande vitesse japonais Shinkansen, des sièges de bureau[3]. Les sièges de la marque sont utilisés dans les tribunes VIP et sur les bancs de touche de nombreux stades de football européens[4].

Les sièges Recaro sont aussi utilisés dans les poids lourds et les bus[5], les chars de combat Leopard 2. La société hollandaise Sun Marine Seats fabrique également la gamme Recaro Maritime spécialisée dans le domaine des sièges de bateau[6].

Certains sièges peuvent être dotés en option coussins gonflable de sécurité (« airbags ») latéraux et/ou d'un système de chauffage[7].

Voitures OEM équipées de sièges Recaro[modifier | modifier le code]

Sièges Recaro a bord d'un Coupé Peugeot 406.

Liste non-exhaustive de voitures équipées de sièges Recaro d'origine[8] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]